DÉTECTIVE AI Real Deep Learning

278590205_1065756647313280_3747959391481720086_n

Année : 2018
Type : Light Novel
Genres : Mystère / Science-fiction
Illustrateur : VOFAN
Scénariste : Hayasaka Yabusaka
Date de parution : 28/04/2021
Éditeur : LaNovel Édition
Nb volumes VO : 3 (En cours)
Nb volumes VF : 1 (En cours)

Un article un peu particulier car il ne concerne pas un manga mais un Light Novel.
Je ne pense pas avoir nécessairement besoin de vous expliquer de quoi il s’agit, mais j’aimerais utiliser les mêmes mots que l’éditeur à savoir « une passerelle entre le roman et le manga ». D’ailleurs il n’est pas rare d’en trouver des passages dans certains mangas, et c’est aussi cela qui m’a décidé de m’y intéresser.

Je ne connaissais LaNovel Édition que de nom et j’avoue que j’étais très curieuse de découvrir au moins l’un de leurs titres et c’est pour cela que je leur ais fait une demande de partenariat qu’ils ont accepté et je les en remercie.

LaNovel Édition est une maison d’édition française toute récente puisqu’elle date de 2019, elle se spécialise dans la traduction de Light Novels japonais.
Elle a vu le jour suite à un constat assez simple, en effet alors que le Japon foisonne de LN souvent à la base des animes ou des mangas que nous apprécions tant, le marché français quand à lui n’en propose que très peu. En tant que passionnés de la culture japonaise, l’équipe de LaNovel Édition à donc voulu nous offrir un choix plus large de ce qui se fait, tout en prenant le parti de promouvoir tous les métiers de la chaîne d’édition d’un livre. C’est d’ailleurs quelque chose que j’ai énormément ressenti à travers le LN que j’ai découvert ici qui met très largement en avant le travail de traduction concernant l’ouvrage.
En tant que simple lecteur, nous sommes souvent très loin de nous imaginer toutes les difficultés que peuvent rencontrer les maisons d’éditions pour ne serait-ce que traduire une œuvre et la rendre accessible à un lectorat français.
Il en va de même pour tous les corps de métiers dont on entends rarement parler tels que les correcteurs, les infographistes, les lettreurs, etc… qui fournissent un travaillent indispensable pour que l’on puisse apprécier tant de petits bijoux bien installés dans nos canapés…
Personnellement j’aime beaucoup cet engagement et je tiens à le saluer !
D’ailleurs n’hésitez pas à vous rendre directement sur le site de l’éditeur afin de découvrir toute l’équipe qui se cache derrière LaNovel Édition : https://www.lanovel-edition.fr/equipe.html

Sans titre 11

Mon choix dans leur catalogue s’est porté sur « Détective Ai – Real Deep Learning » dont j’ai trouvé que le sujet original dénoté un peu avec ce que l’on voit habituellement en terme de Light Novels. En effet, je vois souvent des Isekai, et j’ai été séduite par cette histoire d’intelligence artificielle.
Je pense qu’il s’agissait d’un One Shot, mais ce n’est pas le cas dans l’année nous devrions voir sortir les volumes 2 et 3 pour notre plus grand plaisir.

Sans titre 8

 

Leur catalogue regorge de petits bijoux que je vous invite à découvrir que ce soit au format papier ou au format numérique : https://boutique.lanovel-edition.fr/

INFINITE DENDROGRAM

(Actuellement 7 tomes de disponibles )

Le 15 juillet 2043, sortait le VRMMO immersif « Infinite Dendrogram » intégrant « l’Embryo », un système unique se développant en une infinité de variétés selon chaque joueur.
S’appuyant sur des prouesses techniques qui étaient jusque-là inaccessibles aux VRMMO, « Infinite Dendrogram » est devenu en un clin d’œil un phénomène mondial.
Mukudori Reiji débute sa vie à Tokyo après avoir réussi ses examens d’entrée à l’université et, pour célébrer la fin de sa longue période de révision, décide de lancer le jeu afin d’y rejoindre son frère…

LA PETITE PRINCESSE ET LA FORÊT ENCHANTÉE

Un vieux chevalier et un sage dragon font équipe afin de protéger la seule survivante de la famille royale, la jeune princesse Lala Lilia. Ensemble, ils affronteront Siegfried, le vil Seigneur Ambition, instigateur de la révolte au sein du royaume.

Une princesse, un chevalier et un dragon. Des fées, une sorcière et un noble malfaisant.

