Les âmes perdues – Éditions Boy’s Love

Polish_20200311_185843735

Voici une présentation du manga  » Les âmes perdues  » aux éditions Boy’s Love.

Je vous avais parlé de deux coups de coeur sur la sélection de Janvier des éditions Boy’s Love, et le second va vers  » Les âmes perdues » qui pour moi est une Romance tout en poésie qui saura vous faire fondre.
Encore une fois nous ne sommes pas devant un Yaoi avec effusion de sexe, bien au contraire, et c’est aussi pour cela que j’ai tant été séduite. Il s’agit tout simplement de deux âmes qui s’aiment par delà la mort et c’est cela qui est fondamentalement beau.
Beaucoup d’entre vous cultivent sans doute l’espoir que l’amour puisse perdurer par delà la mort et que les âmes soeurs se retrouvent toujours quoi qu’il arrive, qu’en pensez-vous ?
C’est sur ce postulat que se fonde cette tendre histoire, sur fond de légende et de spiritualité avec une pointe de surnaturel.
C’est un Yaoi que je recommande vraiment tant il est Beau, que ce soit son scénario travaillé ou ses dessins agréable à regarde. Le cadre de l’histoire nous offrant des paysages de toute beauté et des personnages tout en douceurs.
Jusqu’où iriez vous pour l’être aimé ?
Suivez les retrouvailles de ces deux âmes pour qui la mort n’est pas une fin…

On notera que le tome est assez épais et aurait très bien pu être édité en deux mangas.
L’édition est de qualité, la couverture annonce parfaitement le contenu, tout en douceur et tendresse, un Yaoi pour les romantiques… L’on retrouve même au début du tome une page en couleur.
Vous pouvez retrouver deux Yaoi de l’auteur sur le site de l’éditeur, à savoir Tamayura et Good Bye Lilac.

Sur la couverture l’on retrouve une description des deux personnages principaux, ce que je trouve vraiment parfait. Personnellement j’aime beaucoup retrouver ce genre de présentation, que ce soit pour des anecdotes sans intérêt ou des informations bien plus importante.

20200311_16382020200311_163845

Le manga est composé de 7 chapitres dont un chapitre Bonus présentant le quotidien de Shûichiro et Ten.

Sans titre 4 Sans titre 5

Résumé : Shûichirô a toujours eu le don de percevoir le surnaturel : les esprits et les auras malveillantes sont partout, si bien qu’il s’est toujours senti à l’écart de ses semblables. Jusqu’à ce qu’il rencontre Ten, un mystérieux ermite masqué qui comprend son désarroi et l’invite à séjourner chez lui. Pour Shûichirô, c’est l’occasion de repartir de zéro : personne ne le connaît au village, et Ten sait comment chasser les démons autour de lui.
Mais comme le fait remarquer le sage vieil homme auprès de qui Shûichirô a trouvé du travail : « les morts sont toujours moins effrayants que les vivants »…
( Source : https://wordpress.com/post/catzinwonderland.wordpress.com/10501 )

Le premier chapitre nous présente la rencontre des deux personnages principaux de l’histoire, cette dernière se déroule en 1953. Shûichirô abandonné à la naissance vient de perdre sa seule famille en la personne qui l’avait recueilli. Il décide donc de rejoindre la ville pour trouver du travail.
L’on apprend qu’il possède des capacités surnaturels, en effet il voit des choses que le commun des mortels ne peut percevoir, sur le chemin il se retrouve en mauvaise posture et se blesse. Il est alors recueilli par un étrange jeune homme portant un masque qu’il pour pour un Yamabushi ( Moine ascétique vivant dans les montagnes, souvent en ermite. )et qui se prénomme Ten.
Ce dernier ressemble étrangement à la personne qu’il voit de manière récurrente en rêve. Il lui propose de rester chez lui, le temps qu’il se décide sur son futur.

