Le Rouge & le Noir – Tomes 1 et 2 – Éditions Boy’s Love

Polish_20200310_164253902

Voici une présentation des deux tomes du manga «  Le Rouge et le Noir « .

Il s’agit de deux Yaoi de Komachi Katsura que j’avais hâte de découvrir. Non pas par rapport à l’auteur que je ne connais absolument pas, mais à cause du titre.
Je me suis de suite demandé si il y avait un rapport avec le livre de Stendhal mais ce n’est pas le cas.
Pour autant l’on retrouve tout de même une histoire d’amour ou plutôt plusieurs histoires d’amour très touchante dans un milieu difficile qu’est celui des yakuzas.
Vous pouvez trouver d’autres tomes de cette auteure sur le site de Boy’s love, à savoir Rouge ( dont je vous parle un peu plus bas ), mais également  » La fleur et le Vampire  » ainsi que  » I have no idea about boys « .

J’ai réellement apprécié ces deux tomes car je trouve que l’histoire était tout à fait passionnante et intéressante, loin d’être légère elle fait tout de même appelle à des sentiments très fort, des choix avec des conséquences très lourde.
Alors que Yamato est encore en pleine construction il se voit tout de même confié une tâche très lourde mais heureusement il saura compter sur le soutient indéfectible de Yukio.
C’est amusant aussi de retrouver le parallèle entre l’histoire des fils et des pères qui se reproduisent, c’est une idée très intéressante.
L’on comprend également à quel point il est difficile de faire les bons choix, et apprendre à se comporter en adulte tout en abandonnant son enfance.

Graphiquement j’ai plutôt aimé les dessins, cela reste assez simple mais il y a tout de même des détails très beau, comme les fleurs des tatouages.
Je l’ai trouvé agréable à lire, et j’étais contente de constater qu’il n’y avait pas trop de scènes de sexes superflus. Je sais bien que c’est un Yaoi, mais pour moi cela ne veut pas dire qu’il faut que ce soit non stop du sexe, les relations amoureuses sont d’autant plus intéressantes, et j’aime quand il est question de sentiments.

Pour moi c’est un coup de coeur dans la sélection Boy’s love du mois de Janvier.
Et c’est vrai que j’aimerais beaucoup approfondir ma lecture en lisant Rouge dont ces deux tomes sont une séquelle et qui est centré sur les personnages de Nagato et Ai dont il est question dans le tome 1.

Sans titre 15

Tome 1

Sans titre 13 Sans titre 14

Résumé : Yamato est l’héritier du clan Bidô, menacé par le grand patron de leur groupe mafieux. Yukio, pour sa part, est le fils de l’influent Yahagi, second du clan et prêt à tout pour le préserver. Le jour de leur rencontre, tout va mal pour leur famille, mais le lien qu’ils créent alors semble garantir leur avenir : leur serment de fidélité résistera à toutes les épreuves, même si pour l’instant, ils ne sont que des adolescents dans un monde cruel où les adultes font la loi.
( Source : https://www.boys-loves.fr/yaoi/Le-Rouge-et-le-Noir-Tome-01-Livre-Manga-Yaoi-Hana-Collection-produit-manga-1467.html )

Dans ce premier tome, l’on retrouve 6 chapitres dont trois concernant concernant Le rouge et le Noir et 3 autres chapitres qui s’apparentent à des histoires courtes et concernant des personnages secondaire de l’histoire principale.

Dans les trois premier chapitres l’on y suit la rencontre de Yukio Yahagi et Yamato Bidô qui sont tous deux né dans des familles de mafieux.
 » Nous sommes nés dans des familles maudites. Nous n’avons aucune porte de sortie. Et nous ne comptons pas en chercher. »
Yamato est l’héritier légitime du clan et beaucoup sont prêt à faire tout leur possible pour qu’il puisse succéder à son père sans encombre.
Yukio le surveille sous les ordres de son père, très proche du père de Yamato dont il est amoureux.
Une relation amicale complexe uni ces deux jeunes hommes et Yukio tout comme son père semble prêt à tout pour le clan Bidô.