C’est un conte pour adultes à la fois nouveau et familier qui débute dans une forêt sous la pluie.

ASCENDANCE OF A BOOKWORM – LA PETITE FAISEUSE DE LIVRES – PARTIE 1 VOLUME 1 : LA FILLE D’UN SOLDAT

Une jeune étudiante, rat de bibliothèque, se réincarne en petite fille d’un soldat dans un monde où le taux d’alphabétisation est bas et où les livres ne sont accessibles qu’aux plus aisés.

Comment vivre sans avoir de quoi lire ?
Pourquoi ne pas les fabriquer ?! 

C’est avec cette idée en tête que débutent ses péripéties pour vivre entourée de livres !

I’M IN LOVE WITH THE VILLAINESS VOL 01

Rei Ôhashi, une simple employée de bureau d’une petite entreprise, se retrouve soudainement dans le corps de l’héroïne de son jeu vidéo de drague préféré, Revolution.

Maintenant sous le nom de Rae Taylor, elle est prête à accomplir son objectif.
Passer du bon temps avec les princes du jeu ? Non.
Son cœur appartient à la méchante de l’histoire, Claire François.

Bien décidée à la chérir et à rester à ses côtés, sa nouvelle vie commence dans un monde empreint de magie.

Pour commencer, voici le résumé que l’on retrouve sur le volume 1 de Détective Ai – Real Deep Learning

Le père de Tasuku, un chercheur dans le domaine de l’Intelligence Artificielle, fut la victime d’une mort mystérieuse, laissant derrière lui deux IA jumelles : une détective et une criminelle.
Avec l’aide de la détective, Ai, Tasuku décide de chercher le tueur de son père.Cependant, durant sa quête il va découvrir que la criminelle, Ia, a été volée par une organisation terroriste, Octa-Core, qui l’utilise afin de commettre des crimes.
La bataille de déductions entre Intelligences Artificielles commence !

J’ai également reçu de la part de l’éditeur une présentation que je partage avec vous car elle contient des informations que je trouve intéressantes, notamment sur l’auteur.
« Yabusaka Hayasaka est un fan de romans policiers. Il remporte en 2014 le prix littéraire Mephisto. Ses œuvres se concentrent sur des thèmes en phase avec la technologique de pointe comme les drones ou l’intelligence artificielle.
Un an après la parution dans le magazine « Yom Yom » de Shinchôsha, DÉTECTIVE AI Real Deep Learning voit le jour sous forme d’un roman dont la couverture est réalisée par VOFAN.

Le second volume est sorti en août 2019, le troisième est actuellement en cours de parution dans le magazine « Yom Yom » depuis octobre 2020. »

Sincèrement j’ai trouvé que le scénario était maîtrisé à la perfection, j’ai vraiment adoré me plonger dans ces enquêtes policières à grand recours de réflexions et de déductions.
En plus de cela, chose importante pour moi, j’ai appris plusieurs choses concernant l’intelligence artificielles, des concepts, des expériences et le tout est parfaitement expliqué afin que le lecteur ne soit pas perdu. L’on suit vraiment l’évolution de Ai, l’intelligence artificielle détective à la recherche de sa sœur jumelle Ia, la criminelle, et la façon dont elle avance pour ressembler de plus en plus à l’humain. Personnellement c’est quelque chose que je trouve fascinant.
De plus elle dispose de facultés exceptionnelles lui permettant d’analyser chaque scènes de crimes et d’en déduire des choses qui vous surprendront.

A côté de cela je tiens à mettre en avant le fait que la traduction est tout simplement exceptionnelle, en effet l’auteur joue sur pas mal de jeux de mots, et Boris Lecourt à su nous transmettre cela à la perfection, nous offrant même à la fin une postface très intéressante à lire.
Bref, c’est un vraiment un travail de qualité fait avant tout par des passionnés et cela se ressent.

Je précise que nous ne retrouvons pas d’illustrations dans ce LN, mais vous noterez que l’illustration de couverture est réalisée par VOFAN (Monogatari).

Bref, un LN à découvrir de toute urgence !

Pour aller plus loin, sans pour autant aller dans le spoil, je me permets de vous partager ce que j’ai pensé de chacun des 5 chapitres présent dans ce premier volume.

« Une histoire à portée de main dans un futur proche… peut-être même de nos jours. »

Chapitre 1 : Le Problème du Cadre – Ai Réfléchi trop

Un premier chapitre très intéressant qui va donc poser les bases de ce light novel passionnant et mettant en scène Tasuku Aio, un élève de première amateur de Roman Policier au côté de Ai dit l’inspectrice puis la détective avec qui il va former un duo de choc pour résoudre diverses affaires.

