MASHLE

Année : 2020
Catégorie : Shonen
Genres : Comédie / Action
Dessinateur : Hajime KOMOTO
Auteur : Hajime KOMOTO
Éditeur : Kazé
En cours…

Je ne vous cache pas que Monsieur était très enthousiaste à l’aidée de découvrir ce nouveau titre, et je dois admettre que moi même j’ai été séduite.
A mes yeux, ce manga dispose de tous les ingrédients permettant de faire un bon shonen, et ce que j’ai apprécié le plus dans cette première lecture c’est l’humour qui est présent quasiment à chaque page, Mash est vraiment un cas et il est très difficile de ne pas se prendre d’affection pour lui.

Dans un premier temps j’aimerais vous faire découvrir la composition du service presse le plus dément qu’il m’a été donné de recevoir. Un énorme MERCI à Kazé pour leur confiance.
Cela prouve d’après moi à quel point l’éditeur crois en son nouveau bébé, et sincèrement pour le coup je suis entièrement d’accord. Je ne vois pas comment un manga qui regroupe autant de références à des séries à succès pourrait ne pas fonctionner.
Et même si ce premier tome n’est pour moi vraiment qu’un avant goût du manga, on peut déjà percevoir toute la dinguerie qui s’y cache, or c’est quelque chose que j’apprécie.

En ouvrant le carton, nous tombions d’abord sur cette première feuille d’avertissement. C’était un peu comme recevoir la fameuse lettre de Poudlard.

Mais vous vous en doutez… n’est pas magicien qui veux… malheureusement…
Et j’aurais beau réciter des sorts armée de ma plus belle baguette, impossible…
Cependant il existe une solution !

Et comme vous pouvez le voir sur les photos à suivre, le contenu était juste ouffissime.
En effet, nous y trouvons non pas UN mais DEUX kits d’intégration à l’académie Easton qui devraient beaucoup nous aider.
Voilà ce que nous indique la feuille de présentation :

Un Kit de MAGIE

4 badges, pour nous souhaiter dignement la bienvenue et nous permettre de nous intégrer. Ils sont à l’effigie de nos nouveaux camarades préférés.

Un grimoire que nous ne devons surtout pas perdre et qui nous permettra d’y inscrire tous nos sorts.

Le dossier de presse pour nous en apprendre plus sur l’univers de Mashle et sur l’académie dont je partagerais bien évidemment les informations avec vous.

Le tome 1 provisoire pour faire connaissance avec mes nouveaux camarades.. Un tome qui devrait me faire rire, frissonner et rien à nouveau… ( Pari gagné ).

Un Kit MUSCLES

Une planche de tatouages, afin de laisser exprimer notre créativité.

Une corde à sauter et une poignée de musculation car le sport c’est la vie ! La corde permettra de renforcer le cardio et la poignée de muscu petite et discrète, pourra aider à travailler la force du poigné.

Une gourde en aluminium car comme vous le savez il est essentiel de s’hydrater. En plus comme vous pouvez le voir on y retrouve le nom du manga. J’adore !!!

Un Bonus : Un chou, mon chou ? Si comme Mash nous avons des problèmes pour ouvrir les portes, cela devrait être le plan idéal pour ne pas perdre nos clé de dortoir. Un porte-clé représentant une bonne gourmandise : un chou à la crème !

Bien évidemment avec le Kit d’entraînement nous retrouvons un petit programme d’entraînement pour débutant…
Alors c’est parti !

1 – 2 Séries de 10 pressions
Prend la poignée de musculation et alterne chaque main. Soit 20 pressions par main.

2 – 50 sauts
Prend la corde à sauter et saute sur 2 pieds

3 – 30 secondes de planche
Sur les avant-bras. Prend un temps de repos d’environ 30 secondes et recommence 3 fois.

4 – 20 squats
Répète le mouvement 20 fois.
N’oublie pas de boire entre chaque exercice.

5 – 10 Pompes
C’est dur mais tu vas réussir !

6 – 1 minutes de talons fesses
Une deux, une deux !

7 – 1 minute de montées de genoux
Sans tricher sur le rythme !

