The Outsider

Année : 2007
Catégorie : Seinen
Genres : Fantastique / Drame / Horreur
Dessinateur : Gou TANABE
Scénariste : Gou TANABE
Date de parution : 06/01/2009 ; 04/11/2020
Éditeur : Glénat Manga
One Shot

Initialement sorti en 2007, il a été dernièrement réimprimé pour notre plus grand plaisir et j’en ais donc profité pour le prendre, car avant je ne connaissais pas cet auteur et j’avoue que j’étais passé complètement à côté.

J’ai découvert Gou Tanabe avec ses adaptations de Lovecraft éditées par Ki-oon que je vous invite vraiment à vous procurer, Lovecraft étant un auteur que l’on ne présente plus… Gou Tanabe a parfaitement réussi à saisir l’essence de ses œuvres. Au début je dois bien l’admettre, ses dessins me paraissait un peu spéciaux et j’avais du mal, mais très vite j’y ais complètement adhéré avec un réel travail graphique plein de détails et surtout cet angoisse omniprésente qu’ils arrivent à exprimer. Car oui… il n’est pas rare que ma lecture se finisse par un cauchemar, preuve que l’oeuvre s’est imprimé dans mon esprit.

The Outsider est un recueil de plusieurs histoires, le titre évoque tout simplement la première qui est une adaptation de la nouvelle « Je suis d’ailleurs » de Lovecraft. Une première œuvre que j’ai trouvé tout simplement envoutante et poétique. C’est d’ailleurs l’adaptation que j’ai préféré. Ensuite l’on retrouve deux adaptations d’auteurs que je ne connais pas ou que de nom, donc difficile pour moi d’aller plus loin. Chekhov avec « La maison à la mezzanine » et Gorki avec « 26 gars et une fille ». Les sujets ne sont clairement pas les même, si pour le premier nous somme dans de l’horreur ou du fantastique, là il est plus question de psychologie et de sociologie. C’est intéressant à lire, j’ai d’ailleurs beaucoup apprécié les idées présentées par le héros de la maison à la mezzanine. Enfin Gou Tanabe nous propose une œuvre originale : Yu-Ga où il est question d’un moine qui chasse des esprits durant l’ère Kyoho ( 1716-1736 ). D’ailleurs en note, Gou Tanabe fait part de son goût pour les montres traditionnels japonais et il évoque un lien avec son manga Kasane édité chez Kana en deux tomes que je vous invite à lire également

Bref, c’est un manga que je conseille et si vous ne connaissez pas Gou Tanabe, cela peut être une occasion de découvrir un peu son travail. Dans sa présentation glénat nous annonce une expérience saisissante et je pense qu’ils ne se sont pas trompé.

Vous pouvez retrouver un extrait sur le site de l’éditeur ici : https://www.glenat.com/roman-graphique/outsider-9782723466363

^^

CatZ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s