The Breaker

Sans titre 7

Année : 2007
Catégorie : Manhwa
Genres : Action / Arts Martiaux
Dessinateur : Jin-hwan PARK
Scénariste : Keuk-jin JEON
Date de parution : 29/03/2021
Éditeur : Meian Editions
Édition en cours…

Pour commence, je tiens avant tout à remercier les éditions Meian qui m’ont permises de recevoir ce premier tome gratuitement.

Voici pour commencer la présentation de l’éditeur :


Le best-seller coréen « The Breaker » revient dès le 29 mars prochain dans une nouvelle édition améliorée !
Êtes-vous prêts à pénétrer un monde sombre et dangereux dirigé par des organisations surpuissantes ?
Découvrez ou redécouvrez ce shônen explosif dans une édition prestigieuse double tome au format A5, avec de nouvelles pages couleurs, une version française et un lettrage retravaillés !
Véritable best-seller en Corée et déjà traduit dans de nombreuses langues, le manhwa de baston de Keuk-Jin Jeon et Jin-Hwan Park revient dans une prestigieuse édition ! Loué pour son dessin sensationnel comme pour son scénario captivant, de nombreux personnages charismatiques et techniques d’arts martiaux stylés s’associent pour vous tenir en haleine tout au long d’une intrigue qui révèle progressivement ses rouages.

Synospsis :
Arts martiaux et dépassement de soi !
Un nouveau professeur, Chunwoo, arrive au lycée Guryong. Dragueur incorrigible, les agressions subies par Shinwoo, un de ses élèves, l’amènent à dévoiler une étonnante maîtrise des arts martiaux. Une mystérieuse organisation apparaît, prête à tout pour défier Chunwoo.
De nombreux combats dantesques se préparent…
Êtes-vous prêts à pénétrer un monde sombre et dangereux dirigé par des organisations surpuissantes ?
( Source : https://www.meian-editions.fr/meian/blog-meian/article/nouvelle-edition-de-the-breaker/305 )

Extrait du premier tome : https://www.meian.fr/preview-meian/#/lecteur/3165

Comme vous l’avez sans doute compris, il ne s’agit bien évidemment pas à proprement parlé d’une nouvelle série, vu qu’elle était déjà sortie par le passé, une première fois en intégralité avec la maison d’édition Booken Manga, puis par la suite dans un superbe coffret intégral collector par Meian proposant en plus des 10 tomes, 4 Artworks, 1 Artbook de 70 pages et un poster. Il est donc légitime de se poser la question du pourquoi une nouvelle édition.
Dans un premier temps le coffret est difficilement trouvable à un prix correcte et en ce qui concerne les tomes à l’unité de la précédente édition je vous avoue que je ne sais pas si l’on peu aisément tous les trouver.
Ensuite il faut savoir que pour cette nouvelle édition en tome double, il y a eu un travail de fait notamment au niveau des lettrages, du coup l’édition à été améliorée.
Je peux vous dire que Monsieur l’a déjà lu une première fois et il va tout de même lire cette nouvelle édition, et compte bien l’acheter dans son intégralité. Le prix étant tout de même plus que correcte car la série ne comptera que 5 tomes.

J’attire votre attention sur le fait que le site Anime Store dispose d’une exclusivité avec en plus du premier tome, un marque page, un ex-libris et un poster. Le tout pour le même prix…
Ce qui à mes yeux est très intéressant.

Lien Anime Store : https://www.anime-store.fr/as/The-Breaker-Ultimate-Tome-1-Manga-livres-produit-manga-3165.html
Lien Anime Store ( Version Ultimate ) : https://www.anime-store.fr/as/The-Breaker-Ultimate-Tome-1-Marquepage-Poster-exlibris-A5-Manga-livres-produit-manga-3185.html

Pour ceux qui se poseraient la question, il existe bien une suite au manhwa dont il n’est pas question ici. Cette dernière s’appelle : The Breaker : New Waves et comptent 20 tomes publiés de 2010 à 2015.

A la fin de la parution des dix tomes, les 2 mangakas décident de reprendre la série et de nous offrir une suite directe : The Breaker : New Waves. Cette « deuxième saison » comporte cette fois-ci 20 Tomes publiés de 2010 à 2015…. Booken Manga qui avait la licence en France a stoppé l’édition au bout de 9 tomes, et Meian à sorti l’intégralité en 2 coffrets.
La partie 2 est encore dispo sur le site Anime Store, par contre je ne sais pas où vous pourriez vous procurer la partie 1.

Mais pas d’inquiétude en tout cas, car après The Breaker, les New Waves devraient sortir en tome double également.

