Bilan Lecture Semaine 35

Le rendez-vous du Lundi où vous pouvez retrouver mes lectures de la semaine passée.

Voici le bilan lecture de la semaine…
Un bilan dont je suis satisfaite car j’ai pratiquement réussi à lire mes deux mangas par jour. (En plus des relectures pour écrire mes avis).

Tout d’abord j’ai lu les trois tomes de Hideshi Hino que j’avais pris sur Price Minister, mon avis est assez mitigé et j’avoue que je ne sais pas trop quoi en penser.
Autant j’aime Junji Ito et Kazuo Umezu, que là j’ai beaucoup plus de mal à entrer dans le délire, maintenant je ne pourrais pas dire que je n’ai pas aimé, mais ce n’est pas un coup de cœur.

J’ai également lu Serii que j’avais eu envie de découvrir après avoir lu « Que reste-t-il de nos rêves » chez l’éditeur. Curieuse de découvrir leur catalogue, je m’étais empressé de commander ce tome dont l’histoire me semblait pas mal. Et je dirais que c’est un ouvrage qui n’est pas facile à aborder, si je comprends le message, les références pour la plupart m’échappe, mais c’est une parenthèse agréable de lecture. Pour ma part, à ce jour je n’ai rien trouvé de comparable à lire.

Cela faisait un moment que je voulais lire Diamond Head, et c’est chose faite. À l’époque j’avais eu un énorme coup de cœur pour L’Infirmerie après les cours, d’ailleurs le pendentif est l’un de mes goodies préférés. Le Jeu du chat et de la souris m’avait été agréable aussi, j’étais donc curieuse d’en découvrir un peu plus de cet auteure qui avait su me toucher. Et je dois avouer que j’ai apprécié Diamond Head. Un shojo avec certes des lycéens, mais confrontés à des problématiques difficiles comme le deuil. J’aime beaucoup la façon dont l’auteure élabore ses personnages, avec un personnage androgyne alors qu’à l’époque ce n’est pas quelque chose qui était devenu aussi banal que maintenant.
En plus de cela, l’idée d’un club de justice pour les lycéens par des lycéens est une idée que je trouve vraiment intéressante. Bref, j’ai dévoré ces 5 tomes.

Enfin, j’ai eu la chance de recevoir la semaine dernière de nouveaux SP de la part de Mangetsu que je remercie énormément de me faire confiance. Trois suites pour des séries que j’apprécie et une nouveauté qui m’a énormément séduite et que vous allez pouvoir découvrir dès le 7 Septembre en librairie : Pakka. Une histoire avec des Kappas, sympa non ? (Par l’auteur de Sangsues pour ceux qui connaissent, un manga que j’ai adoré ou encore Instants d’après).

→ L’enfant insecte

Présentation de l’éditeur :
Rien ne va plus pour le pauvre Sanpei Hinomoto. Fasciné depuis tout petit par les insectes, le jeune garçon voit sa vie basculer le jour où il est mordu par une espèce rare de cafard et commence à se transformer en énorme insecte. Enfermé dans sa chambre, rejeté par sa famille, il n’a pas d’autre choix que de s’enfuir et d’errer dans une nature hostile. Car le combat contre les autres ne fait que commencer : de l’incompréhension de sa famille à la haine de la société à son égard, le jeune garçon doit à tout prix apprendre les nouvelles règles qui régissent son existence : tuer pour survivre. Adaptation très libre de la Métamorphose de Franz Kafka, L’Enfant Insecte prouve une fois de plus toute la force de l’imagination morbide de Hideshi Hino. Avec ce trait si caractéristique extrêmement chargé, l’auteur de Panorama de l’Enfer (Sélection Angoulême 2005) et de Serpent Rouge crée un nouveau conte horrifique aussi puissant qu’intriguant et continue d’explorer les tréfonds de l’âme humaine, et ce, sans aucune compromission.
(Source : https://www.imho.fr/livres/L-Enfant-Insecte/)

→ Panorama de l’enfer

Présentation de l’éditeur :
Treize tableaux apocalyptiques pour un voyage sans retour dans les méninges torturées d’un peintre né sous le signe d’Hiroshima. Dans un ultime accès de démence, l’artiste jette son propre sang contre la toile et esquisse un portrait acéré des membres de sa famille. Grand-père escroc, père alcoolique, frère vaurien, épouse perverse, enfants dégénérés ou la terrifiante histoire d’une malédiction en cours depuis l’origine des temps. Peu à peu se dévoile une généalogie pleine de bruit et de fureur mêlant expériences contre-nature et monstres en devenir.

