Guide

Sans titre 22

Année : 2021
Global Manga
Dessinateur : Thomas Bouveret
Scénariste : Thomas Bouveret
Édition en cours…

Il y a quelques temps, j’avais vraiment envie de soutenir des auteurs de manga français afin que leurs projet puissent voir le jour.
C’est quelque chose de très important, car c’est un milieu difficile et rares sont ceux qui peuvent réellement en vivre, ou même simplement être édité. Pourtant l’on compte de très bon mangaka du côté Français, par exemple Christophe Cointault, Reno Lemaire, Tony Valente, Miki Mākasu et Oto-San ou encore VanRah pour ne citer que des noms connus.
Mais je vous avouerais que je ne suis pas forcément très au courant de ce qui peut sortir en la matière, peut être par manque d’implication, je ne vais pas dire le contraire.
Alors que j’étais encore dans un groupe de partage autour de O.S.E le manga de Loiki Nihon dont je vous parle ici, et que je remercie, Thomas Bouveret à présenté son projet et je dois dire que j’ai été séduite par son idée de scénario.
Je me suis donc empressé de réaliser ma petite contribution et de vous partager également l’info sur les réseaux sociaux.

C’était pour ma part ma première aventure avec la plateforme Ulule et ma première collaboration pour un manga. Nous avions déjà collaboré sur un projet pour le magazine Atom via un autre site et je dois dire que nous avions été très déçu. Mais là, tout s’est bien passé.
J’ai fait le choix de participer à hauteur de 15€, ce qui représentait le niveau deux en contrepartie, qui me permettait donc de recevoir le manga, un marque page et mon nom dans les remerciements.
Je ne sais plus trop si je l’avais donné d’ailleurs pour qu’il soit noté, mais je le retrouve bien dans le manga avec un petit bémol sur le fait que le nom de la page soit écrit d’une façon qui ne me convient pas. Mais soyons honnête, c’est de l’ordre du détail… Et puis d’une certaine façon cela me permet aussi d’apprendre qu’il faudra que je change soit mon pseudo, ou soit que je donne davantage d’informations.

Pour commencer, voici le synopsis tel que l’on pouvait le trouver sur le site de la campagne Ulule, et tel qu’il apparaît sur le manga :

En se rendant dans une boutique de téléphonie, Vincent, jeune lycéen de 17 ans du XIV -ème arrondissement de Paris, découvre un téléphone avec des capacités hors-normes. C’est Romain, un ami vendeur, responsable de la boutique, qui le lui présente contenant l’application « Guide ».

Elle lui permet d’envoyer des ordres pour manipuler n’importe lequel de ses contacts. A la base c’est le compte et les contacts de Romain mais curieusement, il a une grande confiance envers Vincent. Ils ont une connaissance en commun, le professeur principal de Vincent. Après hésitation, Vincent est attiré petit à petit par ce curieux smartphone. C’est en testant l’application sur son professeur, qu’il réalise qu’elle fonctionne avec succès. Sa camarade de classe, Jennifer, trouve que cette application est étrange et ne voit pas l’intérêt de manipuler les autres. Cependant, Vincent découvre aussi d’autres fonctionnalités : il serait aussi possible d’acquérir des « supers capacités ». 

Malheureusement, ils ne sont pas les seuls à connaître le potentiel séduisant de cette technologie. Des antagonistes vont tenter de leur barrer la route pour récupérer ce smartphone coûte que coûte. Mais, ils vont se retrouvés coincés sur les quais du métro parisien et vont devoir absolument trouver une issue.

Comme vous pouvez le lire, un synopsis qui annonce une histoire très intéressante. Je sais bien que ce n’est pas la première fois que le téléphone portable se trouve au cœur d’un scénario de manga, mais pour autant pour ma part c’est quelque chose que j’apprécie. Après tout cet objet fait de plus en plus partie de nos vies.

En ce qui concerne l’auteur, ce n’est pas un illustre inconnu, en effet il a déjà travaillé sur pas mal de choses publiés, et l’on ressent clairement qu’il y a une certaine « maîtrise » dans ce qu’il nous propose.
« Originaire de Nice, Thomas Bouveret est passionné par la culture japonaise. Ainsi, il décide d’étudier à Eurasiam, une école de manga à Paris. Après avoir terminé son cursus, il anime des ateliers de dessins dans différents organismes (Quartier Japon, Espace, ateliersmanga.fr, Espace Japon, Eurasiam, Rroselavy, EDAC, etc…)
et il se fait publier chez les éditions Pearson pour la réalisation du « Manuel du Mangaka », dans lequel il illustre les différentes techniques pour dessiner un personnage façon manga.
Juste après, il poursuit sa carrière en tant qu’auteur de manga à la française, avec son premier titre « ElementR » publié chez Vent d’ouest du Groupe Glénat.
Ensuite, il réalise en 5 volumes l’adaptation manga de l’oeuvre « Les mystérieuses Cités d’or » publié chez KazéManga. A cette occasion, il collabore avec Bernard Deyriès, le créateur originel de l’oeuvre animé. En plus de cette formidable expérience, Il collabore aussi  à distance avec des assistants dessinateurs japonais et français.
Depuis quelques années, il organise aussi des ateliers de portrait de caricature . Cette manière de dessiner les portraits assez japanisante, l’inspire d’un point de vue graphique et l’oriente vers un nouveau projet manga : « Guide » où il est scénariste et dessinateur ».
( Source : https://fr.ulule.com/guide-0/ )

Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez retrouver un extrait du chapitre 1 : ici.