Voici à présent mon avis concernant le premier tome :

Sans titre 8

Un premier tome que j’ai découvert avec grand intérêt et que j’ai plutôt apprécié.
Au début nous ne savons pas vraiment qui est Han Chonwoo, ce professeur remplaçant d’anglais lubrique débarqué dont on ne sais où et l’action se focalise surtout sur Lee Shinwoo, un élève de seconde du lycée Guryong qui est racketté par des voyous et dont le comportement fait plutôt penser à une pouille mouillé.

Sans titre 5
Mais sa rencontre avec son nouveau professeur va tout changer pour lui, et après l’avoir surpris en train d’utiliser des techniques d’art martiaux, il va lui demander de lui apprendre à se battre.
Han Chonwoo qui est en fait un expert en art martiaux, connu sous le nom de Gumunryong ( dragon aux 9 portes : titre honorifique décerné à qui maîtrise les 9 techniques ) est actuellement en planque dans le lycée dont le directeur est membre de l’Union une organisations regroupant divers clans, le lycée aurait d’ailleurs pour but secret de former le futur Gumunryong, d’où son nom. .

Sans titre 3
Il devrait idéalement faire profil bas, mais devant la détermination de son élève, il accepte de le prendre sous son aile… chose qui ne sera pas aisé devant le niveau médiocre de Shinwoo.
De plus Han Chonwoo est recherché pour avoir utiliser une technique dangereuse du nom de Swehon Kwon ( technique qui permet de réaliser un coup précis ayant habituellement pour but de viser un organe interne et suffisamment puissante pour briser les os ) afin de tuer un chef de clan. Les différents clans de l’Union vont même se réunir pour une réunion afin de discuter de la mort de maître Baekgyol chef du clan Sonchakjang , réunion durant laquelle se rend Hyeok So-Cheon un jeune génie en art martiaux futur successeur du chef de clan Cheondomun qui est intéressé par Han Chonwoo.
Alors que notre prof en herbe se croit tranquille, il est retrouvé par une étrange demoiselle,  elle aussi très douée pour les arts martiaux, qu’il connait et qui va devenir l’infirmière du lycée.
Shinwoo bien que volontaire n’arrive pas à s’améliorer, l’infirmière va lui apprendre qu’il dispose d’un soucis sanguin qui le bride, et une étrange pilule pourrait bien le soigner, mais elle pourrait tout autant le tuer… Il manque d’ailleurs de mourir, si Han Chonwoo n’avait pas utiliser une technique de guérison interne pour le sauver, mais cela va l’affaiblir…
Et alors qu’il rentre chez lui pour se reposer, il tombe sur un chef de gang bien décidé à en découdre pour venger son maître… arrivera t’il à s’en sortir ?
Autant dire qu’à la fin nous retrouvons un véritable Cliffhanger et nous n’avons qu’une hâte c’est de lire la suite…

Je ne vous cache pas que lors de ma lecture, j’ai eu le sentiment d’avoir à faire à une œuvre ressemblant par certains aspects à GTO, mais alors que j’en ais parlé à Monsieur il m’a de suite dit que ce n’était pas du tout le cas. En effet, si les premiers chapitres se passent bien dans un lycée, l’on comprend très vite que l’oeuvre prend un tout autre tournant ensuite.
Il n’en demeure pas moins que l’auteur utilise tout de même pas mal l’humour et cela nous permet de sourire à diverses occasions notamment quand notre héros se fait remettre en place à de multiples reprises par les demoiselles.
Un héros qui sait se montrer complètement obsédés par moment, mais également très sérieux à d’autres, et il semble réellement s’impliquer dans la formation de son jeune disciple même si cela le dérange un peu.

La lecture est très fluide et agréable, je trouve que le tome se lit bien et rapidement. Je ne l’ai pas trouvé trop volumineux bien que ce soit un tome double. La seule chose qui me pose des problèmes c’est le nom des personnages, des clans, des attaques qui pour moi reste tout de même très difficile à retenir ,et je vous avoue que je suis obligé de me faire une petite fiche à côté.
Cela me fait même un peu décrocher dans ma lecture ce qui est dommage, mais je pense qu’il faut juste que je m’habitue.
Je ne sais pas si c’est prévu pour le tome suivant, mais j’avoue que j’aimerais bien un trombinoscope et un genre de petit lexique notamment concernant les différentes techniques utilisées pour m’y retrouver, d’autant que c’est très intéressant.

Concernant l’aspect graphique de l’oeuvre, j’aime beaucoup les dessins de Kin-Hwan Park qui s’adapte parfaitement à l’oeuvre. Les traits des visages sont très expressifs, et j’apprécie quand il utilise un style déformé pour accentuer le côté comique. Les décors sont quand à eux travaillé, ce qui est toujours agréable. J’apprécie aussi les personnages féminins aux courbes généreuses.