Un conte d’horreur grinçant où le pire est encore à venir…
(Source : https://www.imho.fr/livres/panorama-de-l-enfer/)

→ Serpent rouge

Présentation de l’éditeur :
Si votre grand-mère se prend pour une poule et essaie tous les jours de pondre un œuf, il y a de fortes chances pour que vous partagiez le même destin que le petit dernier de la famille. Et face aux mœurs si étranges de ses congénères (le père adore décapiter les poulets, la sœur embrasser les vers de terre), le jeune garçon n’a qu’une seule envie : s’enfuir de cette gigantesque demeure. Seul problème, la maison est perdue au milieu d’une forêt sans fin. Pire encore, une inquiétante étrangeté entoure un mystérieux miroir lié par le sang à la malédiction du Serpent Rouge… Serait-il déjà trop tard ?

Entre cauchemar et réalité, un conte horrifique de premier plan.
(Source : https://www.imho.fr/livres/serpent-rouge/)

→ Serii

Présentation de l’éditeur :
Kakeru et Serii vivent dans un vaste manoir rempli de livres. Depuis une catastrophe, dont on ignore si elle est climatique ou écologique, le jeune homme et l’androïde sont confinés. Sans contact avec le monde extérieur, ils ont toutefois des réserves de nourriture et de chauffage. Serii fait la lecture à son compagnon, seul passe-temps possible. Elle lui relit les oeuvres qu’il apprécie, de Pouvoirs de Ursula K. Le Guin à Journal of a Solitude de May Sarton, Pilote de guerre d’Antoine de Saint-Exupéry ou L’Érotisme de Georges Bataille. Après une panne de générateur, elle perd la vue, et c’est à Kakeru de lui faire la lecture. Mais bientôt, la domotique cesse complètement de fonctionner…

Véritable ode à la littérature, Serii est suivi de quatre courts mangas dont trois sont autobiographiques. Avec cette œuvre publiée au Japon en 2018, Takehito Moriizumi nous raconte une histoire qui résonne étrangement avec la crise du Covid-19 et l’urgence climatique.
(Source : https://atelier-akatombo.com/serii)

→ The Ice Guy & the Cool Girl – Tome 2

Résumé du tome :
« Comme quoi, on peut encore faire de belles découvertes, même à l’âge adulte. »

D’un côté, nous avons Himuro, descendant des temps modernes de la célèbre femme des neiges. De l’autre, Fuyutsuki, sa collègue aussi gentille qu’unique…

Mais aussi frais qu’ils puissent paraître, aucun des deux n’est doué en relations amoureuses. Nos héros passent de plus en plus de temps ensemble et Himuro dévoile un aspect inattendu de sa personnalité, tandis que Fuyutsuki parvient toujours plus à faire fondre le cœur du jeune homme par sa gentillesse.

Le vent du changement va-t-il enfin souffler sur eux ?
(Source : https://mangetsu-manga.fr/catalogue/9782382811108-ice-guy-the-cool-female-colleague-t02/)

→ Pakka – Tome 1

Présentation de l’éditeur :
« Je m’appelle Kei Suemori. Je viens d’entrer au lycée. Et au club de natation, je me suis fait laminer par une fille… »

Autrefois star de la piscine au collège, Kei se fait battre à plate couture par Saki Hanazono dès son entrée au lycée. Déterminé à conquérir le cœur de son amie d’enfance, le jeune homme, qui a toujours refusé les efforts, décide alors de lui imposer un pari : s’il parvient à lui arracher une victoire, elle devra sortir avec lui !
Mais comment se lancer à fond quand tout a toujours été trop facile ? Sa transformation en kappa suite à un baiser échangé avec sa camarade Shizuku Kawano changera-t-elle la donne ?!

