Gilgamesh

Année : 2015
Type : Webtoon (Manhwa)
Genres : Fantasy / Comédie / Action / Aventure / Surnaturel
Dessinateur : HWAN DAENG
Scénariste : HWAN DAENG
Date de parution : 05/05/2022
Éditeur : Matin Calme (Collection Koyohan)

Avis : Tome 1 / Tome 2

Dernièrement j’ai été contactée par Matin Calme qui m’ont proposé un service presse de leur nouveauté « Gilgamesh » que j’ai bien évidemment accepté avec grand plaisir.
Je ne vais pas vous mentir, j’ai découvert leur collection Koyohan très récemment alors que je m’occupais des sorties Manga de la semaine. Il faut dire que Gilgamesh est le premier titre qui en est issu,
Comme vous le savez, je m’intéresse vraiment depuis tout récemment aux webtoons, et encore pour le moment uniquement sous forme papier. Monsieur quant à lui s’est téléchargé une application afin d’en lire de manière légale. Je risque donc de m’y mettre très prochainement.
Au départ, Gilgamesh ne m’avait pas spécialement « tapé dans l’oeil » pour ainsi dire, contrairement au titre  Mirror Game  qui est à paraître chez eux. Mais suite à un post que j’ai vu sur Instagram de présentation, je me suis penchée tout de même sur ce titre et avant même de le mettre dans mon panier pour une future commande l’on m’a contacté. Autant vous dire que cela m’a fait très plaisir.
En plus j’ai eu la chance de recevoir avec mon premier tome une carte postale collector numérotée, si j’ai bien compris elles sont à gagner dans les librairies partenaires, n’hésitez pas à questionner votre libraire habituel.
J’ai également reçu un magnifique poster très intéressant, car il présente au dos la maison d’édition Matin Calme, la collection Koyohan, mais également les sorties à venir. Vous pourrez d’ailleurs retrouver ces informations en fin d’article.

Pour commencer, comme toujours voici la présentation de l’éditeur :

Résumé :
Notre héroïne était sur le point de devenir chevalier au sein de l’Ordre lorsqu’elle a été virée de manière inattendue pour avoir cassé trop d’armes et avoir fait preuve d’un appétit gargantuesque.
Déchue, elle erre, mais voici qu’elle tombe sur une scène honteuse : un vieil homme est sur le point d’être attaqué par une bande de voleurs ! Ni une ni deux, elle se précipite pour défendre le malheureux. Trop tard, le bonhomme s’est déjà débarrassé seul et sans peine de ses assaillants.

En revanche, lui peut sans doute venir en aide à notre héroïne, rongée par une terrible maladie. . Parce qu’elle ravive en lui de lointains souvenirs et parce qu’elle a voulu le défendre, il luttera à ses côtés pour la sauver.
Ainsi commence leur voyage, une double quête qui devra sauver la vie de l’une et apporter la paix tant attendue à l’autre.

Gilgamesh est une histoire d’héroïc fantasy remplie d’humour, aux personnages attachants dont le passé mystérieux se dévoilera au fil de l’histoire.
L’immortalité rend la vie ennuyeuse et la motivation peut s’étioler jusqu’à mener au renoncement. Sauf quand une rencontre inattendue vient fournir une nouvelle raison de vivre.
Une aventure dans un univers rappelant les œuvres de Raymond Ellas Feist (Les Chroniques de Krondor).

Je tiens également à préciser que la série est terminée en 12 tomes, une information qu’il est toujours important d’avoir dès le départ.
Vous pouvez retrouver un extrait ici :
https://catzinwonderland.files.wordpress.com/2022/05/6b076-extraitgilgamesh-compressecc81.pdf

Concernant l’auteur Hwan Daeng, sur Nautiljon l’on peut constater que Gilgamesh dont le titre est noté « L’homme sans âge » semble être le premier webtoon de l’auteur. Une information bien évidemment à toujours prendre avec des pincettes, car je ne pourrais pas vérifier ma source. L’on remarque cependant qu’actuellement il travaille sur un webtoon toujours en cours : The Ember Knight .
Vous pouvez le retrouver sur divers réseaux sociaux, ce qui est toujours intéressant, je vous mets donc les liens :
Instagram : https://www.instagram.com/hwandaeng/
Twitter : https://www.twitch.tv/jjhonc
Twitch : https://twitter.com/jjhon_c

Voici à présent mon avis sur ce premier tome.