Je vous mets en photos quelques planches afin que vous puissiez admirer tout de même la qualité graphique de l’oeuvre. Je peux vous dire que personnellement j’ai été très agréablement surprise et je ne vois pas de remarque négative à faire sur ce point. La lecture est très agréable, le découpage est bien réalisé, nous ne sommes clairement pas dans de l’amateurisme.

Sans titre 14

Sincèrement j’ai vraiment apprécié ce manga, c’est pour moi une belle découverte et je ne regrette pas d’avoir soutenu le projet. Cela me montre clairement à quel point il existe des talents cachés qui mériteraient vraiment que l’on s’intéresse à eux.
La seule chose qui me chagrine, c’est le fait que le tome soit tout de même très fin… mais il n’y a eu aucune tromperie puisqu’il était bien annoncé 100 pages. En plus de cela, l’auteur nous a tout de même fait la surprise de nous mettre les 8 premières pages en couleur ce qui est très appréciable et qui lui a certainement donné du travail supplémentaire.
D’ailleurs, là encore je trouve la colorisation très réussie, et croyez-moi ce n’est pas donné à tout le monde de maîtriser cela.
En plus, Thomas Bouveret à vraiment tenu à nous remercier en nous offrant un marque page en cadeau, une attention qui fait toujours énormément plaisir.
Je vous avoue également que je n’avais pas connaissance du fait qu’il s’agissait d’un premier tome, en effet sur les images de la campagne n’apparaissait pas le « 1 » et naïvement je pensais qu’il s’agissait d’un One Shot. Bon… c’est certain que vu le synospsis et le nombre de pages le sujet y aurait été trop rapidement exploité, mais maintenant je vais donc être dans l’attente d’un second tome.

Pour ce qui est des personnages principaux, je dois avouer que je les ais trouvé bien sympathique.

Sans titre 17
Nous avons le jeune Vincent qui correspond assez bien au lycée lambda dont le téléphone est devenu un élément essentiel de sa vie. Il est curieux, et ne va pas forcément chercher à savoir si il y a de réelles conséquences à ses actions.

Sans titre 18

Il contraste parfaitement de ce fait avec son binôme Jennifer qui est beaucoup plus nuancée concernant cette étrange application… vous allez me dire… une fille quoi. Mais ce genre de personnage est pourtant très important car elle va pouvoir le tempérer. Pourtant la coquine ne va pas hésiter à lui faire faire la cuisine… pas folle la demoiselle.

Sans titre 16

Haruna à ce stade est pour moi encore une énigme. L’idée de faire intervenir une japonaise dans l’histoire est un agréable clin d’oeil, et attention car la demoiselle semble avoir du caractère. De plus, il n’est pas certain qu’elle soit si rose que cela dans l’histoire… visiblement elle aussi possédait un compte Guide. C’est une experte en arts martiaux, ce qui nous permettra d’observer dans le manga de belles scènes de combats.

Sans titre 15

Romain également est assez énigmatique, nous ne savons pas d’où lui vient l’application, pourquoi il décide de la partager etc.

Un point positif pour moi est que le manga se déroule en France, d’ailleurs les habitants de Paris pourront retrouver certains bâtiment et lieus de leur ville.

Sans titre 12

En effet, je ne comprend pas toujours les mangakas français qui choisissent de placer leurs histoires dans des lieus réel qu’ils ne connaissent pas forcément. La France est tout de même un beau pays et nous pouvons y admirer une belle architecture, donc je suis plutôt partisane du fait qu’il faut en profiter. En plus d’après moi cela permet au lecteur français de s’identifier plus facilement aux personnages.

