Panorama de l’Enfer

Année : 1982
Catégorie : Seinen
Genres : Fantastique / Horreur
Dessinateur : Hino Hideshi
Scénariste : Hino Hideshi
Éditeur : IMHO

Voici la présentation de l’éditeur :

Treize tableaux apocalyptiques pour un voyage sans retour dans les méninges torturées d’un peintre né sous le signe d’Hiroshima. Dans un ultime accès de démence, l’artiste jette son propre sang contre la toile et esquisse un portrait acéré des membres de sa famille. Grand-père escroc, père alcoolique, frère vaurien, épouse perverse, enfants dégénérés ou la terrifiante histoire d’une malédiction en cours depuis l’origine des temps. Peu à peu se dévoile une généalogie pleine de bruit et de fureur mêlant expériences contre-nature et monstres en devenir.

Un conte d’horreur grinçant où le pire est encore à venir…
(Source : https://www.imho.fr/livres/Panorama-de-l-enfer/)

Sur le site de l’éditeur l’on retrouve également une petite biographie de l’auteur ce qui peut être intéressant :
Né en Chine en 1946, Hideshi Hino découvre un Japon apocalyptique et anéanti, une vision d’horreur qui deviendra quelques années plus tard l’une des sources principales de son œuvre. Grâce à l’aide d’un ami, il publie sa première bande dessinée en 1978 et donne le coup d’envoi d’un renouveau complet du manga d’horreur. Volontiers touche à tout, il s’essaie aussi bien à l’animation, à la bande dessinée qu’au cinéma (il est l’un des réalisateurs de la série culte Guinea Pigs) et a publié plusieurs dizaines de mangas.
(Source : https://www.imho.fr/book-author/hideshi-hino/)

En plus de Panorama de l’enfer, les éditions IMHO proposent aussi Serpent Rouge et L’Enfant insecte, un article arrive prochainement pour ces derniers également.

Mon avis :

Je commence par Panorama de l’enfer sans doute car c’est celui que j’ai le plus apprécié des trois et qui m’a paru le plus accessible.
J’ai apprécié son découpage où un peintre anonyme nous présente tour à tour différents tableaux de l’enfer où il se trouve.
L’on commencera par une guillotine tranchant inlassablement des têtes au son de feux d’artifices majestueux ; puis une rivière maléfique véritable dépotoir horrifique où certaines créatures tentent de survivre ; pour se débarrasser des corps des décapités nous découvrons un crématorium aux dimensions exceptionnelles sans oublier le cimetière où l’on retrouve des têtes d’animaux au-dessus des croix remplaçant les têtes coupées et créant la confusion des défunts qui errent une fois la nuit tombée.
Un paysage au combien surprenant vous plongeant clairement l’horreur.

Notre peintre nous présente également sa famille : son fils et sa fille qui n’ont rien d’adorables bambins et pourraient concurrencer la progéniture de la famille Addams ; sa femme aussi belle que fêlé qui vous préparera des mets aux ingrédients pour les moins douteux ; le grand-père Yakuza et amateur de jeux et capable des pires sévices : son père violent et son frère devenu une masse informe sans oublier la grand-mère devenue folle.

Enfin il se confie sur son existence, de sa naissance post Hiroshima à sa jeunesse d’enfant psychopathe torturant des animaux, violenté et témoin de scènes abominables ; pour donner enfin naissance à ce m… peintre désireux d’achever son œuvre au travers d’une vision parfaite de l’enfer entre réalité et folie, un aperçu de la fin du monde.

Les dessins de Hideshi Hino sont violents, sombres, cruels et malsains, mais je ne peux m’empêcher d’y trouver une forme de poésie.
Il est évident que derrière c’est tout un monde, une société qui est analysée, mais si certains éléments historiques sont clairement décrits, je n’ai pas les connaissances nécessaires du contexte historique ou de l’histoire personnelle de l’auteur pour analyser tout cela. D’ailleurs une postface aurait été très intéressante.

Quoi qu’il en soit, il m’emporte peu à peu dans son monde grotesque et me voilà déjà arrivé au bout du tome que je pourrais relire en boucle.

Ce n’est bien évidemment pas le genre de manga que je conseillerais à n’importe qui car il faut clairement apprécier le genre et y être sensible.
Mais pour moi ce tome est un petit bijou que j’ai vraiment beaucoup apprécié.

Je vous invite à suivre l’éditeur sur les réseaux sociaux…

04 01 02

^^
CatZ

Publicité

5 réflexions sur “Panorama de l’Enfer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s