8 – 30 secondes de chaise
Maintiens la position entre 30 secondes et 1 minutes. Prends un temps de repos d’environ 1 minute et recommence 5 fois.
( Si vous ne comprenez pas l’idée, il s’agit de se mettre en position comme si nous étions assis sur une chaise )

9 – 5 minutes d’étirement en musique
Une musique douce de préférence pour se détendre !

Alors ? On tiens le bon bout ?

Comme annoncé plus haut, en guise de présentation, je vais donc vous dévoiler le contenu du dossier de presse, qui vous permettra également de découvrir un peu mieux ce qui fait les points fort de ce nouveau manga.
Vous pourrez également en apprendre ainsi un peu plus sur l’auteur, ce qui à mon sens est toujours très important. D’ailleurs j’ajouterais à cette partie quelques informations intéressantes qui sont contenues dans le premier tome du manga où l’auteur se livre un peu sur lui même et sur tout sur ce qui l’a amené à ce lancer dans sa carrière de mangaka.
Une mine d’infos très intéressantes, d’autant que lorsque j’ai fait mes petites recherches sur le net en vue de vous parler de lui, j’ai fait choux blanc. ( Mash aurait sans doute préféré que je fasse des choux à la crème ).

Bienvenue à l’académie Easton !

Allez-vous devenir le prochain élu divin ? Ce titre est décerné annuellement à l’élève le plus brillant de sa promotion !
Sortez vos baguettes et ouvrez vos grimoires ! On va réviser un peu…

UN EXAMEN D’ENTRÉE RÉUSSI

Lancé au Japon en janvier 2020 dans les pages du magazine culte Weekly Shônen Jump, Mashle, séduit d’emblée son public et se démarque des autres nouveautés. Inscrits dans la plus pure tradition nekketsu, ce titre n’en est pas moins original grâce à son humour assumé et son scénario déjanté. Pour sa première série, le mangaka Hajime Komoto joue avec les codes du shônen et nous emmène suivre les aventures de Mash Burnedead, un héros décalé à l’image de ce titre.

UN MONDE DE MAGIE

Dans un monde où la magie fait loi, il était une fois Mash Burnedead !
Élevé au fin fond de la forêt, le jeune garçon passe ses journées entre séances de musculation et dégustation de choux à la crème. Mais un jour, un agent de police découvre son secret : il est né sans pouvoirs magiques, ce qui est puni de mort !
Pour survivre, il va devoir postuler à Easton, une prestigieuse académie de magie, et en devenir le meilleur élève… La magie n’a plus qu’à bien se tenir : avec sa musculature affûtée et sa force hors du commun, Mash compte bien pulvériser tous les sorts et briser les codes de cette société !

UN ÉLÈVE HORS DU COMMUN

Depuis son plus jeune âge, Mash suit un entraînement quotidien très strict. Pour compenser son absence de magie, Regro, son père adoptif, a eu l’idée de lui concocter un programme sportif intensif sur mesure mais jamais il n’aurait imaginé obtenir un tel résultat !

10/10 AUX ÉPREUVES

Pour éviter de se faire prendre en dévoilant son secret, Mash use de parades dignes des grands magiciens. Grâce à ses muscles d’enfer et sa force surhumaine, il parvient à donner le change et à faire croire qu’il ne fait qu’un avec la magie ! Voler sur un balai, sortir d’un labyrinthe enchanté, repousser des sorts… Pas de problème ! Rien ne résiste à sa force physique.

DES CANDIDATS REDOUTABLES

Nombreux sont les élèves puissant qui souhaitent s’emparer du titre d’élu divin. La concurrence sera rude et entre coups bas et complots, Mash devra jouer des poings pour écarter ses ennemis !

UN PEU DE DOUCEUR A LA CANTINE

Véritable runing gag et fil conducteur humoristique de la série, les choux à la crème de Mah apparaissent aux moments où l’on s’y attend le moins ! Notre héros pousse la gourmandise jusqu’à l’obsession, ce qui donne lieu à des scènes hilarantes.

