Sweetness & Lightning

Année : 2013
Catégorie : Seinen
Genres : Comédie / Tranche de vie
Dessinateur : Amagakure Gido
Scénariste : Amagakure Gido
Éditeur : Noeve Grafx
Nb volumes VO : 12 (Terminé)
Nb volumes VF : 1 (En cours)

J’ai pris ce manga uniquement par rapport à son prix, j’avoue que je me doutais un peu qu’il n’allait pas forcément me plaire. Mais qui ne tente rien n’a rien, en plus il arrive que les résumés ne soient pas forcément révélateurs du contenu.
Je vous rappelle les volumes disponibles actuellement dans la collection XS.

Voici la présentation de l’éditeur :

Concernant l’autrice, je vous avoue qu’elle est très prolifique dans plusieurs genres que ce soit le seinen, le shojo mais aussi le Yaoi ou le Yuri, donc si cela vous intéresse je vous invite tout simplement à vous rendez sur le site de Nautiljon : https://www.nautiljon.com/people/amagakure+gido.html
Je tiens à préciser que la série est disponible en anime sur Crunchyroll.

Mon avis sur ce premier tome :

C’est le manga que j’ai le moins apprécié des 6 mangas de la collection XS dispo à ce jour et j’avoue que j’ai même eu du mal à le finir, l’abandonnant pour reprendre la lecture un peu plus tard.
Pourtant ils ‘agit bien d’un seinen mais je n’accroche pas avec cette histoire d’un père veuf, professeur de profession qui fait tout pour s’occuper au mieux de sa petite fille. Ce qui passe par la nourriture et la préparation de repas alors qu’il était habitué à lui donner des plats tout prêt. Etant novice dans le domaine, il va pouvoir compter sur l’une de ses élèves dont la mère tient un restaurant.
Une relation va alors se créer entre cette élève solitaire et souvent seul à la maison et ce jeune professeur ainsi que sa petite fille.
J’avoue que c’est mignon et touchant, mais je n’y suis pas particulièrement sensible, j’avoue que je me questionne aussi sur l’évolution des sentiments de chacun. Vas t-on pouvoir assister à une idylle naissante controversé ou bien va-t-on rester sur quelque chose de bon enfant ?
Concernant les personnages, bien évidemment ils sont attachants avec cette petite fille et sa bonne bouille qui me fait penser un peu à Toupou (Dessin animé datant de 2005).
Les dessins sont pour moi sans plus, je n’accroche pas plus que ça et j’aime quand c’est un peu plus travaillé.

Le manga va également nous permettre de découvrir des recettes et des notions de cuisine et comme la ménagère que je suis n’est pas du tout douée pour la chose et que je ne m’y intéresse peut être tout simplement pas, je passe à côté…
Cependant, j’avoue en toute objectivité que les recettes données semblent tout à fait réalisables, peut être que je pourrais m’y intéresser à minima, on y retrouve par exemple le riz à la coquotte céramique, la soupe miso au porc, le steak haché à la japonaise, le poulet frit Karaage à la sauce sucrée et épicée, Chawan mushi…. bref vous l’aurez compris, à chaque chapitre une nouvelle recette !
Bon, on notera tout de même que certains ingrédients seront tout de même difficilement trouvables par chez nous comme la soupe de miso ou le bouillon dashi.

Bref, un manga mignon à souhait, je ne peux le nier, mais trop de bons sentiments pour moi et j’avoue ne pas y être très sensible. Ce n’est pas que ce que j’ai envie de lire, en plus la cuisine et moi ça fait deux.
Terminé en 12 tomes, je ne sais pas encore si je le continuerais, peut-être que je prendrais le tome 2 pour ne pas passer à côté, à voir.

Vous l’avez lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Je vous invite à suivre Noeve Grafx sur les réseaux sociaux…

04 01 03 02

CatZ

Publicité

6 réflexions sur “Sweetness & Lightning

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s