« Gilgamesh n’est pas l’épopée d’une personne héroïque avec d’incroyable pouvoirs, mais l’histoire d’un humain ordinaire qui ne peut pas affronter la mort. » – Hwan Daeng

Un premier tome que nous avons apprécié à l’unanimité, en effet que ce soit moi ou Cyril notre conclusion est la même, ce manhwa est vraiment très plaisant à lire, nous dirions même addictif, à tel point que nous attendons avec impatience de lire la suite des aventures de ces personnages terriblement attachants.
Parce que oui, il ne vous faudra pas plus de quelques chapitres pour accrocher à leur histoire tant cette dernière est empreinte de mystères et de zones d’ombres.

Nous avons pour commencer cet homme ou ce vieillard sans âge, dont on ne sait pas grand-chose… pas même son nom.
Il avouera d’ailleurs en avoir changé à de multiples reprises, si bien que la jeune apprentie chevalière dont il croisera la route l’appellera simplement d’abord « grand père » puis « Monsieur » ce qui aura le don de l’énerver, préférant « Ramen »… Pourquoi ce nom ? Ha ça… je vous laisse le découvrir, mais gardez à l’esprit que ce manhwa n’est pas dénué d’une touche d’humour.


Au début de l’histoire, l’homme ayant semble t-il perdu la mémoire, fixe le ciel… là encore nous ne savons pas depuis quand… on apprendras au fil de notre lecture qu’il a traversé bien des époques et qu’il a de manière certaine bien plus d’une centaine d’année. Face aux divers tableaux que l’on pourra voir se succéder, Cyril s’est même demandé s’il ne serait pas un des premiers hommes.
Maintenant je n’ai pas l’impression que l’histoire se passe dans notre monde vu qu’il est question de mages et de dragons, mais plutôt un monde d’héroïc fantasy. Là encore nous avons très peu d’informations…

Nous allons également faire la connaissance d’une jeune demoiselle au caractère bien trempé qui était une apprentie chevalière. Cette dernière vient d’être renvoyée, car non seulement elle détruit régulièrement son matériel, mais en plus de cela elle est habitée d’une faim sans fin…


Pour autant elle semble détenir toutes les aptitudes afin d’être une bonne chevalière, dont les plus importantes à savoir la bienveillance et l’altruisme dont elle fera preuve en voulant aider un pauvre vieil homme en haut de la montagne qui est sur le point de se faire attaquer par des brigands… et oui, vous l’aurez deviné il s’agit de notre homme.
Mais les choses ne vont pas se passer comme elle aurait pu le croire, en effet ce dernier semble doté de certaines capacités le rendant immortel.
D’ailleurs je dois vous admettre que c’est la première fois que je vois dans la littérature ou même au cinéma ce genre de capacité. Sans vouloir vous spoiler, il se fait trancher la tête et cette dernière réapparaît.

Voilà donc comment se passe la rencontre entre nos deux personnages principaux et alors que tout aurait pu se terminer sur cette rencontre fortuite, la jeune Tludia va montrer les signes d’une certaine faiblesse qui poussera notre homme à s’occuper d’elle, d’autant qu’il y retrouve une certaine ressemblance avec une femme qu’il aurait connue par le passé.
Il apprendra que la jeune demoiselle est atteinte d’une grave maladie et alors qu’il n’avait plus goût à rien de par son fardeau, il trouve en cela l’occasion de redonner un sens à son existence.

Alors qu’il pense pouvoir trouver de l’aide auprès de quelqu’un qu’il aurait aidé par le passé, il se rend compte que bien plus de temps qu’il ne pensait a passé… et pour pouvoir trouver une solution face à l’état de sa nouvelle amie, il va lui être nécessaire de se lancer dans une quête dont le but ne sera autre que de retrouver sa mémoire qu’il a scellée au court du temps, ainsi que tous les apprentissages qu’il a acquits durant sa longue vie, dont des connaissances en médecine.
Ce qui nous semble être le plus intéressant c’est le fait que nous ne savons absolument rien de ce qu’il était.
Si pour le moment le personnage qu’il semble être est gentil, qu’en est t-il quand il aura retrouvé toutes ses capacités ?
Imaginez un homme qui aurait eu le temps de tout apprendre, de tout maîtriser, etc… dans un monde où la magie existe. D’ailleurs il aurait même fréquenté les magiciens légendaires…
De plus, quel est ce passé qu’il a oublié ? Qui était cette jeune femme dont la perte semble l’avoir tout particulièrement affecté ?
Il va sans dire que nous sommes face à des tas de questions…