J’ai aimé ces trois chapitres car ils sont centrés sur les relations entre les personnages, les sentiments qu’ils peuvent avoir… l’on insiste sur le poids que doit porter Yamato sur ses épaules.
Il n’est pour le moment pas question de scènes de sexe et j’apprécie cela, car régulièrement dans les yaoi je trouve qu’il y a trop de sexe à des moments pas forcément pertinent.

Ensuite nous passons à trois histoires courtes… Ou trois petites anecdotes concernant Ai et Nagato.

ROUGE Apprendre à aimer

Une courte histoire très mignonne de jalousie concernant Ai dont on a fait la connaissance dans les chapitres précédent et Nagato.
On les retrouve dans le manga  » Rouge  » dont le Rouge et le noir est une préquelle.
Ici encore, il n’y a pas d’exposition d’organes masculins.

High Score Night !!

Ce titre est en référence à la notation d’une nuit d’amour.
Ce chapitre nous montre un passage de tendre complicité et d’amour entre Nagato et Ai.
La scène de sexe n’est pas du tout violente, l’on ressent de l’amour et de la tendre entre ces deux âmes qui apprennent ensemble de cette relation homosexuelle, sachant que Nagato n’avait pas eu de partenaire masculin par le passé.

La paume de ces mains

Quelques pages qui nous rappelle le lourd passé de Ai, et le réconfort que lui procure Nagato.

Tome 2

Sans titre 11 Sans titre 12

Résumé : Yamato est l’héritier du clan Bidô, menacé par le grand patron de leur groupe mafieux. Yukio, pour sa part, est le fils de l’influent Yahagi, second du clan et prêt à tout pour le préserver. Au milieu des difficultés de leur clan, ils tentent de rester fidèles à eux-mêmes et de profiter de leurs jeunes années au lycée, avant de devoir se confronter au monde des yakuza. Mais n’est-il pas déjà trop tard pour eux ?
( Source : https://www.boys-loves.fr/yaoi/Le-Rouge-et-le-Noir-Tome-02-Livre-Manga-Yaoi-Hana-Collection-produit-manga-1468.html )

En tout il est composé de 8 chapitres, mais là encore l’on retrouve 5 chapitres consacré à Yamato et Yukio et trois autres autres chapitres que l’on peut voir comme des chapitres Bonus qui nous montres certains fait soit des personnages secondaire soit concernant nos deux héros.
Un peu comme des coulisses de l’action principale qui n’aurait rien apporté à l’histoire principale mais qui sont appréciable à découvrir.
J’ai beaucoup aimé ces petites anecdotes qui font sourires.

Yamato prend ses distances avec Yukio, ce qui leur fait du mal. Pendant ce temps, Yamato prend Ai sous son aile et on comprend à quel point il peut être une bonne personne.
Dans le chapitre 4 on en apprend aussi plus sur Ai concernant sa famille.
Yukio comprend que fuir ne sert à rien et fini par avouer ses sentiments face à son ami blessé qui souffre terriblement.
Yamato ne souhaite que vivre sa jeunesse, mais la dure réalité de ses obligations le rattrape face à une mort qui touche son clan.
Devant l’amour que lui porte Yukio, il veut mettre des distance afin de le protéger.
Le père de Yukio prend également des décision pour protéger celui qu’il aimait le plus au monde, le père de Yamato.
Suivant la voie de son père qui a tout sacrifié pour le père de Yamato qu’il aimait, Yukio est prêt à tout pour protéger son amour, quitte à trahir son père pour permettre à Yamato de se défaire des liens qui le rattache au monde difficile des Yakuzas.
Mais devant cet élan d’amour, Yamato accepte enfin son destin, et les deux jeunes hommes sont prêt à jouer dans la cour des grands en suivant leur destiné.

N’hésitez pas à me dire si vous les avez lu, et ce que vous en avez pensé.

Sans titre 10

Vous pouvez bien évidemment retrouver ces deux tomes sur le site de Boy’s love à l’adresse suivante :
➡️ https://www.boys-loves.fr/yaoi/accueil-boys-love.html

N’hésitez pas à suivre les éditions Boy’s love sur les réseaux sociaux :

04 01 02

CatZ

Je remercie Valérie qui m’a permis de recevoir ces mangas gratuitement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s