Brisée par ton amour…

Polish_20210202_211728695

Année : 2017
Catégorie : Seinen
Genres : Drame / Psychologique / Vie étudiante
Dessinateur : Bakaudon SHIRUKA
Scénariste : Bakaudon SHIRUKA
Éditeur : Meian
Collection Daitan !
En cours…

Sommaire

Comme vous pouvez le pouvoir, Brisée par ton amour fait parti de la collection Daitan !
De ce fait ne vous attendez pas à quelque chose de mignon à souhait…
Ce n’est pas un titre à mettre entre toutes les mains, il y a tout de même de la violence et du sexe avec notamment une scène de viol collectif, après je trouve que ça reste tout de même soft, j’ai vu largement pire. Mais je préfère le dire…

Sans titre 3

Pour se dissocier des licences aux purs codes Shônen, Seinen et Shôjo, la collection Daitan! vous proposera un assortiment de titres mettant l’accent sur l’audace et la témérité qu’il serait bien difficile de cataloguer dans de simples cases ou de genres.
Pouvant autant traiter de thématiques décalées, sensibles, osées ou subversives, toutes les séries à venir vous promettent des expériences absolument uniques !

C’est un manga qui avait suscité mon intérêt lorsque j’ai reçu son annonce dans ma boîte mail.
En effet sa présentation laissé entendre tout de même quelque chose de très intéressant, et la thématique des brimades notamment au collège est quelque chose qui me parle tout particulièrement ,en tant qu’ancienne élève brimée mais aussi en tant que maman d’un collégien.
De plus l’actualité n’est pas exempte de cas de plus en plus grave.

J’étais seulement amoureuse de toi…

Victime de harcèlement scolaire pendant ses années au collège, Kanae est maintenant lycéenne. Encore traumatisée, elle est très sensible sur ce que pense d’elle ses camarades de classe. Hors du lycée, elle assouvit son désir de reconnaissance en entretenant des relations payées avec des hommes plus âgés.

Un jour, lors d’une sortie dans un karaoké, elle fait la rencontre de Hiroshi. Mais ce dernier va la surprendre avec l’un de ses clients. Cela ne va pas l’empêcher de se montrer gentil, et Kanae va tomber amoureuse de lui. Cet amour va marquer le début de nombreux événements tragiques…

Au fil de cette poignante série, Shiruka Bakaudon dépeint un univers scolaire impitoyable, marqué au fer rouge par les brimades. Brisée par ton amour… est une longue descente aux enfers, une spirale de violence, aussi bien physique que psychologique. Personne ne sortira indemne de cette histoire ravagée par la haine et la jalousie, pas même le lecteur ! Bien qu’il ne soit pas difficile d’imaginer comment tout cela se termine, il reste malgré tout une question bien plus importante… Comment en sont-ils arrivés là ?
( Source : https://www.meian-editions.fr/meian/licence/brisee-par-ton-amour/1306 )

Vous pouvez retrouver un extrait ici : https://www.meian.fr/preview-meian/#/lecteur/3051

Tomes 1 et 2

Le moins que l’on puisse dire après avoir lu les deux premier tomes, c’est que je suis un peu perplexe, ne sachant que penser. Je n’arrive clairement pas à m’identifier au personnage principal, pour moi cela va bien au delà des conséquences de brimades, je trouve que Kanae est atteinte mentalement et devrait bénéficier d’un suivi psychiatrique. En effet, au delà d’une personnalité borderline, elle semble entendre des voix… Cela va même la conduire au malaise qui va faire qu’elle va se retrouver dans les bras d’Hiroshi, rapprochement qui sera la source du conflit qu’elle va avoir avec son amie Ichika amoureuse du jeune homme.
Les brimades qu’elle à subit alors qu’elle se trouvait être en pleine construction ont fait d’elle une personne tout à fait détestable à mon sens, et pour autant c’est une fleure fragile que l’on pourrait avoir envie de protéger. C’est d’ailleurs à cause de cela qu’elle emporte avec elle certains individus de la gente masculine, à savoir Hiroshi le beau sportif populaire ainsi que Narumi son ami amoureux d’elle.
Détestable car elle va tout de même s’acharner sur Ichika, qui certes s’est mal conduite envers elle en l’ignorant et en la jetant de leur groupe d’amie, pour autant méritait t’elle le sort qui va lui être réservé ?
Elle demande à Narumi de l’aider à détruire Ichika pour des raisons qui vont au delà de la vengeance, l’on y retrouve de la jalousie etc… Et ce dernier aveuglé par son amour accepte.
De même Hiroshi voit en Kanae une personne fragile, qui semble hurler un appel à l’aide, réel à n’en pas douter, mais pour autant ne devrait t’il pas mieux ne pas s’en mêler ?
Bien évidemment l’on pourrait chercher des excuses à son comportement, pour autant très clairement elle agit de manière totalement irréfléchi, mais rien de bien étonnant, ce n’est encore qu’une enfant… Et le mot « Brisée » que l’on retrouve dans le titre évoque clairement ce qu’elle est.