Avec Pakka, retrouvez Daisuke Imai dans un subtil ballet amoureux bercé de folklore japonais, sous l’eau et sur la terre ferme…
(Source : https://mangetsu-manga.fr/catalogue/9782382811085-pakka-t01/)

→ Rooster Fighter – Tome 3

Résumé du tome :
Pour la justice, il se battra bec et griffes ! Cocori-K.-O. !

Dans sa lutte, Keiji peut désormais compter sur la petite Piyoko et la belle Elizabeth, une ancienne conquête aux techniques de combat foudroyantes. Après quelques prises de bec, le trio parvient à trouver un équilibre et brille par ses exploits contre les kijû, jusque sur la toile ! Hélas, cela n’arrange guère les affaires de Keiji, qui en plus d’être pris en chasse par un viewtuber en mal de reconnaissance, se voit aussi rattrapé par ses fantômes du passé…
(Source : https://mangetsu-manga.fr/catalogue/9782382810927-rooster-fighter-coq-de-baston-t03/)

→ Shigahime – Tome 4

Résumé du tome :
D’un côté, Osamu, en totale maîtrise de ses griffes chasseresses. De l’autre, Soichi, qui en a perdu l’usage. Les deux adolescents se retrouvent de nouveau face à face, dans un rapport de force qui semble s’être inversé. Mais le duel à mort est vite interrompu par l’arrivée de Tamaki, une originelle qui n’est autre que la sœur aînée de Miwako. L’hégémonie de cette dernière pourrait bien être remise en cause…
(Source : https://mangetsu-manga.fr/catalogue/9782382810897-shigahime-t04/)

→ Diamond Head – Tome 1

Résumé du tome :
À peine arrivée à la prestigieuse école Saint Mehabiah, Nanao Ichihashi se retrouve perdue dans les couloirs et fait la rencontre de Raïka Hanégi, une beauté androgyne. Elle va alors s’attirer la sympathie des membres du “club judiciaire”, composé de trois jeunes éphèbes, au grand dam des autres filles de sa classe. Exaspérée par leurs brimades, Nanao se résout à leur intenter un “procès”…

→ Diamond Head – Tome 2

Résumé du tome :
L’école Saint Mehabiah est réputée pour accueiillir des élèves issus de familles aisées. Le jour de son arrivée Nanao Ichihashi fait la rencontre de Raïka Hanegi, une beauté androgyne et se laisse convaincre d’intégrer le club judiciaire. Setsu Morizumi, un ami des membres du club revient de Seattle où il était parti vivre il y a trois ans. Ils l’invitent à rejoindre le club, mais arrive alors une demande de «procès ».

→ Diamond Head – Tome 3

Résumé du tome :
Les membres du club judiciaire de Saint Mehabuah sont tous plus singuliers les uns que les autres… et ils espèrent bien développer leurs activités avec l’arrivée de Setsu. C’est alors qu’une affaire d’agression quelque peu particulière va mettre en difficulté Nanao et ses amis, pourtant capables de résoudre les histoires sentimentales les plus complexes…

→ Diamond Head – Tome 4

Résumé du tome :
Juge au cluv judiciaire, Raïka Hanegi avec sa beauté androgyne est le point de mire de l’école… ce qui va lui valoir d’être mis en accusation. Le jour du procès approche, sans que Nanao qui en sait plus sur son passé, puisse se décider à déclarer ses sentiments. Raïka quand à lui, reste imperturbable et s’enferme dans sa solitude…

→ Diamond Head – Tome 5

Résumé du tome :
La réputation du club judiciaire n’est plus à faire… jusqu’au jour où l’un des membres est impliqué dans une affaire de stupéfiants ! Raîka reçoit alors un message plein de détresse.
Et que va faire Nano alors que celui qu’elle aime s’apprête à quitter le lycée ?
Un dernier tome bouleversant !

Voili voilou, n’hésitez pas à me faire part de votre Bilan Lecture également.
Si vous avez posté, dites-le-moi, j’irais faire un tour sur votre ou vos articles.

^^
CatZ

Publicité

6 réflexions sur “Bilan Lecture Semaine 35

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s