Hana et la Bête – Tome 2

Année : 2019
Catégorie : Seinen
Genres : Romance / Josei / Isekai / Science-Fiction
Dessinateur : Chihiro Yuzuki
Scénariste : Chihiro Yuzuki
Éditeur : Meian
Collection Daitan !
Nb volumes VO : 2 ( Terminé )
Nb volumes VF : 2 ( Terminé )
→ Lien Anime Store : https://www.anime-store.fr/as/index.php?script=produit_derive&ref=3187

Présentation de l’éditeur :

Vibrez avec Sanathi et Hana et découvrez un amour qui surpasse tous les obstacles…

« Je veux fonder une famille avec toi, Hana ! »
Malgré les problèmes rencontrés, Hana choisit de devenir enseignante, et ainsi apprendre à mieux comprendre les thérianthropes tout en éduquant leurs petits. Face à la gentillesse et la sincérité dont Hana fait preuve à leur égard, ils finissent par ouvrir leurs coeurs, tandis qu’un lien profond et tendre se forge doucement entre elle et Sanathi… Mais le bonheur ne dure pas. Ce dernier est mobilisé pour une expédition de sauvetage durant laquelle il se retrouve en danger… Sans nouvelles, Hana est inconsolable…

Que va devenir l’amour qui les lie, ce lien si ténu qui unit les thérianthropes et l’humanité ?

La conclusion d’une monumentale histoire d’amour qui transcende les différences !

Le webcomic à succès avec 4 500 000 téléchargements !

248319964_272505468102640_794794065258709994_n

Je ne reviendrais pas sur le tome 1 et la présentation globale de ce manga que je vous avez fait sur un autre article que vous pouvez retrouver ici.

Je tiens à rappeler qu’il il faut bien garder à l’esprit qu’il s’agit d’un manga issu de la collection Daitan !, et de ce fait il est évident qu’il ne s’agira pas d’un manga « classique ».
De plus c’est suffisamment hot pour ne pas le laisser entre les mains des plus jeunes, d’ailleurs j’ai retrouvé ce second tome filmé.

Concernant mon avis sur ce second tome et bien comme pour le précédent, j’ai beaucoup aimé, mais il y a toujours un aspect qui me dérange fortement et c’est la présence de scènes de sexe qui pour moi n’ont pas d’intérêt outre mesure.
Je n’ai absolument rien contre les Hentai, au contraire je pourrais clairement être cliente.
Là, je trouve que Hana et la Bête nous propose une histoire vraiment intéressante, avec des sujets très important tournant autour de la tolérance envers l’autre, et je ne comprend encore une fois pas le choix de l’auteure de nous mettre ces scènes assez hard ( on parle quand même d’un animal et d’une humaine ) qui ne servent absolument pas l’œuvre dans sa globalité.
Pour résumer les choses c’est assez simple, l’on découvre la demoiselle dans son quotidien, à l’école, faisant les courses, participant à des fêtes, mais à chaque fois qu’elle rentre chez elle et bien elle passe à la casserole…
Et le pire pour moi c’est sans doute vers à la fin, où l’on est vraiment dans quelque chose de très romantique ( je ne vous raconterais bien évidemment pas la chute afin de ne pas spoiler ), et bim du cul, du cul, du cul…
Alors que j’étais touchée, cela m’a gâché clairement l’histoire. ( Encore une fois ce côté fleur bleu )
Soyons nuancé, je n’aurais rien eu contre un peu se sexe pour accentuer le fait qu’ils soient amoureux… Maintenant que ce soit visuellement ou au niveau du texte c’est cru et pour moi on est dans le porno. Cela n’a plus rien de mignon. ( C’est mon avis ).
Je pense qu’il aurait été plus pertinent de faire soit des pages Bonus pour les coquins, soit carrément un Hentai à côté reprenant les personnages.

L’on va donc continuer à suivre Hana dans son combat pour faire changer les choses, et peu à peu il va y avoir une évolution.
Encore une fois cette histoire m’a emportée, le sujet étant vraiment intéressant avec cette humaine qui fait de son mieux pour être acceptée par les Thérianthropes mais aussi qui lutte pour que le monde entier change sa vision des choses. C’est un combat à la fois personnel, mais également un combat qui lui tiens à cœur pour améliorer la condition de beaucoup de monde.Au sein de cette communauté, elle a trouvé sa place et même si elle est un peu naïve, c’est une personne forte.