197326l

Le rapport que peut avoir Kanae face à l’amour est aussi quelque chose que je trouve vraiment particulier. Au delà du fait qu’elle ne s’autorise pas à s’attacher, en fuyant quelque part les moments entre amies, elle ne se sent vivante qu’en se sachant aimé et utile .Pour cela elle n’a rien trouvé de mieux que de vendre son corps. Et l’on comprend très vite que ce n’est pas une histoire d’argent…
Ce que l’on remarque par les gestes de tendresse qu’elle peut avoir avoir ses clients.
Ce n’est que la venue de Hiroshi dans sa vie qui va lui faire voir peu à peu les choses autrement, mais cela reste encore bien fragile.
Des sentiments semble s’installer, ce qui déstabilise aussi le jeune garçon, ces deux là pourrait t’il avoir une relation amoureuse saine ?
A la fin du second tome on pourrait presque croire que les choses s’améliorent pour elle… mais le chemin est long, les pages qui annoncent le tome 3 ne spoil rien de bien réjouissant.
Sans oublier Narumi qui montre de plus en plus sa jalousie envers Hiroshi allant même jusqu’à s’en prendre à lui physiquement. Heureusement que son ami Ochi était là pour s’interposer.
Autant vous dire que j’ai hâte de lire la suite… cela ne devrait pas trop tarder car le tome 3 est annoncé pour fin février.

Je me suis un peu intéressé à l’auteure et je n’ai pas trouvé d’autres titres qu’elle aurait écrit. Je ne sais pas pour autant si c’est un premier manga ou non. En tout cas, je trouve que c’est plutôt pas mal écrit et dessiné, pour moi le style rappel le Shojo. Si son but était de créer un univers malaisant, on peut dire que le pari est relevé. On ressent vraiment le poids qui pèse sur les épaules de Kanae, l’oppression qu’elle ressent et son angoisse, tout cela grâce à l’utilisation de mots et d’expressions représentant ses pensées, parfois par répétitions mais aussi par énonciations… ( Tu ne sert à rien, tu me fait honte, tu n’es qu’une moins que rien… ).

Les deux premiers tomes vont déjà bien loin dans sa descente aux enfers, et je dois dire que dès les premières page le tome 1 annonce la couleur via des pages couleurs… comme vous pouvez le voir via l’extrait on y retrouve une jeune fille pleine de sang ( Kanae ) et un jeune homme visiblement coupable ( Hiroshi ). Son destin semble déjà inéluctable…
Sur le site des éditions Meian, il est indiqué 5 tomes et 4 sont déjà annoncés.
Le sommaire un peu en fouillis rappelle sans doute la désorganisation de l’esprit de l’héroïne. Habituellement on retrouve les titres des chapitres disposé proprement les uns sous les autres, alors que ici ils vont dans tous les sens.

L’édition en elle même est agréable, au début du tome 2 j’ai apprécié retrouver un résumé du premier tome ainsi qu’une présentation brève des personnages principaux.
Dans le premier tome l’on retrouve 4 pages couleurs.
Chaque tome à une couleur qui lui est propre, rose pour le premier, et bleu pour le second.
On notera enfin qu’à la fin du tome 2 on découvre un chapitre nous montrant la rencontre entre Kanae et Narumi.

