L’île de Hôzuki

Polish_20210118_191057931

Année : 2008
Catégorie : Seinen
Genres : Thriller / Suspense
Dessinateur : Kei Sanbe
Scénariste : Kei Sanbe
Dates de parution : Tome 1 ( 11/02/2010 ) ; Tome 2 ( 08/04/2010 ) ; Tome 3 ( 01/07/2010 ) ; Tome 4 ( 14/10/2010 )
Éditeur : Ki-oon
Série terminée en 4 tomes

Dernièrement je cherchais une série courte à lire et je me suis rendu compte que je n’avais pas encore lu cette série en 4 tomes…
D’ailleurs je ne m’étais même pas rendu compte qu’il s’agissait d’un manga de Kei Sanbe, cet auteur que j’apprécie depuis que j’ai adoré Erased. Il faut dire que ce manga m’a tellement fait pleurer en le lisant qu’il a laissé sa petite trace dans mon esprit.
On lui doit également le Berceau des Esprits que j’ai lu dans la foulé , ainsi que plus récemment la série en cours Echoes ainsi que bien d’autres…

L’ïle de Hôzuki c’est quoi ? Et bien vous l’aurez deviné, ce manga parle d’une île… il s’agit donc d’une histoire qui va se passer dans un endroit plutôt isolé. Nous allons y retrouver un jeune garçon et sa sœur aveugle abandonnés qui vont se retrouver dans un centre de réadaptation sur une île où ils vont y trouver d’autres enfants avec chacun de lourds bagages tout comme eux.
Peu à peu, divers événements et les histoires de chacun vont faire qu’ils vont se questionner sur les adultes, leurs éducateurs qui sont là pour s’occuper d’eux… Sont ils bienveillants où bien ont-ils des ambitions peu avouable ? Des jeunes en manque de repère et en pleine construction ainsi qu’à l’imagination débordante vont se poser beaucoup de questions sur cette île étrange qui leur sert de foyer.
Mais que va t’il advenir d’eux ? Sont-ils réellement en danger ? Le monde est t’il si sombre qu’on le croit parfois ?
Un manga plein de suspense, qui vous tiendra en haleine du début à la fin, pourtant habituée au genre je ne savais pas comment il allait se terminer.

Pour ceux qui n’aime pas le côté « horreur » qui semble se dégager de ces mangas, sachez que la couverture nous induis plutôt en erreur. En effet il s’agit vraiment d’une histoire à suspense plus que d’horreur, il n’y a rien qui fasse peur. J’ai même trouvé que c’était une bien belle histoire, même si la fin ne plaira sans doute pas à tous les lecteurs…

Bref, c’est une série que je conseille… Elle se lit très rapidement et devrait vous faire passer un bon moment.

^^
CatZ

Résumé :
Abandonnés par leur mère, deux enfants sont envoyés dans un centre de réadaptation sur l’île de Hôzuki. Kokoro et sa petite sœur aveugle, Yume, découvrent que leur nouveau foyer compte seulement quatre élèves, pour autant de professeurs.
Petit à petit, les langues se délient, les histoires des autres pensionnaires font froid dans le dos : à les en croire, meurtres, disparitions, visions fantomatiques et sombres machinations succèdent sur cette île inquiétante… Pour survivre, les enfants n’ont qu’un seul mot d’ordre : ne se fier aux adultes sous aucun prétexte.

Résumé :
A l’école Hôzuki, la méfiance s’est installée. Chutes mortelles et autres accidents se succèdent tandis que pour Kokoro, l’insouciance et la joie des premier jours ont vite laissé place au doute et à la peur, quoi de plus normal quand les professeurs semblent vouloir la peau de leurs élèves ?
Leur seule échappatoire : la fuite. D’autant qu’après Rikiya , c’est Shû qui pourrait devenir la prochaine cible des adultes…

Résumé :
Grâce au plan échafaudé par Shûchirô, les enfants ont réussi à déjouer la surveillance de leurs professeurs et à s’enfuir. Ils ont prévu de traverses l’île à la recherche d’un bateau, puis de gagner le continent, mais le temps leur est compté : les adultes se lancent sur le champ à leur poursuite et grâce à un réseau de galeries souterraines qu’ils sont seuls à connaître, ils ont tôt fait de rattraper les jeunes fuyards.
Shû décide alors de mettre le directeur hors d’état de nuire, tandis que Kokoro essaie désespérément de semer Kuwadate…

Résumé :
Le plan de Shû tourne court lorsque les enfants parviennent au vieil embarcadère et n’y trouvent que des bateaux délabrés. Aucun espoir de s’échapper… A moins de s’emparer de la navette : pour les fugitifs, il s’agit maintenant de rebrousser chemin sans tomber sur les deux professeurs toujours sur leurs talons.
Mais la mort rôde toujours et se cherche une nouvelle victime… Alors que Kokoro enfermé dans une cuve avec Mlle Kai, tente de la faire parler, Kuwadate se remet en chasse : les rescapés parviendront-ils à quitter l’île de Hôzuki sains et saufs ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s