My Broken Mariko

Polish_20210131_223013677

Année : 2019
Catégorie : Seinen
Genre : Drame
Dessinateur : Waka HIRAKO
Scénariste : Waka HIRAKO
Dates de parution : 28/01/2021
Éditeur : Ki-oon
One Shot

Lorsque j’ai vu ce manga, je vous avoue que la jaquette ne m’a pas spécialement emballé. Le style du dessin est vraiment propre à l’auteur.
Mais je suis comme bien souvent allé au delà de ma première impression en lisant tout simplement le résumé qui se trouve au dos de ce manga et que voici :
Quand Tomoyo apprend aux informations la mort de son amie Mariko, elle n’en croit pas ses oreilles. Elles s’étaient pourtant vues la semaine précédente, sans que rien ne laisse présager un tel drame. Mariko, à la jeunesse brisée, qui lui vouait une admiration sans bornes et qui s’est vraisemblablement suicidée…

Tomoyo ne contient pas sa rage : elle doit trouver un moyen de rendre un dernier hommage digne de ce nom à sa seule confidente. Pas question de laisser le père violent de la jeune fille prendre les choses en main ! Bouleversée et confuse, elle se précipite chez lui, vole l’urne funéraire et, malgré les coups, hurle les mots de colère que Mariko a gardés en elle pendant toutes ces années ! Les précieuses cendres sous le bras, Tomoyo se lance dans une course effrénée, en quête de salut pour son amie comme pour elle-même.

My Broken Mariko crée l’événement dès sa sortie au Japon ! La première œuvre de Waka Hirako devient un phénomène littéraire et son autrice accède immédiatement au statut de grand espoir du manga. Le deuil, la colère et l’impuissance face à la mort, la douleur des survivants… elle traite ces thèmes avec une bouleversante justesse, sublimant son récit d’un trait plein de rage, d’énergie et de vie qui ne laisse pas indifférent.

Inutile de vous dire qu’avec ce genre de thématiques, je me suis de suite jeté dessus.
Et je peux vous dire que je l’ai beaucoup apprécié.

Les thèmes annoncés sont effectivement traités avec une grande justesse, et je trouve que le style graphique de l’auteur si particulier retranscrit à merveille les différents sentiments des personnages, dont notamment ceux de Tomoyo qui vit la mort de son amie comme quelque chose de quasi insurmontable.
On ressent sa souffrance, mais aussi sa colère et son impuissance ainsi que son sentiment de culpabilité…
L’histoire dramatique n’a rien de très original, un suicide, une enfance malheureuse d’enfant battu et abusé sexuellement… autant de sujets souvent traité, mais pour autant ce manga mérite le détour.
La fin quand à elle nous laisse dans l’interrogation, ce qui est clairement une volonté de l’auteur.
En effet, elle n’hésitera pas à le confier durant une interview que l’on retrouve retranscrite à la fin de l’histoire.
Interview très intéressante qui nous permet aussi de découvrir cette nouvelle auteure très talentueuse qui nous livre ici l’une de ses premières œuvres.
D’ailleurs le manga comporte également sa première œuvre Yiska décrite par l’auteur comme une allégorie mise à mort du système patriarcal et qui met en scène un jeune indien et un Cow Boy à la frontière américaine.
Et en Bonus à la fin nous retrouvons une anecdote entre Tomoyo et Mariko lorsqu’elles étaient plus jeune.
Bref, vous l’aurez compris Waka HIRAKO est loin de proposer des sujets léger, dans l’interview elle avoue d’ailleurs vouloir prochainement sortir un manga sur le milieu scolaire avec pour sujet les brimades, les professeurs, la déchéance du système scolaire etc…

Au niveau du dessins, voici quelques planches que l’on retrouve sur le site de Ki-oon.
Comme vous pouvez le voir les traits sont réalistes et elles ne sont pas surchargées de détails, pour autant c’est suffisant, et je pense que l’accent est réellement mis sur les sentiments.

Le manga se lit plutôt rapidement, les pages se tournent et parfois il n’y a même pas de texte…
Un peu comme si nous accompagnons Tomoyo dans sa fuite et son questionnement… se dernier se portant à la fois sur les raisons de la mort de son amie, mais sur son propre futur qu’elle devra construire sans elle…

image-1610099181

C’est un manga que je vous conseille, franchement n’hésitez pas.

illu-mariko

Si ce dernier vous intéresse, vous pouvez également découvrir un extrait ici : http://www.ki-oon.com/news/586-un-extrait-pour-my-broken-mariko.html

Et pour ceux qui préfère une vidéo :

^^
CatZ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s