EDIT – Tome 3

158971730_258305135793741_8468456745454523670_n

Au début du tome, l’on retrouve Ichika bien décidée à reprendre le lycée mais rien ne se passe comme elle le voudrait. Et alors que ses anciennes amies l’ignorent, malgré de gros efforts de sa part, son monde s’écroule…
Kanae va se montrer terriblement odieuse avec elle…

Cette dernière quand à elle, est de plus en plus proches des trois amies que Ichika, mais son comportement n’est pas forcément toujours adapté à la situation et elle a beaucoup de mal à faire partie d’un groupe.
Elle avoue agir par mimétisme pour se faire accepter allant même jusque-là blesser ses amies sans s’en rendre compte , ce qui n’est pas sans rappeler certains troubles mentaux.
Elle ne semble pas connaître les limites à adopter lorsqu’il s’agit de plaisanter
Les filles ne sont d’ailleurs pas de la meilleur influence pour elle, elles lui donnent des conseils qui pourraient bien porter préjudice à la relation que Kanae à avec Hiroshi, concernant son ex.
Alors qu’elle serait plutôt tyrannique à l’école, chez elle c’est une toute autre personne, fragile et rejetée à la fois par son frère qui lui reproche de ne pas répondre aux attentes scolaires de ses parents et de récolter toute la pression qu’ils ne peuvent mettre en elle ; mais aussi par ses parents qui voudraient la foutre dehors devant son mauvais comportement à l’école sans même demander d’explications. Il a a un côté très violent à tout cela, et l’on ressent même de la peine à ce moment là, d’autant que son ami Narumi n’est plus présent vu qu’il a été arrêté suite à son altercation avec Hiroshi.

Enfin du côté de Hiroshi, Kanae semble avoir réellement développé des sentiments amoureux envers lui, et elle s’accroche à lui.
Cet amour semble réciproque, mais cela risque de coûter très cher à Hiroshi qui était un sportif prometteur avec de grandes capacités, mais ses dernières sont en chute libre, sans doute à cause de la bagarre qu’il a eu avec Narumi et qui lui a valu une blessure à l’épaule qu’il cache.
Ce qui agace fortement son meilleur ami Ochi.

Un tome tout simplement à la suite des deux précédents et qui ne me permet toujours pas d’avoir une opinion positive sur Kanae.
Alors certes, lorsqu’elle se fait rejeter par sa famille ou lorsque l’on comprend que ses problèmes sont visiblement d’ordre psychiatrique, qu’elle ne comprend pas du tout comment se comporter avec les autres et le garçon qu’elle aime… on pourrais presque la prendre en pitié.
Mais alors il suffit de repenser au mépris et à la méchanceté qu’elle peut montrer envers Ichika qui est détruite à cause d’elle.
Encore une fois j’ai trouvé que les violences adolescentes allaient tout de même très loin et pourtant je sais que derrière cela il y a une réalité, quand on regarde le comportement boulimique de Tomiko après que ses camarades se sont moqués de ses bourrelés c’est exactement ce que l’on va retrouver dans les collèges ou les lycée…
Quelque part, le manga nous ouvre les yeux sur cette réalité…
Et que penser du gentil Hiroshi qui visiblement va encore prendre cher…

Je voue avoue que cela me fait attendre le tome 4 avec grande impatience…

Personnages

Kanae Kanai

145670990_475221206824302_5477512663412254294_n

Lycéenne assouvissant son besoin de reconnaissance en entretenant des relations payées avec des hommes plus âgés. Sa rencontre avec Hiroshi chamboule ses perspectives.
Il est difficile de l’apprécier car même si elle est fragile son comportement est souvent très discutable. Elle peut être gentille et très méchante.

Hiroshi Nomura

145663200_750750635557207_7155436570831591412_n

Lycéen, membre et future star d’une équipe de baseball réputée. Il rêve de remporter le championnat interlycée Kôshien. Il s’inquiète pour Kanae.
Ses rêves pourraient se retrouver mis à mal à cause d’une blessure à l’épaule suite à une bagarre avec Narumi.

Ichika Ichikawa

145880095_267915421362540_1040863707615219240_n

Camarade de classe, elle harcèle Kanae. Elle est amoureuse de Hiroshi.
Elle semble de plus en plus détruite par tout ce qui lui tombe dessus, ses anciennes amies ne la calculent plus et Kanae se comporte de façon monstrueuse avec elle.

Narumi

145603514_422591389057664_2209734183257150635_n

Petite frappe vivant dans le même HLM que Kanae. C’est aussi son confident.

Ochi

145216783_471106737596133_6414485026729669209_n

Ami de Hiroshi et receveur de leur équipe de Baseball.

Tomiko

Sans titre 12
Camarade de classe de Kanae.
Elle adore manger.
Ses copines ne sont pas forcément des plus agréables avec elle et elle se retranche sur la nourriture. Pour moi, elle représente l’adolescente typique avec un trouble alimentaire.

Runa

Sans titre 14

Camarade de classe de Kanae.
Opportuniste.

Riko

Sans titre 13

Camarade de classe de Kanae.
Elle est plutôt rusée.