Nous ne savons pas non plus énormément concernant la chevalière et le mal dont elle semble touchée ? D’ailleurs est-elle consciente de ce dernier ? Pourquoi a-t-elle été touchée par une malédiction ?

C’est plein d’interrogations que va donc commencer leur périple et leur première destination sera Vahala pour trouver la clé de ses souvenirs lui permettant de retrouver la clé de ses connaissances en médecine. Mais voilà… le lieu paisible qu’était autrefois cette destination ne l’est plus vraiment… Et ils vont devoir se battre…
De plus, un nouveau personnage qui semble avoir de l’importance pour la suite apparaît… un nouvel allié ?

Vous comprenez sans doute à présent pourquoi nous avons hâte de lire la suite… bien plus que des réponses, nous avons énormément de questions et l’histoire de ces personnages semble vraiment des plus intéressantes. Vous ne trouvez pas ? Une épopée comme on les aime !
Sans oublier le questionnement sur le sens de la vie, avec ce personnage sans âge qui ère à présent et qui semble avoir tout vu, tout connu… au point d’en devenir même dangereux pour les autres et pour lui-même. Avec un parallèle intéressant par rapport au personnage de Gilgamesh qui lui souhaitait ardemment l’immortalité, ici nous voyons tout ce qu’elle a de plus tragique.

« J’étais le seul à ne pas être mort. Mon immortalité était une malédiction… ».

Je ne m’étalerais sans doute pas sur le côté graphique de l’oeuvre car je pense que je n’ai tout simplement pas les connaissances pour le faire.
En effet, je ne lis pas suffisamment de webtoon pour avoir à ce jour un point de comparaison pertinent. Au départ, ma première impression a été plutôt négative en découvrant les dessins de ce manhwa, mais je dois admettre et avouer qu’en me plongeant dans l’oeuvre, tout cela est devenu complètement secondaire et au final il n’y a pas besoin de plus pour rendre le travail du Manhwaga appréciable. Les dessins en eux-mêmes sont plutôt d’ailleurs pas mal et l’on pense après concertation entre Cyril et moi que c’est davantage la palette de couleur qui n’est pas très large qui aurait tendance à être un point faible. Je ne sais pas du tout comment fonctionne l’industrie du webtoon, les délais à respecter et tout ce qui fait que l’auteur n’est peut-être pas totalement libre… et quand on vois ne serait-ce que la couverture que je trouve juste « magnifique », difficile de ne pas croire en son talent.
Donc voilà, si je peux vous donner un conseil, c’est de ne pas vous arrêter aux dessins si cela ne vous plaire pas de prime abord, le contenu même de l’oeuvre est tellement intéressant qu’il serait dommage de passer à côté pour si peu.

Bref, une belle découverte que nous conseillons et que nous allons suivre avec assiduité.

Concernant l’édition, la couverture cartonnée ainsi que le papier utilisé sont de bonne qualité, de même que l’impression sur laquelle je n’ai aucune remarque négative à faire, au contraire.
D’ailleurs on notera sur la couverture un lettrage doré du plus bel effet avec ce fond aux couleurs galaxie. Une très belle illustration où l’on vois notre héros contempler le ciel à la recherche d’une étoile filante.
Ce premier tome contient 8 épisodes ou chapitres ainsi qu’un Prologue. Il est vendu au prix de 14,90€.