UN DESSIN PLEIN D’ACTION ET D’HUMOUR

Le trait épuré de Hajime Komoto met en valeur le chara-design des personnages pour mieux retranscrire leurs émotions. Simple et efficace, le mangaka alterne, tout en équilibre, scènes dynamiques, instants légers et moments sérieux. Ses vifs coups de crayons intensifient l’énergie dans les scènes de baston, retranscrivant ainsi avec brio la force brute du héros. Hajime Komoto aime également jouer sur les cadrages en privilégiant les gros plans pour zoomer sur les mimiques des personnages et renforcer le comique de situation.

QUI EST HAJIME KOMOTO ?

Hajime Komoto est un auteur multifacette, n’hésitant pas à endosser plusieurs identités. Il fait ses études en 2018 sous le nom de Kôichi Kashiwazaki et se fait remarquer avec Bakuretsu Mensetsu Shiken (Oral explosif ) en recevant les encouragements du jury lors du 89ème prix Akatsuka, qui récompense les mangas comiques. Il publie ensuite Liberal fûki iin Yamada Tarô ( Tarô Yamada du conseil de discipline libéral ) dans le Jump GIGA 2019 WINTER vol,1. La même année, il publie dans le Jump GIGA Summer 2019 vol,1 Hakaishin Shivasaki-kun ( Shibasaki-kun, le Dieu de la Destruction ) sous le pseudonyme de Ichirô Kô. Enfin en 2020, il fait ses grands débuts dans le Weekly Shônen Jump avec Mashle, une des nouvelles séries les plus populaires du magazine, sous son nouveau nom de plume, Hajime Komoto.

Si il rêvait de venir auteur d’histoires comiques, il a tout de même failli renoncer à ses rêves et à poursuivi sa scolarité dans le but de rentrer sur le marché du travail dans une grande entreprise. Seulement l’idée qu’il se faisait du monde du travail ne correspondait pas du tout à ses attentes, et il choisi de démissionner et se motive à devenir mangaka. Un pari risqué d’autant que ses parents ne sont pas forcément d’accord avec ce choix qui remet en cause de nombreuses années d’études. Il enchaîne les petits boulots tout en dessinant à côté et finalement ses planches sont choisies pour être publiées, sa persévérance à payé.

LE DIPLÔME DE LA PARODIE ASSUMÉE

Sans tomber dans les travers du genre, l’auteur multiplie les références à un titre cultissime de la littérature jeunesse : Harry Potter. Il fait également de nombreux clins d’eoeil à des mangas à succès comme Black Clover et One-Punch Man.

LE MOT DU FONDATEUR HAJIME KOMOTO

« Avant Mashle, j’avais déjà publié deux histoires courtes, Mash est inspiré du héros de la deuxième. Le protagoniste de la première histoire était bavard et vulgaire, mais mon ancien responsable éditorial m’avait prévenu qu’un personnage de ce genre ne remporterait pas beaucoup de suffrages parmi les lecteurs : «  Ton perso va se faire descendre ! Nous, on produit du contenu grand public, des trucs qui se vendent ! Un peu de sérieux, voyons ! La guillotine à doigts te pend au nez mon gaillard ! » A ces mots, je me suis empressé de retourner à ma planche à dessin. C’est là qu’est né Mah, une version plus insouciante de mon premier héros. Dans une lettre , un lecteur m’a demandé si Mash aimait toutes les pâtisseries : à vrai dire, il entretient une véritable passion pour les choux à la crème, mais ça s’arrête là. Sinon, il mange aussi des haricots et des légumes. »

LE MOT DU DIRECTEUR PIERRE VALLS

« Mashe est une sorte d’OVNI dans l’univers du manga. Un mélange entre Black Clover , Harry Potter et One-Punch Man. L’humour et l’action sont certes les moteurs principaux de cette série, mais sous son apparence loufoque, le mange de Hajime Komoto traite aussi de problèmes plus profonds, ceux de la différence et de la place de chacun dans un monde autoritaire gouverné par l’intolérance et la violence ».