La première n’est autre que la mort de son père, Tsukuru Aio, un professeur universitaire de 50 ans spécialisé dans l’intelligence artificiel. Ce dernier à été retrouvé carbonisé dans une pièce fermée de l’intérieur ce qui en fait le parfait meurtre en chambre close.
Mais voilà, l’inspecteur Sako chargée de l’affaire semble privilégier la thèse accidentelle, mais Tasuku n’étant pas de cet avis va mener l’enquête avec l’IA crée par son père et qui avait été caché par ce dernier peu avant sa mort.
Nous apprendrons qu’à la base le professeur avait crée deux IA, ayant chacun un rôle différent : AI l’inspectrice et IA la criminelle. En se basant sur les recherche concernant le programme Alphago (qui existe réellement et dont vous pouvez trouver des informations sur le net), l’idée était d’utiliser le Deep Learning issu du troisième boom concernant l’intelligence artificielle et permettant aux machines d’apprendre en analysant un certain nombre de données. AI et IA ayant pu bénéficier d’archives de la police, semblaient à même de pouvoir résoudre un certain nombre d’enquête.
Cependant les choses n’étant pas si simple, des problèmes restaient encore à régler notamment concernant le frame ou le cadre, et nécessitant l’utilisation d’un monde clos.
Tasuku va donc avoir l’idée d’utiliser comme matière d’apprentissage pour AI des e-books de romans policiers.

Tout cela peut paraître assez complexe de premier abord, mais le light novel est écrit de manière très intelligente et nous avons des explications pour chacun des concepts utilisés, si bien que n’importe qui peut comprendre mais aussi apprendre, car pour ma part j’ai appris plusieurs choses.

Ai va réussir à résoudre l’affaire, et trouver le coupable du meurtre du père de son nouveau collègue, mais l’histoire ne fait que commencer car la voilà bien décidé à retrouver sa jumelle et pour cela ils décident de lancer une agence de détective afin de gagner de l’argent.
De plus via cette dernière, Ai va pouvoir acquérir de nouvelles connaissances, permettant aussi par la même occasion de résoudre le meurtre cette fois de la mère de Tasuku survenu des années plus tôt.
En parallèle, leur but étant aussi d’approcher Octa-Core,, une agence composée à la base de 8 hackers dont le but ultime est de mettre une IA au pouvoir avant la survenue d’une singularité, avec l’aide de l’inspecteur Uryû de la sécurité public. Ces derniers sont en fait derrière la mort du père de Tasuku et détienne IA.

A la fin du chapitre nous en découvrons quelque uns de ses membres :
Kanata Takanashi dit Twister Twitter
Le professeur Shimohata qui été appelé Underling et qui sera remplacé par IA the criminal qui se trouve être entre leurs mains.
→ Rei Kawatsu, le sous-chef alias Godfather.

Chapitre 2 : Le problème du Fondement des Symboles – Ai ne comprend pas le Zèbre

Un deuxième chapitre très intéressant où nous allons retrouver une nouvelle affaire que vont devoir résoudre notre détective en herbe et son assistant, toujours entouré du détective Sako et de Uryû.
Un meurtre à été commis et tout laisse penser qu’il s’agit d’un test qu’Octa-Core à utiliser pour découvrir les capacités de Ia.
Umako Yokoshima, la cheffe naturaliste d’une association de protection environnemental du nom de « Tokyo Zebra » à été retrouvé morte et la scène du crime est bien étrange…

Le jeu auquel les deux jumelles pouvaient se livrer dans le cyberespace se trouve à présent dans le monde réel, mais ce dernier présence bien des difficultés pour une IA en plein développement.

Si nous avions vu dans le premier chapitre ce que peut être un problème de Frame, ici c’est un autre problème quel Ia va être confronté, celui du Symbol Grounding qui va nous être là encore expliqué afin que nous puissions tout comprendre.
En résumé, cela concerne la difficulté pour un ordinateur de comprendre certains concepts qui sont difficilement explicable par l’homme mais aussi de faire le lien entre eux.

Les deux sœurs ont beau avoir eu accès à énormément d’information, le terme « Arme contondante » pose pb, comment expliquer clairement de quoi il s’agit ?
Et cette fragilité va permettre à Ai de très vite résoudre l’affaire, ce qui va donc mettre sa sœur en échec.
Cependant cette dernière semble avoir un allié au sein de Octa-Core et elle va se rapprocher de Takanashi alias Twister Twitter.
Ce dernier à une idée plutôt surprenante, comme Ai a appris via des e-books de roman policier, il décide que sa complice apprendra quand à elle grâce à des mangas !

