Chillin’ Life in a Different World

Sans titre 3

Année : 2019 (Sortie premier tome au Japon )
Catégorie : Shonen
Genres : Aventure / Fantastique / Comédie / Action / Romance / Isekai
Oeuvre originale : Miya Kinojo
Chara Design : Katagari
Scénariste : Akine Itomachi
Éditeur : Meian
En cours…

Je tiens avant tout à remercier les éditions Meian qui m’ont permises de découvrir ce premier tome gratuitement via un service presse.
Bien évidemment ce tome était sur ma shopping list tout simplement car Monsieur l’avait remarqué dès son annonce. En effet, lorsqu’il s’agit d’un Isekai il n’est jamais très loin.
Et comme j’ai trouvé que l’histoire pouvait me plaire, je me suis lancé dans la lecture de ce premier tome avec un grand intérêt, et j’avoue avoir apprécié ma lecture.
Sachez qu’en ce qui concerne Monsieur en tout cas c’est un coup de cœur, et il regrette le fait qu’aucun anime ne soit encore disponible, d’autant qu’il a évidemment envie de lire la suite rapidement, tout comme moi.

Voici pour commencer la présentation de l’éditeur :

002

La vie paisible d’un ex-candidat héros recalé mais devenu surpuissant !

Alors qu’il n’était qu’un simple marchand, le jeune Banaza est soudain invoqué dans un autre monde en tant que candidat héros au « fort potentiel ». Cependant, il est rapidement recalé à cause de ses faibles aptitudes et se fait bannir dans une région éloignée… Alors qu’il survit de justesse à une attaque de monstre, il passe au niveau 2 et ses statistiques affichent soudain le symbole ∞ ! Un peu confus par ce changement, Banaza est toutefois bien résolu à continuer de mener une existence tranquille. C’est là qu’il fait la rencontre fatidique d’une fille démon nommée Fenrys…

Après l’énorme succès du web roman au Japon, voici enfin le premier tome d’une aventure tranquille dans un monde fantasy et totalement cheatée, reprenant avec efficacité la plupart des codes de l’isekai !
( Source : https://www.meian-editions.fr/meian/licence/chillin-life-in-a-different-world/1334 )

Vous pouvez retrouver un extrait de ce tome : ici.

Concernant l’auteur du manga, je vous avoue que je n’ai pas trouvé de précédents travaux, d’ailleurs il me semble qu’il s’agit de la première série pour Akine Itomachi.
Ce manga est en fait une adaptation de : « Lv2 kara Cheat datta Moto Yuusha Kouho no Mattari Isekai Life » de Miya Kinojo, un light novel actuellement en cours de parution au Japon en version papier mais qui s’est surtout fait connaître en tant que roman web.

Sans titre 4

Tome 1

Dans ce premier tome on retrouve donc Banaza, simple marchand, qui a été invoqué dans le Royaume magique de Cryroad afin de devenir le héros qui pourra vaincre le roi démon. Lorsque quelqu’un est convoquée dans le Royaume et qu’il vient d’un autre monde, il bénéficie d’une bénédiction divine qui permet d’obtenir des pouvoirs inégalables .
Cependant il semblerait que le jeune homme dispose de statistiques tout a fait ordinaire, et alors que leur mépris est tel qu’ils l’oublient quand un nouveau héros blond se présente avec des statistiques de 999. Il se retrouve alors bloqué dans ce nouveau monde qui n’est pas le sien et envoyé dans une région éloignée ( la forêt de Delaveza ), avec pour seul bagage un sac magique semble t’il piégé, une façon rapide de se débarrasser de lui.
Mais après avoir combattu un monstre de bas niveau, il passe au niveau 2 et subitement tous ses statistiques se retrouve à l’infini avec une accumulation de sorts acquis dont de la magie sacré de rang ultime. Sorts dont il ignore apparemment tout le potentiel.

