ARES : Le soldat errant – Box 3 – Meian Éditions

Polish_20200221_181522812

Je vais donc vous parler de cette troisième Box de Ares : Le soldat errant aux éditions Meian qui vient conclure parfaitement ce manhwa de Ryu Geum-Chul.

Il y a quelque temps, grâce à Valérie des éditions Meian, nous découvrions avec Cyril ( mon mari ) ce titre qui de suite nous à tapé dans l’oeil.
Pour Cyril ce fut véritablement un coup de coeur et ce sans exagération, car il a dévoré chacun des 26 tomes.
N’ayant pas les même goûts que lui, je pensais que cela n’allait pas me plaire, que ce soit niveau graphisme, histoire etc… mais à ma grande surprise, je me suis retrouvée happé par cette histoire mettant en scène tout un tas de personnages qui ne sont clairement pas de jeunes premier mais plutôt des jeunes gens aux côtés sombres, que l’on peut clairement qualifier de torturés, portant chacun le fardeau de leur propres histoires…

Dans Ares : Le soldat errant, il est question de guerre, c’est donc un manhwa où l’on va retrouver beaucoup d’action, et l’auteur arrive par son style graphique et son talent à nous faire vivre les combats.
Parfois je me suis même fait la remarque qu’il n’allait pas dans la facilité, surtout avec ces derniers tomes où le combat final est en pleine ville et les éléments du décor deviennent des armes.
Personnellement c’est vrai que je suis loin d’apprécier les scènes d’action trop nombreuses mais là où Ares a su me séduire c’est tout le côté « stratégie militaire » qui est décrit à chaque fois avec l’aide de schémas rendant les explication tout à fait compréhensible pour le grand public.
L’on comprend d’autant mieux ce qu’est l’art de la guerre, la façon avec laquelle l’on doit percevoir l’ennemi et anticiper ses actions, ses potentiels faiblesses, etc…

Polish_20200206_214231232

Comme à leur habitude, les éditions Meian nous offrent ici un coffret de qualité, un peu plus fin que les précédents mais proposant un contenu riche et intéressant :
➡️ 4 Ex-Libris
➡️ 1 Poster au format A2
➡️ 1 Artbook
➡️ les 6 derniers tomes du manhwa

Pour commencer, voici donc un aperçu des 4 Ex-Libris que je trouve comme à chaque fois de toute beauté.

En effet, nous en avons déjà reçu dans les deux autres coffrets également et je trouve qu’il sont tout simplement parfait en décoration ou comme objet collector à garder précieusement.
Vous pouvez les admirer via l’un de mes précédents article concernant les deux premiers coffrets de Ares ici.

Le poster quand à lui est de taille intéressant et là encore je le trouve vraiment sympa.

Polish_20200206_214400487

D’ailleurs nous avions déjà eu cette illustration en Ex-Libris.
Il reprend bien ce que l’on va retrouver au niveau de l’intrigue dans ce dernier coffret, c’est à dire Ares bien entendu, mais aussi Mikaël, Icarus et l’épéiste aux yeux rouges sur lequel le manhwa va véritablement se conclure.

En ce qui concerne l’Artbook, nous avons été très heureux d’apprendre sa présence dans le coffret. Nous nous attentions peut être à un format différent avec une couverture rigide, pour autant cela reste un bien bel ouvrage et d’autant plus pratique à consulter.
Je trouve que c’est vraiment une bonne idée que d’en avoir mis un dans le coffret, car son contenu nous permet de nous plonger un peu plus longuement dans l’oeuvre qui s’achève à notre plus grand regret.

Polish_20200221_181419636

L’Artbook a été réalisé avec l’aide de Teddy Malachi – Esprit Otaku, qui nous propose une présentation global du manhwa ainsi que de l’auteur et des personnages principaux pour ensuite conclure avec brio.
Je vous invite d’ailleurs à lire le dossier sur Ares que l’on retrouve sur le site de l’éditeur où l’on retrouve certains passages et informations de l’Artbook.
➡️ https://www.meian-editions.fr/meian/dossier/ares

L’Artbook nous permet de découvrir ou redécouvrir de sublimes illustrations parfois en couleur, parfois en noir et blanc, ce qui est très agréable à regarder.
On en retrouve d’ailleurs certaines en Ex-Libris ou en Poster.

L’on retrouve également des planches couleurs, ce que je trouve vraiment sympathique. Pour moi c’est quelque chose de parfaitement inédit et j’ai vraiment apprécié découvrir.