Chapitre 3 : La Vallée Dérangeante – Plus Ai se rapproche de l’Homme, plus elle devient dérangeante

Dans ce troisième chapitre, ce n’est pas une affaires, mais plusieurs affaires étranges ayant eu lieu dans le lycée de Tasuku qui vont devoir être résolu.
Y’a t’il plusieurs coupables ? Ou bien les affaires sont t’elles liées ?
En effet, un étrange agroglyphe est apparu sur le terrain de sport, puis des fenêtre se sont parées de couleurs arc en ciel et une statue de bronze à été vandalisé, décapité et décorée de fleur… enfin pour finir et c’est cela qui a amené l’élève Tami Taiza, une camarade de classe de Tasuku à lui demander de l’aide, l’un de leurs professeurs à failli mourir poussé dans les escaliers…

Encore une fois, Tasuku pourra compter sur le sens de l’analyse de Ai notre détective en herbe.
Cependant, elle présentera certaines limites avec une déduction bizarre qui fera penser à Tasuku à la théorie de la vallée dérangeante.
Ce qui nous permettra encore une fois de découvrir un nouveau concept.
Et pour ne pas changer une affaire qui marche, c’est toujours avec l’aide de l’inspecteur Sako qu’ils vont trouver une solution.

En parallèle nous allons aussi pouvoir découvrir de nouveaux membres d’Octa-Core, dont le nom du leader :
Yakô ôguchi alias Endless Death March un ancien programmeur exploité avec la particularité de dormir très peu et d’accumuler les nuits blanches.
→ Cheshire Cat, un homme noir imposant
→ Nagi Taiza alisa Oh Brother, le frère justement de la camarade de classe de note héro.
→ Rira Shingû la leader pour le moment toujours aussi mystérieuse.
Mais le plus effrayant restant à venir, et nous allons nous rendre compte que les membres de l’organisation sont vraiment prêt à tout.

Chapitre 4 : La Vallée dérangeante 2 – Ai franchit la Vallée

Un quatrième chapitre qui démarre assez fort puisque nous allons avoir le droit sur une révélation concernant Rira Shingû que Ia va enfin pouvoir rencontrer.
Cette dernière est loin d’être à l’image de ce que l’intelligence artificielle s’attendait, de plus il semblerait que son pouvoir soit malgré tout limité dans l’organisation.

En parallèle Tasuku à l’aide de Ai vont élucider une nouvelle affaire, et non des moindres puisqu’il s’agit du meurtre présumé de sa mère. En effet, si tout portait à croire à un suicide, son père ne voulait pas l’accepter et était bien déterminé à trouver le coupable de la mort de son épouse. D’ailleurs c’était même pour cela qu’il avait mis au point les deux jumelles détectives et criminelles.
Le jeune homme va donc se rendre dans le village natale de sa mère afin d’y trouver des réponses. Avec l’aide d’un vieux policier qui été présent lors de l’affaire, il finira par dénicher les éléments clé permettant à AI ne tirer ses conclusions pour le moins surprenante.
Fuse, la grand mère maternelle de Tasuku, au départ très réticente à la présence de son petit fils, va finir par s’ouvrir à lui présageant de bonne relations pour l’avenir.

Encore une fois nous allons pouvoir constater à quel point les déductions de Ai sont intéressante, de plus elle semble apprendre de ses erreurs et à désormais franchi la vallée dérangeante.
Tout est bien qui fini bien aurais-je envie de dire, si l’inspecteur Uryû n’était pas apparu comme par magie sur les lieux.

Chapitre 5 : La Chambre chinoise : Ai comprend t’elle vraiment les sentiments de l’homme ?

Un dernier chapitre qui conclu avec brio le reste de ce premier tome très intéressant.
D’ailleurs, ce light novel peut parfaitement à mon sens être considéré comme un one shot car l’intrigue principale qui s’y trouve se termine et c’est le plus important.

Le titre fait référence à une expérience scientifique que je vous invite à découvrir et qui est très intéressante, nous aurons également dans ce chapitre l’évocation du teste de Turing qui ne pouvait pas ne pas trouver sa place dans cette histoire. Cependant cette fois, nous allons le découvrir sous un autre angle que je vous laisserais découvrir.