Pour finir voici la bande annonce en vidéo :

Et pour ceux qui le souhaite, vous pouvez lire un extrait du tome 1 : ici.

Mon avis sur ce premier tome.

Difficile d’en dire plus que tout ce qui a déjà été dit plus haut en ce qui concerne ce premier tome.
J’ai beaucoup apprécié le côté très humoristique de ce manga ,et j’avoue que même si on y retrouve effectivement beaucoup de références à d’autres manga, pour autant il sais garder son côté tout à fait original.
Avec ce tome 1 nous avons seulement une mise en bouche pour la suite, avec une présentation du contexte mais aussi de plusieurs personnages. D’ailleurs je trouve qu’ils sont tout de même assez nombreux et je vous avoue que j’ai déjà un peu peur de ne pas toujours retenir tous les noms, c’est pour cela que je ferais comme à mon habitude des petites fiches personnages.
Beaucoup d’informations nous sont données, mais celles-ci sont bien évidemment indispensable pour la suite afin que nous comprenions bien le fonctionnement de cette fameuse Académie Easton placé dans une société où les pouvoirs magiques sont une don de Dieu et où le rang social est déterminé par le niveau de maîtrise de la magie.
Ceux qui ne pratiquent pas la magie sont tout simplement éliminés afin que la magie prospère.
De plus, le bureau des affaires magique y détient un pouvoir absolu, c’est l’organe juridique le plus puissant. Les postes les plus important y sont occupés par des élus divins venu de l’académie qui forme donc les haut fonctionnaire de l’état.

La seule façon pour Mash de rester en vie c’est de devenir un élu divin, de ce fait il pourrait être accepté par la société.
La religion ayant une place importante dans cette société, le plus brillant des étudiants devient chaque année l’élu divin et se retrouve idolâtré comme un dieu. Cela lui permet d’obtenir des privilèges mais également beaucoup d’argent.
C’est une partie de ces privilèges et de cet argent que va viser Brad Coleman, un ex agent du bureau des affaires magiques lorsqu’il propose un marché à Mash.
Afin d’accéder à ce titre, Mash va devoir redoubler d’effort pour gagner des pièces d’or, ces dernières s’obtenant par les contrôles, la participations aux activités périscolaires, par la discipline etc…

Pour entrer à l’académie, il faut passer un concours d’entrée qui est particulièrement difficile avec seulement 3% de réussite. Les futurs élèves se retrouvent confronter à tout un tas d’épreuves que va accomplir Mash à sa façon…
L’on va vite comprendre que sa présence semble déranger pas mal de personnes, notamment car Mash ne vient pas d’un milieu aisé.
Et bien que certains vont essayer de lui mettre des bâtons dans les roues, Mash va réussir et visiblement taper dans l’oeil du directeur semblant être habité par des valeurs qui diffèrent pas mal de celles des autres dirigeants. Il voit en Mash une possibilité de renverser l’ordre établi, et va d’ailleurs lui permettre d’échapper à l’exclusion demandé par le bureau des affaires magiques suite à une altercation avec un élève fils de haut fonctionnaires et du sous directeur.

En parallèle Mash semble bien « s’adapter » à sa nouvelle vie, l’on va le suivre dans ses premiers cours, la découverte du dortoir, les activités périscolaires…
Nous allons même assister à un tournois opposants différents dortoirs et qui ressemble étrangement au quidditch de Harry Potter.
Cependant certains élèves semblent tout de même lui chercher des poux, c’est le cas de Lance Crown qui a obtenu les meilleurs notes lors de son examen d’entrée mais Mash à plus d’un tour dans son sac.

Bref, pour ma part c’est un tome que j’ai trouvé bien sympathique et intéressant. J’avoue avoir hâte de lire la suite des aventures de Mash car comme le souligne le directeur éditorial de Kazé, sous ses airs assez léger le manga aborde tout de même des sujets plus profonds ,comme la différence, l’état totalitaire et ses conséquences, la dominations des plus riches sur les pauvres…
Pour une première série, l’auteur nous offre un travail de qualité et je comprend parfaitement le succès qu’il a pu rencontrer.

