Uzaki-chan Wants to Hang Out!

Année : 2017
Catégorie : Shonen
Genres : Comédie / Ecchi / Romance / Tranche de vie
Dessinateur : TAKE
Scénariste : TAKE
Date de parution : 17/06/2022
Éditeur : Meian
Nb volumes VO : 8 (En cours)
Nb volumes VF : 2 (En cours)

Pour commencer, je tiens à remercier Meian pour l’envois de ces deux tomes en service presse.

Voici la présentation de l’éditeur :


Je veux juste profiter de la vie dans mon coin ! C’est trop demander ?! Enfin bon, si ça lui fait plaisir…

Uzaki peut être énervante, mais elle si mignonne que vous ne pourrez plus la quitter des yeux !
De nos jours, ce sont les filles adoragaçantes qui mènent la danse, senpai !
Une comédie burlesque en duo, avec une cadette aussi adorable qu’agaçante !
En voilà un bon résumé…

Numéro 1 du classement NicoNico Manga du premier semestre 2018 !!

À l’image de Arrête de me chauffer, Nagatoro et Quand Takagi me taquine, Take exploite intelligemment le schéma de la fille qui asticote le garçon qui l’intéresse pour proposer un enchaînement d’histoires courtes amusantes et entraînantes. Vous verrez que vous aussi, bientôt, vous trouverez Uzaki attachante, avec sa silhouette pleine de charme et sa personnalité exubérante !
(Source : https://www.meian-editions.fr/meian/produit/uzakichan-wants-to-hang-out-tome-1-livre-manga/3646)

Je n’ai pas trouvé d’information concernant le ou la mangaka, visiblement il s’agit d’un premier manga.
Par contre, je tiens à préciser qu’il existe un anime dont vous pouvez retrouver la première saison actuellement sur Wakanim. Une deuxième saison est prévue mais je n’ai pas d’informations supplémentaires.
https://www.wakanim.tv/fr/v2/catalogue/show/992/uzaki-chan-wants-to-hang-out/season/2060/saison-1

Voici à présent mon avis sur les deux premiers tomes :

Je ne peux pas dire que je n’aime pas mais cependant je ne suis pas certaine d’être le public cible pour ce genre de manga qui vous l’aurez déjà compris ressemble énormément à « Arrête de me chauffer Nagatoro » ou encore « Quand Takagi me taquine », à la différence que l’action se passe avec des personnages plus âgés qui sont à l’université.
Pour le reste, nous retrouvons un schémas très classique et des lieux de rencontre qui le sont tout autant, mais pour autant qui font référence tout simplement au quotidien de la jeunesse japonaise.
Après tout nous sommes dans de la tranche de vie, n’allons donc pas nous plaindre des feux d’artifices, des tests de courages etc…

Nous avons donc une demoiselle insupportable et attachante :Uzaki, qui va taquiner Sakurai, un jeune homme solitaire et asocial qui semble préférer la solitude.
En gros ses deux là se tournent autour, et je trouve que comparativement à Nagatoro par exemple, Uzaki reste très gentille. Il est évident qu’elle est motivée par de bons sentiments et ne cherche vraiment pas à lui faire du mal. Lui se prend facilement au jeu également et ne la rejette pas clairement, car il comprend que sa présence n’est pas si mal que ça.
D’autant qu’elle est là avant tout pour qu’il profite de sa vie étudiante.
Maintenant toute l’intrigue sera de savoir s’ils vont finir ensemble… nous avons évidemment des indices nous permettant de savoir que Uzaki à des sentiments et que Sakurai n’est pas insensible à ses charmes.

Heureusement nous pouvons compter plusieurs personnages secondaires, à savoir le patron de Sakurai et la fille de ce dernier qui se placent avant tout en observateur de cette idylle naissante et un ami de Sakurai qui lui aimerait bien faire avancer les choses de manière un peu plus brutale.

J’espère que nous en apprendrons un peu plus par la suite sur Uzaki car je trouve que cette dernière semble être terriblement seule également. C’est un personnage que je trouve vraiment attachant et je me demande si son caractère haut en couleur ne cache pas une autre réalité. J’ai beaucoup rit quand elle se met à sortir des phrases bien forte qui sorties de leur contexte porte à confusion dans la foule. Je me retrouve un peu dans cette folie et dans ce comportement taquin. Elle me plaît bien.
Et puis sa plastique est agréable et en plus elle aime les chats. Si Sakurai n’en veut pas, moi je veux bien… (non mais CatZ ho, on te rappelle que tu es mariée).

Petite précision que je voudrais apporter : le manga est classé en Ecchi, mais si c’est ce que vous recherchez je ne vous le conseillerais pas forcément, en effet les scènes de ce style sont tout de même assez rares. Disons que je pense que cela vient avant tout du fait que nous avons un personnage avec des gros seins.
Après elle ne met pas forcément ses formes en valeur, donc ne vous attendais pas à voir une multitude de plan genre « plongée dans les entrailles de ses seins »… (Quoi dommage ? Je vous entends bande de pervers… Gniarck Gniarck… mais j’avoue… )

Bref, une lecture qui pour moi fut agréable, actuellement 8 tomes sont sortis, il est noté en cours sur Nautiljon. Je pense que je la continuerais avec plaisir. Alors certes pour moi ce n’est pas un indispensable, mais pour autant cela fait passer un bon moment, on rigole et ça fait du bien.

Est-ce que ce manga vous intéresse ?
Si vous lisez cette série, n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire.

Vous pouvez retrouver les différents tomes parus à ce jour ou à paraître ainsi que leurs résumés directement sur la page de l’éditeur.
(Il vous suffit de cliquer sur les images ci-dessous)

Je vous invite à suivre Meian sur les réseaux sociaux…

04 01 03 02

Si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.
CatZ

4 réflexions sur “Uzaki-chan Wants to Hang Out!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s