Le concept même de l’application Guide est tout de même très intéressant.
Comme il est écrit dans le synopsis, l’utilisateur va donc pouvoir «  manipuler » ses contacts. Pratique, vous ne trouvez pas ? Vous n’avez pas envie de faire vos devoirs ? Pas de soucis, votre grande sœur va les faire pour vous. La galère de ranger sa chambre n’est plus un problème, votre meilleur pote peut bien le faire…
Un aspect intéressant que j’ai trouvé également dans le manga, c’est le fait que Vincent ne va pas forcément choisir la facilité dans sa démarche. Par exemple il va non pas demander les réponses d’un examen à venir, mais il va chercher à avoir de l’aide au devoir. De même pour apprendre à se défendre, il va demander un entraînement.
L’application permet aussi de donner à ses contacts diverses capacités, n’avez-vous jamais rêvé d’avoir vos stats boosté ? Haha. Endurance Max, c’est parti !!! Il est même possible d’apprendre une autre langue… Je ne vous en dirais pas plus, d’autres compétences sont encore à découvrir…

Mais nous savons tous de par expérience que tout à toujours un prix à payer... Quel va donc être pour utiliser l’application ? D’autant que visiblement quelqu’un essaye de récupérer le portable de Romain. Un certain Sylvain Richard aurait cherché à manipuler la belle Haruna.
Il existe notamment un système de points, seul le premier du classement a le pouvoir, et les autres sont alors susceptibles d’être manipulés, qu’ils soient utilisateurs principal comme Romain, ou temporaire comme Vincent et Jennifer…
Autant dire que prêter votre « joujou » à un ami va le rendre vulnérable lui aussi… un cadeau quelque peu empoisonné.
Une solution semble tout de même exister pour se « libérer »… supprimer de sa liste, le contact donneur d’ordre. C’est d’ailleurs ainsi qu’ils avaient réussi à faire en sorte que Haruna retrouve ses esprits.

A la fin du tome nous retrouvons un nouveau personnage, un jeune garçon qui s’appelle Nathan.
Ce dernier aurait en sa possession les codes permettant de supprimer les contacts de Sylvain Richard, mais il disposerait également d’informations sur le jeu.
Notamment concernant les fameux points et la manière de les acquérir, ces derniers étant également indispensable pour effacer des contacts.
Vincent va en avoir besoin si il veut sauver ses amis… d’autant qu’un étrange personnage fait son apparition et semble à sa poursuite…

Bref une fin qui nous donne envie d’en savoir plus… L’attente va être longue pour un second tome, mais je ne manquerait pas de surveiller cela.

Alors? Que pensez-vous de ce premier tome ?
Sympa non ?
N’hésitez pas à me donner votre ressenti, et si vous l’avez lu j’aimerais beaucoup connaître votre point de vue également.

En ce qui concerne l’édition en elle même, on est tout de même sur une belle édition.
L’impression et les papiers sont de qualité, l’on ressent que le travail est vraiment soigné. Pour ma part, je n’ai par exemple relevé aucune faute dans le texte, etc.
Les pages couleurs ne sont pas imprimé sur un papier spécial, mais pour autant j’apprécie le rendu, et la couleur est belle.
La lecture est dans le sens Japonais, ce que personnellement j’apprécie.
Concernant la maison d’édition, il semblerait que ce soit « Kaminari » mais je vous avoue que je ne connais pas du tout et je n’ai trouvé aucun renseignement à ce sujet sur le net.
Actuellement l’auteur réfléchi à un moyen pour pouvoir le vendre en ligne, mais vous pouvez le contacter via sa page Facebook, via Insta ou encore par mail à l’adresse suivante : bthoma2206@gmail.com

D’ailleurs je vous invite à le suivre sur ses réseau sociaux

04 01

Si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.

CatZ

16 réflexions sur “Guide

    • Bah oui, d’autant que comme je ne cesse de le dire, les mangas ce n’est pas que les grosses séries dont tout le monde parle, mais il y a autant de sujets abordé en manga, que ceux qui peuvent être abordé via des romans etc… C’est uniquement un support différent, mais il y a vraiment de tout. ^^

      J’aime

    • Oui.
      Au départ je n’aimais pas trop ça, je suis franche.
      Mais là ce qui me plaît c’est l’idée d’une contrepartie, en fait on ne donne pas notre argent comme ça, il y a tout de même un retour.
      C’est très difficile pour des auteurs de se faire éditer, donc si cela leur permet de proposer quelque chose qui leur tiens à coeur. Tu vois là dans ce cas c’est tout de même étonnant car l’auteur à déjà été publié chez des grandes maisons… Après les éditeurs ont certaines exigences je pense…

      J’aime

  1. Hello,
    Je connais la plateforme Ulule de nom, mais sans jamais avoir participé à des projets, car je ne regarde pas spécialement.
    En tout cas, c’est, lorsque la campagne fonctionne, une possibilité de lancer son projet un peu plus facilement et d’autant plus dans le milieu du manga où il y a énormément de concurrences.
    J’espère qu’il y aura une suite, j’imagine que cela dépendra des ventes du tome 1.
    Belle journée

    J’aime

  2. coucou
    j’avoue ne pas beaucoup lire mise à part des livres sur le développement personnel car j’adore ca
    mais je trouve ton article très interressant
    belle journée
    rachelmarine

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s