Dans le second chapitre Shûichirô commence peu à peu à se poser des question, les mois passent et il ne semble rien connaître de son bienfaiteur.
Alors qu’il se trouve en ville pour y vendre des poissons, il fait la connaissance de Ukyô qui lui propose du travail en tant que serveur après qu’il lui soit venu en aide.
Alors que les deux jeunes gens discutent, les questions de Ukyô font naître le doute d’autant qu’une étrange affaire de disparition a lieu dans les environs.
Shûichirô apprend que Ten souffre du manque d’une personne cher à son coeur, un homme. Shûichirô serait t’il juste un remplaçant ?
Ten quand à lui, avec l’aide des oiseaux semble continuer à veiller sur Shûichirô même en l’absence de ce dernier.
Pourquoi se fait t’il tant de soucis et s’est t’il tant attaché à lui ?

Dans le chapitre 3, Shûichirô tombe sur le kidnappeur qui se trouvait être un client, heureusement Ten vient miraculeusement à son secours.
Alors qu’il est endormi à cause de l’incendie ayant permis son sauvetage, il rêve de Ten petit. Rêves ou Souvenirs ?

Le chapitre 4 qui est très intéressant nous montre par le biais du « rêve » de Shûichirô le passé de Ten qui était un chigo ( page au service d’un moine formé aux arcanes bouddhiques ) d’un moine nommé Shônin pour qui il avait de profonds sentiments.
A l’inverse de ce qui pouvait se pratiquer autour d’eux, jamais Shônin n’a abusé sexuellement de Ten, cependant lorsqu’il disparaît lors d’un pèlerinage, Ten se retrouve la cible d’un vieux moine sans scrupules.
Il ne va avoir de cesse de se perfectionner pour un jour espérer retrouver Shônin mais après plusieurs années c’est son squelette qu’il trouve dans la neige ainsi que les notes laissé par lui. Il apprend combien Shônin semblait partager ses sentiments…
A son réveil, le grand père de Ukyô qui est un ancien moine ayant ressenti d’étranges ondes en ayant vu Ten partage avec Shûichirô plusieurs ouvrages notamment l’un concernant une légende dans laquelle les moines déchus furent transformer en Tengu. ( Créature du folklore japonais associé aux rapaces et représenté avec un long nez ).
Ten serait t’il un Tengu ? Ce qui expliquerait beaucoup de choses…

Le chapitre 5 marque d’après moi un tournant dans l’histoire, Ten se confie à Shûichirô qui apprend alors toute la vérité; Son rêve n’était que le souvenir du passé les unissant où il n’était autre que Shônin.
Depuis qu’il est ressuscité, Ten veille sur lui, même à sa naissance.
Tous deux semblent éprouver des sentiments mais difficile pour Ten de les exprimer car il sait que tous les deux vivent dans deux mondes différents, lui immortel et Shûichirô mortel.
D’ailleurs ce dernier est désormais capable de subvenir à ses besoin et visiblement une demoiselle s’intéresse à lui. Sans oublier que devant le développement économique de la région, leur lien de vie est menacé.
Ten saura t’il le laisser partir ? Le chapitre se clos sur le baisé que l’on attendait depuis si longtemps et qui dissipe tous els doutes sur les sentiments des deux hommes.

Le dernier chapitre un peu plus long que les autres amène une conclusion à l’histoire. Alors que Ten cherche un nouveau foyer pour lui et son protégé, Shûichirô tombe sur un vestige du passé qui lui fait comprendre que Ten a vécu alors que lui n’était plus. Il ne peut s’empêcher d’être jaloux ce qui fait du mal à Ten qui lui même est plein de remords…
Il lui demande de partir, mais les choses ne sont pas si simple et après s’être isolé tous deux chacun semble comprendre à quel point leur amour est fort.
Shûichirô lui demande de rester avec lui, tout en comprenant la soufrance que peu ressentir Ten devant cela.
La demoiselle amoureuse de Shûichirô a réussi quelque part par des mots simple à faire comprendre les choses à ce dernier :  » l’amour est un sentiment irrationnel ».
Il est temps pour les deux amoureux de se donner l’un à l’autre…

Sans titre 8

N’hésitez pas à me donner votre ressenti, si vous l’avez lu, avec vous apprécié ce manga ?

Vous pouvez bien évidemment retrouver ce tome sur le site de Boy’s love à l’adresse suivante :
➡️ https://www.boys-loves.fr/yaoi/accueil-boys-love.html

N’hésitez pas à suivre les éditions Boy’s love sur les réseaux sociaux :

04 01 02

CatZ

Je remercie Valérie qui m’a permis de recevoir ce manga gratuitement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s