Zombie From Now On !

Année : 2016
Catégorie : Seinen
Genres : Comédie / Horreur / Surnaturel
Dessinateur : Tsukasa ARAKI
Scénariste : Yugo ISHIKAWA
Date de parution : 29/04/2022
Éditeur : Chattochatto
Nb volumes VO : 2 (Terminé)
Nb volumes VF : 2 (Terminé)

Présentation de l’éditeur tel qu’on pouvait la voir sur Facebook :

Découvrez cette comédie loufoque en 2 tomes, où Puuka, la mannequin qui ne vend pas va devoir s’adapter à un tout nouveau monde après s’être fait mordre par un zombie

Une présentation qui n’en dit certes pas long, mais suffisante puisqu’elle résume parfaitement de quoi il est question dans ce manga qui on l’aura sans doute compris, se veut à la fois drôle, mais également dans le registre de l’horreur.
Est-ce que cela fonctionne ? C’est ce que nous allons voir ici avec mon avis, qui je le rappelle est purement subjectif et ne vous abstient pas de lire et découvrir par vous-même ce manga.

Concernant le scénariste Yugo Ishikawa, ce n’est pas un novice puisqu’on lui doit déjà plusieurs travaux dont certains ont déjà été édité en France, à savoir « Sprite » qui date de 2009 et qui a été édité en France par Kazé à partir de 2011 ou encore « Wonderland » qui date de 2015 et qui a été édité en France par Panini Manga à partir de 2018.
Je vous avoue que je n’en ai pour le moment lu aucun, mais ils font partie de ceux que je pourrais clairement acheter car la thématique m’intéresse.

Sinon parmi ceux qui ne sont pas (encore) édité chez nous l’on retrouve « Doriru » (2001) ; « Kakutou Bijin Wulong » (2002) ; « Kappa no Kaikata » (2003) et enfin « Babel (Ishikawa Yugo)» (2017) qui semble être le dernier en date.

Enfin pour ce qui est du dessinateur Araki Tsukasa, d’après Nautiljon il semblerait que « Zombie From Now On ! » soit son premier manga relié en 2016 ; ensuite l’on retrouve un autre manga qui a été édité en France par Soleil Manga à partir de 2020 : « Dans les pas de Nietzsche » que j’avais plutôt apprécié et actuellement une série en cours qui pour le moment n’est pas chez nous : « Tensei Goblin Dakedo Shitsumon Aru? » (2020).

Voilà pour les petites informations d’ordre générale qui sont toujours intéressantes à mes yeux et nous allons donc passer maintenant à mon avis.

Mais avant toute chose, pourquoi avoir choisi de prendre ce manga ?
Et bien plusieurs éléments on fait que je me suis intéressée, déjà d’une part le titre avec le mot « Zombie » et un registre d’horreur… comme vous le savez c’est ce que je préfère, mais de ce fait je suis toujours très exigeante envers ces titres. Ensuite, les dessins qui sont très mignons à mon sens, je me suis même interrogée sur le fait qu’il s’agissait vraiment d’un seinen ou alors si ce n’était pas un shojo d’un autre genre… et oui, pourquoi pas ?
Enfin, je ne vous cache pas avoir tout de même longuement hésité justement à cause du point précédent et c’est le fait de voir que le manga approchait déjà de la rupture de stock qui a fait que je me suis décidée finalement rapidement à le prendre avant de devoir attendre une réimpression qui est prévue, donc pas de panique.
Et puis j’oubliais, c’est une série courte en seulement 2 tomes ! Donc pas trop de risques hihi.
Bref, nous avions tout de même pas mal d’argument en sa faveur.

Tome 1

Résumé :
Il n’aura fallu qu’une chose pour que la vie de Puuka change du tout au tout…….La morsure d’un zombie ! Une nouvelle vie commence pour la jeune mannequin à Belles-Goules-En-Mont…..

« Les zombies aussi croquent la vie à pleine dents ! (même s’ils sont morts).
Comme tout être humain, ils peuvent être pris de doutes ou tomber amoureux. (même s’ils sont morts).
Je voulais tant transmettre ce savoir au monde que j’en ai fait une histoire ! »Yûgo ISHIKAWA

« Ça m’a rendu heureux de dessiner une jeune lycéenne confuse dans un village zombie . »Tsukasa ARAKI 

Dans ce premier tome nous découvrons donc Puuka, une jeune mannequin de 17 ans et qui fait ce métier depuis 3 ans. Cette dernière semble avoir une particularité, en effet elle ne vend pas… pour autant de ce que l’on vois elle n’est pas moche… Mais c’est sans doute la dure réalité du métier qui veut ça.
Du coup pour y remédier, pourquoi ne pas organiser une séance photo osé dans un tunnel dit « hanté ».
Alors qu’elle est tranquillement sur la route avec son manager et après qu’ils aient aperçu de façon tout à fait « normal » un panneau « Traversée de Zombie », voilà qu’ils en percutent un… et c’est le début du cauchemar… ou pas.