003

Le premier chapitre met en place les bases de l’histoire, et nous retrouvons ici tous les ingrédients de l’Isekai, avec un personnage cheaté, un gros méchant en la personne d’un roi démon qui menace le royaume, etc...
Cependant je trouve qu’il y a ici quelque chose de tout à fait original, en effet Banaza ne vient pas de notre monde comme c’est souvent le cas dans les Isekai où les personnages viennent de la terre, mais il vient d’un autre monde fantastique où se côtoie également des humains et des créatures mi-humaines.
Il est d’ailleurs agréablement surpris lorsqu’il constate que les créatures mi-humaines sont plus estimées que dans son monde où il n’approuve pas du tout la discrimination qu’ils doivent subir.
Cela nous présente donc un héros avec de grandes qualités humaines de tolérance, visiblement ce Banaza est un mec bien.

006

Le moment d’entrer dans une guilde arrive pour gagner sa croûte et c’est là qu’il va croiser le chemin de celle qui deviendra sa future épouse Fenrys en ne voulant que se montrer serviable envers une jeune demoiselle lycanthrope.
Il va aussi croiser le chemin de Dame Balirosa qui le trouve louche et qu’il va étonner par ses aptitudes hors du commun.
Alors qu’il affronte sa futur compagne, fort de ses qualités, il refuse de la soumettre, mais épuisée cette dernière abandonne et décide de le prendre pour maître… chose inacceptable pour le jeune homme pour qui chacun doit demeurer libre, une solution s’offre à lui, le mariage.
Dès le départ nous avons donc deux personnages mariés, ce qui promet de belles prises de têtes car l’on se doute que les demoiselles vont graviter autour du jeune homme.

004

En effet, alors que le jeune couple semble mener une petite vie ordinaire, lors d’une mission contre des ours barjos ils recroisent la femme chevalier ainsi que les autres femmes qui les avaient accompagnés lors de leur première rencontre. Ces dernières manquent de mourir mais heureusement notre héros les sauves et elles lui demandent alors de devenir leur instructeur.
Les personnages féminins semblent donc s’agglutiner autour de lui.
En parallèle, on notera qu’un des ours barjos est domestiqué et devient « bajoues » le familier du couple. Et oui, n’oublions pas l’importance du familier….

005

Bref, là encore on retrouve vraiment tout ce à quoi l’on s’attend dans un Isekai, si bien qu’il est difficile d’être surpris.
Mais nous sommes qu’au début de ce titre, et nous ne pouvons qu’espérer qu’il s’étoffe au fur et à mesure.
En plus de cela c’est une lecture vraiment agréable et j’avoue avoir passer un bon moment.

Pour ce qui est de l’édition, elle est de qualité avec une belle impression. L’on retrouve un bandeau avec une phrase d’accroche : «  Il n’avait pas le potentiel pour devenir Héros… Mais tout a changé quand il est passé au niveau 2 !! ». Ce qui en une ligne résume assez bien l’idée du manga.
Au début du manga l’on retrouve 4 pages couleurs, ce qui est toujours bien agréable, et à la fin en bonus, l’on retrouve une nouvelle inédite écrite par l’auteur de l’œuvre originale.

En bonus, nous découvrons en fin de tome une nouvelle inédite par l’auteur de l’œuvre originale
Nous pouvons y trouver également des remerciements et des félicitations de la part de ce dernier ainsi que de l’illustrateur originale par rapport au travail de Akine Itomachi.
Sur la couverture, quelques cases nous racontant une anecdote entre les deux personnages principaux.

Avez-vous lu ce manga ?
Qu’en avez vous pensé ?
Aimez-vous les Isekai ?

Je vous invite à suivre Meian sur les réseaux sociaux…

04 01 03 02

Je remercie les éditions Meian de m’avoir fait parvenir gratuitement ce tome.

Si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.

CatZ

13 réflexions sur “Chillin’ Life in a Different World

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s