En tout cas chacun Tasuku risquera bel et bien sa vie, et toutes les cartes vont êtres redistribuées et rejouées à travers plusieurs choses qui se passeront en parallèle pour un final explosif qui sera fatal pour pas mal de protagonistes de cette histoire.
L’auteur nous auras habilement manipulé et je vous avoue qu’ai été très surprise par la tournure de ce qui se passe ici, alors si vous aimez les rebondissements vous allez être séduit.

Et nos deux sœurs jumelles dans tout ça ? Vont-elles pouvoir se retrouver ? Je ne vous le dirais pas… to be continued…

En tout cas il est très intéressant de voir comment notre petite Ai à qui l’on s’attache à grandit, devenant de plus en plus humaine…

Je conclurais sur une citation que l’on retrouve à la fin de ce light novel : « Searle avait jugé que même si l’IA pouvait parler comme un homme, ce n’était que parce qu’elle avait été programmée pour, qu’elle n’avait pas de sentiments. Mais, en réalité, on ne pouvait pas comprendre les sentiments des autres humaines non plus. Nos seuls repères étaient leurs mots et leur conduite. »
Et je vous invite donc à y réfléchir…

Voilà pour ce premier volume que j’ai vraiment pris plaisir à découvrir, à lire et relire pour cet article.
Et j’ai hâte de découvrir la suite…
Je remercie énormément LaNovel Édition pour leur confiance mais aussi pour leur travail que l’on ressent plein de passion.

Je vous invite à suivre LaNovel Édition sur les réseaux sociaux…

04 01 03 02

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.

CatZ

21 réflexions sur “DÉTECTIVE AI Real Deep Learning

    • En effet… Après je pense que pour la majorité des gens c’est tout simplement un roman. Après avoir lu ce dernier, je peux difficilement dire que c’est plus léger car il y a de la profondeur et c’est très intéressant de le souligner.
      Une très belle découverte.

      J’aime

  1. Hello,
    Je connais le sujet pour avoir vu plusieurs films sur ce thème.
    Je trouve cela très intéressant, car il est difficile à un moment donné de faire une réel différence entre un être humain et une IA qui aurait développement une réel autonomie de penser.
    Pleins de questionnements se posent alors d’un point de vue éthique.
    Bref, tu l’auras compris, il a tout pour m’intéresser !
    Belle semaine

    J’aime

    • Oui, tout a fait. C’est d’ailleurs au final sur quoi est faite la conclusion de ce premier volume…
      L’on attribue à l’homme d’avoir des sentiments comparativement aux machines qui seraient juste « programmées » pour donner l’apparence d’en avoir… Mais rien ne permet de dire avec justesse si une personne en face de nous en dispose. Il y a des gens qui sont tout à fait capable de simuler…

      Personnellement c’est des questionnements qui m’intéressent et me passionne. Et la grande richesse de ce LN c’est de nous évoquer également des expériences qui existe, du coup j’avoue avoir été plusieurs fois sur Google pour me documenté, et j’aime beaucoup sortir d’une lecture en ayant appris quelque chose.

      Franchement c’est une très très bonne lecture pour moi, et il est évident que je prendrais la suite.

      J’aime

  2. J’avoue que j’ai eu un peu de mal à comprendre ce qu’était une « Light Novel » (j’ai du chercher sur google pour être sûre de bien comprendre de quoi on parlait).
    Et en fait, ca me fait penser aux romans WITCH que je lisais étant plus jeune (moitié roman, moitié manga). J’adorais ca ! Et c’était mon seul moyen de laisser ma mère m’acheter des mangas.
    Sinon j’ai beaucoup aimée découvrir cette histoire et ton article dessus. J’aime beaucoup l’idée de cette intelligence artificielle dans un thriller. C’est plutôt original !

    J’aime

    • Oui, après dans celui-ci il n’y a aucune image donc on est plus dans quelque chose qui ferait penser à un roman jeune adulte je dirais. Moi même je ne suis pas experte sur le sujet, donc google est sans doute plus intéressant en la matière, je me demande si il n’y a pas une histoire aussi de publication là bas, comme cela sort sous forme de chapitre c’est différent d’un roman qui va sortir en une fois.

      J’aime

  3. Hello,
    Merci pour cette découverte car je connaissais pas du tout ce genre d’ouvrage. Manga, anime, webtoon, ça, c’est bon mais Light Novel… j’ai écarquillé les yeux ! Donc encore merci de découvrir de nouvelles choses !

    J’aime

  4. Pingback: Récapitulatif Blog / Instagram – Semaine 16 | CatZ in Wonderland

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s