Les deux premiers tomes sortent le 7 avril et je vous invite à vous les procurer pour découvrir ce nouveau manga.
Ici la décision est prise, nous commençons la série et je pourrais donc vous en parler régulièrement avec grand plaisir.

Les personnages

( Comme ils sont nombreux, je ne vais mettre que ceux que je juge pour le moment les plus importants )

Mash Burnedead

Il vivait depuis toujours avec son père adoptif au cœur de la forêt, n’ayant pas de marque et ne possédant aucun pouvoir il aurait du tout simplement mourir dans la société qui l’a vue naître.
C’est un jeune homme naïf et gentil, qui dispose d’énormes capacités physiques et d’une force phénoménale suite à un entraînement journalier concocté par son père.
Il ne demande qu’à vivre tranquille, et pour cela il est clair qu’il a de la motivation à revendre ;
Une chose très importante, Mash ADORE manger des choux à la crème.

Regro Burnedead

C’est le père adoptif de Mash, qu’il a adopté alors que ce dernier était encore tout bébé. Rejeté par son entourage, il est un jour tombé sur ce bébé et s’est juré de le protéger et d’être comme un père pour lui.
Il voit en son fils un garçon d’une extrême gentillesse et à tendance à tout lui pardonner.
C’est un père qui adore son enfant.

Brad Coleman

C’est un officier de la police magique qui visiblement n’apprécie pas vraiment sa condition et voudrait occuper une place plus importante dans la société.
Il voit en Mash un ticket pour la gloire et c’est d’ailleurs pour cela qu’il va lui proposer le marché de devenir un élu divin afin de bénéficier d’une partie des privilèges et de l’argent qui y sont lié.
L’on apprend que c’est un ex agent du bureau des affaires magiques, et que de ce fait l’on peut considérer qu’il a un pouvoir au dessus de la moyenne.

Directeur Wahlberg

Il est à la tête de l’académie et semble avoir des valeurs qui ne sont pas forcément en concordances avec ses semblables. En effet, pour lui l’académie se doit d’aider les faibles et de discipliner les forts. Un pouvoir peut aider, mais il peut aussi blesser… ( et il implique de grandes responsabilités… )
Pour lui l’honnêteté doit payer, et il n’est pas très satisfait de la façon dont sont gérées les affaires du pays, et il voit en Mash la possibilité de remettre de l’ordre dans tout cela.
Il croit en lui, et va même lui permettre d’échapper à une exclusion pourtant demander par le bureau des affaires magiques.

Finn Ames

C’est le camarde de chambre de Mash, qui est au départ assez réticent de partager sa chambre avec lui mais qui va finir par l’apprécier. Lloyd Cavill fils d’un haut fonctionnaire des affaires magiques et dans les petits papier du sous directeur ce qui lui permet de jouer au petit chef, va d’ailleurs lui demander de s’en prendre à Mash, et si il s’exécute au début, il va finir par regretter son geste et s’excuser.

Lemon Irvine

Au départ,le professeur en charge de l’examen d’entrée de l’académie Claude Lucci, lui demande de faire échouer Mash, ce qu’elle va tenter de faire. Mais devant sa gentillesse, elle va se prendre d’affection pour lui.
Au départ l’auteur ne voulait pas forcément de personnage féminin, mais son responsable éditorial lui a dit qu’il fallait une héroïne.

Je vous invite à suivre Kazé sur les réseaux sociaux…

04 01 03 02

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.
CatZ

16 réflexions sur “MASHLE

  1. Merci pour cette présentation ultra complète. L’univers sorcier m’attire forcément en fan du genre. Je pense donc tester en espérant que ce ne sera pas trop jeunesse à mon goût. Je deviens difficile avec l’âge 😅

    J’aime

    • Merci pour ton commentaire, écoute, moi même je suis assez réticente en général sur les shonen, mais là je dois t’avouer c’est un shonen à 100% donc effectivement il y a tout de même ce côté jeunesse. C’est pas un manga pour réfléchir.
      Moi il m’a séduite pour l’humour complètement con, d’ailleurs je t’invite à lire l’extrait qui te donnera directement une idée de la chose.