Brisée par ton amour – Tome 1
Date de parution : 29/10/2020

Victime de harcèlement scolaire pendant ses années au collège, Kanae est maintenant lycéenne. Encore traumatisée, elle est très sensible sur ce que pense d’elle ses camarades de classe. Hors du lycée, elle assouvit son désir de reconnaissance en entretenant des relations payées avec des hommes plus âgés.
Un jour, lors d’une sortie dans un karaoké, elle fait la rencontre de Hiroshi. Mais ce dernier va la surprendre avec l’un de ses clients. Cela ne va pas l’empêcher de se montrer gentil, et Kanae va tomber amoureuse de lui. Cet amour va marquer le début de nombreux événements tragiques…

Brisée par ton amour – Tome 2
Date de parution : 17/12/2020

Maintenant lycéenne, Kanae pourrait profiter de la vie plus sereinement, mais la prostitution reste pour elle un moyen d’exister. Elle tombe amoureuse d’Hiroshi qui fréquente un autre lycée. Sa camarade de classe Ichika, qui en pince aussi pour lui, croit alors qu’ils sortent ensemble et décide de la persécuter avec l’aide de ses amies.
Poussée dans les derniers retranchements de la haine, Kanae met à exécution un plan pour se venger… Un plan qui se révèle efficace puisque, dès le lendemain, Ichika cesse de venir au lycée.
Kanae, quant à elle, retrouve doucement le sourire : en plus de regagner la confiance de ses anciennes amies, elle se rapproche de Hiroshi.

Brisée par ton amour – Tome 3
Date de parution : 24/02/2021

Ichika, traumatisée après son agression par plusieurs hommes, prend son courage à deux mains et retourne sur les bancs du lycée après plusieurs semaines d’absence. Mais ce qu’elle y découvre l’étonne : une Kanae toute souriante semble avoir pris la place qu’elle occupait auparavant.
En effet, cette dernière nage dans le bonheur grâce à l’amour qu’elle porte à Hiroshi… Un amour qui pourrait mener à la folie…

Brisée par ton amour – Tome 4
Date de parution : 20/04/2021

Les sentiments qu’éprouve Kanae envers Hiroshi sont de plus en plus forts.
N’arrivant toujours pas à trouver sa place au sein de sa famille, Kanae maintient son statut au lycée, mais au détriment de l’une de ses camarades de classe.
Ochi, un coéquipier de baseball d’Hiroshi, considère de plus en plus que Kanae a une attitude dangereuse…

Je remercie les éditions Meian de m’avoir fait parvenir gratuitement ces tomes. Je vous invite à suivre Meian sur les réseaux sociaux…

04
01
03
02

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.

CatZ

Publicité

16 réflexions sur “Brisée par ton amour…

    • Oui, je comprend parfaitement et il en faut pour tous les styles. Je lisais beaucoup de Shojo, mais la redondance des sujets à fait que j’ai arrêter d’en acheter ou uniquement en occasion pour me centre sur les Seinen… Cependant comme nous sommes deux, voir trois.. et bien nous avons vraiment de tout dans notre bibliothèque. Ici le style pour moi reste du Shojo, en plus cela se passe en milieu scolaire, cependant c’est assez violent, un peu comme le manga Life qui à l’époque m’avait marqué. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est dans cette collection hors catégorie 😉

      J’aime

    • Hello, alors les manga sont en noir et blanc ( sauf exception ). Par contre, tu peux y trouver quelques pages couleurs. Je ne pense pas que ce soit une question d’âge, d’ailleurs les manga s’adressent à tout le monde, il y a même des titres qu’il ne faudrait surtout pas mettre dans les mains des plus jeunes. En fait ce n’est qu’un support comme un autre d’expression et cela existe depuis bien longtemps. Dans l’article j’ai glissé le lien d’un extrait, tu pourras ainsi te faire une idée pour ce titre là… Car là encore chacun à son style graphique, il existe des genres différents, etc… c’est assez vaste. On peut détester un style, et en adorer un autre… Chacun ayant sa propre sensibilité.

      J’aime

    • Ben écoute, j’ai fait une chronique, il suffit de la lire. Je ne fais pas de pub dedans, j’y donne simplement un avis.
      Si les lectures concernant le harcèlement scolaire te pose problème, et bien il faut les éviter.
      Moi j’ai aussi subit du harcèlement jusqu’à développer une phobie scolaire pour autant cette lecture ne m’a pas dérangée.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s