Pour aller plus loin…

J’aimerais que l’on s’intéresse au titre de l’oeuvre : « Gilgamesh ».
Personnellement quand j’entends ce titre cela m’évoque quelque chose qui ne m’est pas inconnu, c’est un nom qui semble revenir régulièrement dans diverses œuvres. Par exemple pour Cyril cela lui a fait immédiatement penser à Final Fantasy.
Je voulais donc savoir qui est ce Gilgamesh et pour cela je me suis donc rendue tout simplement sur Wikipédia. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gilgamesh).
L’on pourra retenir qu’il s’agit d’un personnage héroïque de la Mésopotamie antique dont on ne sait pas de manière certaine s’il a existé ou non. Il est à la fois décrit comme ayant été le roi de la cité d’Uruk vers 2650 av. JC, mais aussi comme une divinité des Enfers. Il est le personnage principal de plusieurs récits épiques, le plus célèbre étant l’Épopée de Gilgamesh ayant rencontré un grand succès durant la haute Antiquité.
Le point commun que l’on pourra retrouver et qui est  présent dans le webtoon, c’est le rapport du personnage à la mort et son obsession pour cette dernière, en effet Gilgamesh a peur de la mort et cherche par tous les moyens à l’éviter, mais même celui qui a accompli des exploits de ne peut échapper à cette dernière d’où l’importance de profiter de la vie.
Comme je l’avais déjà mentionné plus haut, c’est un personnage qui a influencé plusieurs œuvres par la suite et l’on pourrait le comparer à un Ulysse ou un Arthur.ç

Tome 2

Un second tome aussi sympa que le premier et que l’on liras certes rapidement, mais cela n’empêchera pas de passer un bon moment.

Nous allons assister à l’évasion de Tludia ainsi que de son compagnon de cellule Hadar, sur qui nous allons en apprendre un peu plus.
En effet, il s’agit d’un archer Onui, une troupe de soldats d’élites du grand Est, expert en la discipline, on dit même d’eux que leurs corps renferme une horloge et une règle. Afin de ne pas pouvoir donner d’informations aux ennemis, ces derniers ne savent ni lire, ni écrire et ne peuvent plus parler. Pour communiquer ne reste que la langue des signes.
Ces derniers ne sont pas inconnus à Ramen car il serait même le fondateur de certains de leurs équipements, de ce fait il est certain que pour lui il s’agit d’un allié de choix qui vient donc grossir les rangs de notre duo afin de mener au mieux leur quête.

Ramen ou Ram nouvellement nommé, va également se confier sur certains évènements de son passé, comme sa rencontre avec un dragon, mais aussi la façon dont il en a élevé un autre. Des dragons disposant de capacités assez particulières que je vous laisse le soin de découvrir.
Ce passage pourrait même sembler inutile au récit à ce moment de la lecture mais j’imagine qu’il aura son utilisé par la suite…
Ram semble vraiment se placer en tant que professeur savant qui apprend à Tludia diverses choses que la demoiselle ignore, c’est un puits de savoir.

Poursuivant leur chemin, nos trois compagnons vont devoir faire face à un nouvel ennemi, un chevalier dont tous les trois ont une connaissance différente. Cela sera t’il un handicap ou une force ?
Ce qui est certain c’est qu’ils ne lâchent rien, mais il faudra attendre le prochain tome pour connaître l’issu de ce nouvel affrontement.

Bref, nous avons donc un tome assez riche en informations avec un nouveau personnage qui rejoint le duo, mais aussi des éléments sur le passé de Ram.
Sans oublier des scènes de combat dynamiques qui devraient plaire aux amateurs. Comme dans le précédent tome nous retrouvons également des éléments comiques avec des personnages aux mimiques très expressives.
Je n’ai clairement pas été déçue !
N’hésitez pas à découvrir ce webtoon.

Pour conclure, je tiens bien évidemment à nouveau remercier l’éditeur pour sa confiance, une très belle découverte pour moi qui me met vraiment en confiance pour la suite. J’ai hâte de découvrir tout ce qu’ils pourront nous proposer.
Je vous invite également à suivre Koyohan sur leurs différents réseaux.

04 01 03 02

Si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.
CatZ

Publicité

10 réflexions sur “Gilgamesh

  1. Hello,
    On peut dire que cette proposition est bien tombée puisque tu voulais te le prendre;
    Les personnages semblent bien différent : un vieil homme qui finalement s’en sort très bien tout seul (ça aide l’immortalité !^^) en combat et une femme qui a de l’expérience dans le combat même plus de travail mais surtout souffre d’une mal. ça promet une histoire bien riche tout ça.
    Merci pour ton retour, belle fin de journée

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s