      En fait le héros est l’anti magicien, il n’a pas de pouvoir et c’est ce qui crée le comique de situation. Pour s’en sortir il utilise des subterfuges.
      On retrouve bien l’univers de Harry Potter.

      Tente, tu verras bien. ^^
      Mais je comprend tes réticences, car moi même à la maison il y a beaucoup de mangas que je ne lis pas et que Monsieur adore… nous avons chacun nos préférences.

      Aimé par 1 personne

      • Merci pour ta réponse bien complète qui souligne des éléments qui pourraient beaucoup me plaire.
        J’aime l’humour con con.
        HP est une de mes références mais j’aime l’idée des tours de passe passe pour camoufler son « handicap ».
        Je vais donc suivre ton conseil et aller lire l’extrait. Merci !

        J’aime

  2. Félicitations à toi pour ce partenariat avec Kaze.
    Me concernant, le côté à la Harry Potter me tente beaucoup, mais j’ai quand même peur qu’on soit dans quelque chose de trop conventionnel et surtout, il y a la question du budget qui fait que je vais essayer de ne pas trop me relancer dans des séries longues.

    J’aime

    • Haha… Franchement j’ai été étonné qu’ils acceptent… d’autant que c’est pas forcément ce que MOI CatZ je lis… Mais… Il se trouve que j’ai adoré, je ne sais pas pourquoi. Le côté concon sans doute, car j’adore ça.
      Par contre Cyril lui l’avait déjà sur sa shopping list et c’est exactement ce qu’il lit, et quand Monsieur apprécie il s’en fiche il prend. Je le connais.
      Moi je risque de me lasser sur le long terme, très clairement… c’est toujours ce qui se passe avec ce genre de manga, par contre lui il est toujours dedans, donc bon…

      C’est vraiment pas facile de ne pas craquer pour de nouvelles séries… j’ai tendance aussi à toujours aller vers les séries courtes, et le vieux lui il prend que des trucs long… haha

      J’aime

      • Moi à vrai dire je cède souvent. Heureusement j’ai quelques éditeurs qui m’envoient des mangas ce qui permet de lire beaucoup de choses en dépensant moins car on ne roule clairement pas sur l’or. Et j’emprunte aussi énormément en médiathèque, et ça fait beaucoup de bien pour les séries longues que je pourrai pas m’acheter sans ça.

        J’aime

      • Ho comme tu peux le voir nous cédons beaucoup aussi et nos shopping list sont conséquentes. ( Mais la plus curieuse de toute reste moi, c’est aussi pour cela que j’avais écris aux éditeurs d’autant que derrière en général je continue les séries qu’ils me font découvrir, mais je me suis prise la tête avec certains aussi… ).
        Quelques éditeurs me font aussi confiance et je ne les remercierais jamais assez.
        Par contre c’est vrai que nous n’empruntons jamais rien, nous aimons avoir notre mangathèque c’est notre passion avec les figurines et tout va là dedans. ( Heureusement que notre fils suit notre délire lol ).

        J’aime

      • Ah, de mon côté j’ai fini par arrêter la collectionnite. Je n’achète plus aucun produit dérivé, et j’essaie de faire en sorte que ma mangatheque ne soit pas trop conséquente… dis-je alors que j’achète des séries commencées en médiathèque car je les ai vraiment trop aimées.

        J’aime

  3. Bravo pour cette présentation ultra-complète ! Je ne suis pas à fond dans les mangas mais j’en aime bien quelques uns et j’essaye de les faire découvrir à mon homme (En ce moment Hunter x Hunter) . En tous les cas je ne connaissais pas du tout du tout Mashle et ça a l’air sympa!

    J’aime

    • Oui, il est vraiment pas mal, maintenant là c’était le premier tome, donc à voir par la suite. Je dois encore lire le second que je viens d’acheter.
      Tu as raison de faire découvrir cela à ton homme, ici c’est une passion que l’on partage en couple ^^ .

      J’aime

  4. Pingback: Achat Manga – Avril 2021 | CatZ in Wonderland

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s