D’ailleurs l’on constatera que les enfants sont sans doute plus enclin à accepter l’autre, et c’est intéressant.
Le manga ne va pas cette fois-ci rester uniquement d’un côté du mur, mais l’on va voir les Thérianthropes à l’extérieur, et comprendre que là aussi, les humains peuvent être prêt à les accepter. D’autant que n’oublions que les Thérianthropes ont aussi pour but d’aider les humains dans diverses missions de sauvetages « dangereuses ».
Leur condition même pourrait être remis en question, sans cesse considérer comme du bétail, Hana est bien décidé à l’aide d’autres individus à changer les choses.
La fin du manga plutôt ouverte amorce les prémisses d’un changement possible, les consciences pouvant s’éveiller.

L’on remarque aussi qu’au sein même de la communauté des Thérianthropes, toutes les espèces ne s’entendaient pas si bien que ça. L’on peut faire un parallèle par exemple avec ce qui se passe concernant le racisme, et les minorités, ces dernières plutôt que de se soutenir ont souvent tendance à se déchirer.
Et c’est important de se questionner là dessus.

Enfin nous pouvons y trouver aussi un peu de légèreté avec des thématiques plus shojo comme la tromperie, etc… Mais aussi des tranches de vie, des partages de traditions etc…

Bref, pour conclure, vous l’aurez compris j’ai apprécié le manga, je le conseil même, maintenant je le ferais tout en mettant bien évidemment en garde par rapport au contenu. On remarque d’ailleurs que la couverture de ce tome 2 est beaucoup moins « sage » que pour le tome 1, ce qui porte moins à confusion.
Pour moi cela reste une curiosité plaisante à découvrir.

Je vous invite à suivre Meian sur les réseaux sociaux…

04 01 03 02

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.
CatZ

16 réflexions sur “Hana et la Bête – Tome 2

    • Oui, avant de juger il faut le lire c’est une évidence.
      Après il ne faut pas non plus limiter les mangas à ce genre d’ouvrage, sans taper dans les genres propre à cela, j’ai rarement vu autant de scènes avec de tels dialogues.
      Et puis je me demande si ce n’est pas le style de l’auteure de toute façon, pourquoi pas…
      Je reproche aussi le cul dans la série Game of Thrones hein.

      J’aime

    • Et bien oui, j’en parle régulièrement dans mes sorties, certaines maisons d’éditions ont une ligne éditorial plus axé sur les plus jeunes.
      Et c’est clairement ce que je ne lis pas, ou plus.
      Nobi Nobi propose même sur son site un rangement par âge très sympa : https://www.nobi-nobi.fr/manga

      Après la jeunesse d’un pays n’est pas celle d’un autre, normalement tout ce qui est shonen c’est pour les plus jeunes.
      Et certains livres d’horreur que je chronique ont été lu au primaire.

      J’aime

    • Et bien là tout dépend du libraire si il fait correctement son travail. Le manga étant de toute façon dans une collection qui est pour un public avertis.
      Et c’est bien évidemment aussi aux parents de surveiller.
      Après a 13-14 ans beaucoup de filles sont à fond dans les yaoi, ça ne va donc pas les choquer.
      Bon point en tout cas, le manga était sous film quand je l’ai reçu.

      J’aime

  1. Je me faisais aussi la réflexion que la couverture annonçait un peu la couleur. Je trouve dommage qu’il y ai des scènes de sexe car du coup ce ne sont pas des mangas destinés a un jeune public. Après en tant qu’adulte je serait bien attiré par ce type d’histoire

    J’aime

    • Oui, mais les mangakas ne cherchent pas à faire uniquement des manga pour le jeune public. La plupart que je présente d’ailleurs ne le sont pas et je n’arrête pas de dire aux parents de regarder un peu ce qu’ils achètent. ( Enfin les jeunes peuvent les lires en ligne, la copine de mon fils de 15 ans m’a dit qu’elle l’avait peut être lu en scan ).
      Il y a vraiment de tout en manga, et les scènes de sexe ne sont pas rare non plus. Mais là c’est à un niveau qui fait que ça pourrait être classé en Hentaï.
      Le truc qui me dérange le plus c’est que avec le tome 1 l’on pouvait vraiment croire à une romance mignonne et légère, certes peu conventionnelle , mais voilà. Et si cette dernière existe bien, les scènes de sexe sont de trop. Mais ce n’est que mon avis.
      D’ailleurs je suis certaine que certains aimeront retrouve du sexe dedans. ^^
      Mais bon… la collection Daitan! est un peu comme ça, avec une frontière très mince, de part les thématique, ou le contenu. C’est comme pour Pinsaro Sniper où certains amateurs de Hentaï le classe carrément dans cette catégorie.
      Tu sais, je vois bien les lectures que tu peux faire et je lis tes chronique avec intérêt car tu fait du bon travail, vraiment. Je suis certaines que certains mangas pourraient vraiment te plaire, après je comprend que le support puisse être problématique, la lecture dans l’autre sens, le côté graphique, etc… Moi je te rassure je n’aime pas vraiment Dragon Ball, Naruto, One Piece etc.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s