Polish_20200221_182004401

Enfin, toutes les couvertures sont reprises, recto-verso, pour notre plus grand plaisir.
Je trouve que les couvertures de Ares sont toutes particulièrement soignées, l’on pourrait même dire que ce sont à chaque fois des oeuvres d’art à part entière.

Pour finir, voici donc les 6 tomes qui concluent la série.

Polish_20200206_214636418

Polish_20200206_214700226
Tout d’abord, je trouve que l’on peut clairement séparer les tomes 21 à 24 des tomes 25 à 26.
En effet, la trame principale à savoir la rencontre inéluctable entre Ares et Mikaël se conclut au tome 24, ce qui aurait pu être la fin de l’histoire, mais il restait encore une aventure à conclure, celle du départ; la vengeance d’Ares contre l’épéiste aux yeux rouges qui aura lieu dans les deux derniers tomes.
A ce propos, voici ce que dit l’auteur concernant cela :
 » Je vais vous raconter cette histoire qui fait froid dans le dos… On n’aurait pas dû publier le 25ème tome. On avait pensé qu’on terminerait cette série en 24 tomes.
Mais si l’histoire se terminait au 24ème tome, j’aurais alors dû faire disparaître Mikaël d’une autre façon pour terminer cette histoire de manière plus complète. C’est grâce à Dieu qu’on a eu l’idée de créer l’épéiste aux yeux rouges !
Ce sera beaucoup mieux pour moi et pour les lecteurs ! « 
L’on retrouve cette anecdote sur le rabat de la jaquette du tome 25, en effet l’auteur nous adresse à chacun des tomes des petits mots ce qui nous permet d’en apprendre un peu plus sur lui où le manhwa.
( Ne faites pas comme mon mari, prenez toujours le temps de lire ces petites parenthèses… )

Je ne vous raconterais pas les détails de ces divers combats car ce serait vous spoiler la fin, tout ce que je peux vous dire c’est que avec les derniers tomes l’on arrive à la conclusion de la guerre avec un Icarus toujours aussi stratège et un MiKaël qui ne veut pas se laisser faire.
Des révélations importantes vont être faites, d’ailleurs je n’ai pu m’empêcher de verser ma petite larme à la fin du tome 24 car j’avais très clairement trop vite jugé certains personnages.
Pour moi l’affrontement entre Ares et Mikaël est vraiment un aboutissement inéluctable, un final grandiose…

Les deux derniers tomes permettent de vraiment conclure l’oeuvre, dans toutes ses intrigues et c’est important. C’est la fin pour Ares de tout un pan de sa vie qui va lui permettre ou non ( je ne vous le dirais pas ), de repartir plus fort que jamais.
Au fil de ses aventures il a grandit, a acquit de la puissance mais aussi de la sagesse, et avant tout il a découvert des camarades qui lui seront à jamais dévoués.

Il est très difficile à la fin de ce manhwa de se dire que les aventures de Ares sont à présent terminées.
Je vous partage la double page de fin, sur ces mots de l’auteur :

Polish_20200221_182111965

 » Nous avons passé six années à côtoyer ces personnages… Il est temps pour nous de leur dire au revoir !Ils vont beaucoup nous manquer, alors disons-leur adieu ensemble. Adieu Barouna. Adieu Mikaël… et adieu Ares ! »

Pour conclure, Ares est vraiment une œuvre que je vous conseil, n’hésitez pas à vous procurer les 3 coffrets.
Je vous conseillerais même de les acheter simultanément tant l’on se laisse facilement happer par les aventures de ce jeune soldat.
D’ailleurs je l’avoue, pour le troisième coffret j’avais quelques trous de mémoire concernant des personnages avec des faciès parfois similaire. Je pense donc qu’il est peut être plus plaisant de lire l’histoire d’une traite.

Vous pouvez retrouver ces coffrets dans vos librairies habituelles qui pourront toujours les commander, mais le plus simple reste sans doute Anime Store qui lie rapidité et efficacité avec des frais de port et un programme de fidélité avantageux.

Sans titre 1

Je remercie encore Valérie de m’avoir permis de découvrir cette œuvre qui gardera une place particulière dans notre collection, un coup de cœur conjoint comme nous n’en avions pas eu depuis longtemps. ( Depuis Gantz ou Kurosagi livraison de cadavres ).

Je vous invite à suivre Meian sur les réseaux sociaux…

04 01 03 02

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.
Allez-vous, vous aussi, vous laissez happer par les aventure de Ares : Le soldat errant ?

CatZ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s