En cherchant à fuir elle tombe sur un beau jeune homme : Sukekiyo qui par maladresse va la morde… et oui… c’était un zombie…
Elle est obligée de le suivre dans une ville/village d’apparence tout à fait normal « Belles-Goules-En-Mont » avec la particularité tout de même d’être peuplée uniquement de zombies…
Une nouvelle vie l’y attend et là voilà plongé dans le quotidien banal d’un zombie !
Un quotidien fait de décomposition, de membres qui s’arrachent, avec pour y remédier un élixir de jeunesse, mais aussi de la colle ! Et tant que le cerveau fonctionne, le zombie peut rester en vie… même dans une mascotte…


Au départ, en voyant le personnage principal sur la couverture, je m’attendais à des zombies qui seraient plutôt mignons… mais attention, il n’en est rien. Ces derniers sont même plutôt effrayants et moche, mais gentil. Et j’avoue que ce décalage fonctionne à merveille également et contribue encore une fois au côté comique du manga.

Bien évidemment il est intéressant de voir qu’ici nous n’aurons donc pas le point de vue des humains, mais des zombies. Ces pauvres êtres persécutés par nous êtres vivants, pour seulement « quelques humains mangés ».
Un humour par l’absurde qui fonctionne à la perfection !

Après que la jeune Puuka se soit installée dans son nouveau village, nous allons simplement suivre son quotidien somme toutes banal de zombie… entre vol de l’élixir de jeunesse ; découverte d’une petite demoiselle zombie sauvage toute mignonne accompagnée de son ourson très dangereux et qui vit dans un parc d’attractions ; événement sportif ou encore venu des humains… autant dire qu’il y a de quoi faire.

 

Avec ce tome, très sincèrement j’ai du mal à donner un avis sur le manga. Je le trouve agréable à lire bien que la lecture soit tout de même très rapide, avec pas mal de cases sans textes ou alors très peu, de plus visuellement les dessins sont hyper sympa. Mais voilà… malgré quelques situations coquasses, je trouve cela assez léger pour du Seinen et pour moi cela manque un peu de profondeur.
L’auteur cherche t-il à nous emmener quelque part en particulier ? Ou l’oeuvre se résume vraiment uniquement au quotidien banal d’une jeune mannequin ratée devenue zombie ?

Tome 2

Résumé :
Il n’aura pas fallu longtemps pour que Puuka se lie d’amitié avec Yoshida et les autres villageois….Mais tous vont devoir affronter une nouvelle épreuve : quitter la montagne et aller en ville.

« Une ville tranquille au village, entouré de kappas et de tsuchinokos… Tant qu’un zombie n’est pas blessé au visage, il peut vivre une vie de rêve ! » – Yûgo ISHIKAWA

Un second tome qui sans surprise va continuer dans la lignée du premier.
Nous allons en découvrir un peu plus sur Mlle Yoshida qui apparaît à la fin du tome 1 et qui n’est pas sans rappeler la femme à la bouche fendu et autres spectres légendaires.
Cette dernière va finalement se rapprocher elle aussi de Puuka, et l’on comprend que bien plus qu’un endroit où vivre, Puuka s’est trouvé une famille et des gens sur qui elle pourra compter.

Nous continuons à la suivre façon tranche de vie zombie, où chaque chapitre renvoie à une autre thématique, une construction que j’apprécie pour ma part et que je trouve intéressante.
Entre séance de pèche ; lutte contre d’anciens guerriers trépassés, la réouverture du parc d’attractions ; des « courses » en ville » ; les questions existentielles ; la santé des habitants du village et l’apprentissage du régime alimentaire de ces zombies, autant dire que notre mannequin à de quoi faire. Elle se retrouve impliqué dans tout un tas de situations qui ne pourront que vous faires sourire, car la vie de zombie mine de rien à tout de même quelques petits inconvénients… Mais bon, tant que le cerveau est en état…

 

Le manga pourrait continuer ainsi sur de nombreux tomes, mais nous sommes sur une série courte ! (Encore heureux…)
Et un prédateur fait son apparition, qui aurait cru que les ours soient les ennemis des zombies ?
Et alors que les habitants essayent de les chasser, l’embrasement de tout le village les poussent à se réfugier à Tokyo afin d’y gagner de l’argent pour le reconstruire.
Et vous savez quoi ? Ils se fondent parfaitement dans le paysage comme vous allez pouvoir le voir, sauf Sukekiyo né à une époque un peu trop lointaine….
Mais cela n’empêche pas enfin le rapprochement entre les deux personnages principaux que l’on attendait tant…
Et alors que la parenthèse « Tokyo » arrive à sa fin, Puuka se retrouve face à un choix.
Mais je vous laisse imaginer de quoi il est question…

Ainsi se conclut ce manga que je qualifierais de parenthèse agréable, cependant il m’est très difficile de dire qu’il est indispensable.
Bien souvent ça reste « mignon » et j’avoue que j’en attendrais un petit peu plus. Vous l’aurez compris, nous ne sommes pas du tout dans le registre de l’horreur mais bel et bien dans le comique.
Alors oui, il y aura bien des morts… mais comme nous sommes du point de vue « Zombie « , au final cela n’a pas trop d’importance, en plus ils font tout pour les éviter… Bah oui ce sont des gentils.
Une lecture que je pourrais donc conseiller tout de même à un large public et idéale si vous voulez passer un bon moment.

Je vous invite à suivre  les éditions chattochatto sur les réseaux sociaux…

04 01 03 02

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.
CatZ

3 réflexions sur “Zombie From Now On !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s