Je pourrais m’attarder aussi un peu pour ce premier tome sur l’édition que je trouve vraiment sympa.
De bonne facture, l’on retrouve un effet métalisé très plaisant au niveau du titre de l’ouvrage.
On noteras également la présence d’un bandeau nous invitant à pénétrer dans un monde sombre et dangereux dirigé par des organisations surpuissantes. L’on y découvre également l’intégralité de la collection en 5 tomes pour celle nouvelle édition améliorée.
La couverture quand à elle est très sympa, je vous laisse la découvrir en photo avec comme vous pouvez le voir au dos un magnifique dragon.

Sans titre 9
Au début le manhwa contient 12 pages couleurs dont le sommaires, l’on y retrouve de belles illustrations ainsi que le début de l’histoire.
A la fin nous pouvons y trouver des notes d’auteurs du scénariste et du dessinateur, on y apprend notamment que « The Breaker » est un remake d’un de ses précédents scénarios qu’il avait dû abandonner en cours de publication. Nous pouvons aussi y trouver une petite dédicace pour les lecteurs français, ce qui fait toujours plaisir.

Pour conclure je ne peux que vous conseiller ce manhwa qui pour moi est d’une grande qualité que ce soit au niveau du scénario ou graphiquement.
J’attends bien évidemment de lire la suite avec impatience.

Je vous invite à suivre Meian sur les réseaux sociaux…

04 01 03 02

Si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.

CatZ

29 réflexions sur “The Breaker

  1. Du shônen …ce n’est pas pour moi, mais par contre le visuel et le scénario ont l’air très sympa ! Sympa aussi une série Manhwa, ou devrais je dire Coréenne..(je n’ai jamais lu de mangas Manhwa) .Si la qualité est identique à leurs dramas cela doit être Top !😻

    J’aime

    • Il y a différent type de shonen tout de même… j’avais tendance à dire la même chose que toi, et au final je suis revenu dessus. Il n’y a pas différence majeur entre manga et manhwa, c’est juste la provenance, tout comme un manga français certains disent un global manga… Normalement le Manga c’est japonais. Mais bon…. franchement je ne m’attarde plus sur les termes….

      J’aime

    • Oui, je suis d’accord, le dessinateur a fait un très beau travail. Je trouve même que l’on ne voit pas que c’est coréen ( après les différences de styles entre les pays tentent de plus en plus à diminuer, il suffit de voir certaines oeuvres françaises, mais ce titre n’étant pas récent, j’avoue que c’est à souligner ).

      J’aime

  2. Merci de la découverte ! Je suis une passionnée de lecture et n’étant fermée à aucun genre en particulier, c’est tentant. Après tout, les dessins sont sublimes.

    J’aime

    • Mais de rien… tant mieux hihi. Non mais c’est vraiment pas mal, après c’est vrai que beaucoup l’on déjà, donc j’explique aussi pourquoi l’acheter dans cette édition. A la maison nous avons plusieurs mangas avec différentes éditions.

      J’aime

    • De rien avec plaisir, je comprend parfaitement, c’est vrai qu’il faut aimer le genre. J’avoue que je pensais que je n’allais pas forcément l’apprécier car c’est surtout le style de Monsieur, mais au final j’y ais trouvé de l’intérêt. Après on verras par la suite… car la baston… un peu c’est bien… trop… non

      J’aime

  3. J’ai appris deux mots aujourd’hui : manhwa et shonen. Même si je ne connais pas les termes. C’est très bien illustré. J’ai remarqué en premier lieu les abdos du personnage principal ^^
    Il y’a beaucoup d’action et de Baston 😉

    J’aime

    • Et bien tant mieux, car c’est toujours important d’apprendre de nouvelles choses. Manhwa c’est simplement un mot pour faire référence aux Manga coréen, car certains puristes ne veulent pas que l’on utilise le terme « Manga » pour quelque chose qui vient d’ailleurs que du Japon. Un shonen c’est que c’est plutôt à destination des jeunes garçon… mais bon… là encore… toutes ces règles tendent à ne plus avoir de sens, d’ailleurs chez nous cela n’en a pas vraiment. Si tu veux les mangas avant d’être publié en tome relié comme nous les achetons en France, sont publié dans des magazines qui coûte très peu cher. Ces derniers ont des lignes éditoriales différentes… tu en as pour les femmes, pour les filles, pour les hommes, etc… le plus connu c’est sans doute le shonen jump.
      C’est effectivement un manga avant tout d’action et de Baston, même si je trouve que dans ce premier tome ce n’est pas si évident que ça sauf à la fin ou clairement ça se bat…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s