Dumbbell : Combien tu peux soulever ?


Année : 2016
Catégorie : Shonen
Genres : Comédie / Sport
Dessinateur : MAAM
Scénariste : Yabako SANDROVICH
Date de parution : 19/05/2022
Éditeur : Meian
Nb volumes VO : 15 (En cours)
Nb volumes VF : 2 (En cours)

Comme toujours je vais être très franche avec vous.
Si je n’avais pas reçu le service presse pour ce manga, je ne l’aurais pas acheté. C’est même pour cette raison que je l’ai demandé, car j’aime sortir de ma ligne de confort et oser aller au-delà des titres dont je sais d’avance qu’ils vont me plaire. Donc un grand merci à Meian.

S’il y a un sujet sensible chez moi c’est bien tout ce qui concerne les questions autour du poids lié à l’alimentation. Du coup j’ai vu le résumé où il était clairement question de pertes de poids et bien j’ai fuit… et je le dis sans honte.
J’avais d’ailleurs fait exactement la même chose pour 50 nuances de gras.
Pourquoi ? Et bien c’est personnel. Je fais partie de ces personnes en obésité morbide (n’ayons pas peur des mots) qui ne l’est pas à cause de la quantité de nourriture uniquement. Point. De plus mon corps dégueulasse à aujourd’hui une explication, c’est une maladie appelée le Lipoedème.
J’ai passé mon enfance et mon adolescence à essayer de contrôler quelque chose qui ne pouvait pas vraiment l’être, donc voilà.
Autant dire que c’est un sujet qui me touche et que si je devais y percevoir de la grossophobie je n’hésiterais pas un instant à vous en faire part.

Voici la présentation de l’éditeur :

« Dis Hibiki… T’as pas un peu grossi ? »
Hibiki Sakura, une lycéenne qui adore manger, décide de se mettre au régime après la remarque indélicate de son amie !! Détestant s’entraîner seule, elle s’inscrit à la salle de sport !
Dans cette salle, elle rencontre sa camarade de classe Akemi Soryuin… !!
Sa formation pour obtenir le corps de ses rêves commence !

Régime, tour de taille, course à pied, fort au bras de fer, motivation…
Vous trouverez toutes les solutions dans ce manga !

Avec ses personnages attachants et son concept simple et efficace, Dumbbell : Combien tu peux soulever ? est une véritable initiation au fitness, chaque chapitre étant généralement axé autour d’un exercice physique précis. Le trait de l’auteur met particulièrement en valeur les silhouettes sexy de Hibiki et de ses amies tout en accentuant avec soin les groupes musculaires lorsqu’il est question de détailler les bénéfices que peut apporter chaque entraînement !
(Source : https://www.meian-editions.fr/meian/produit/dumbbell-combien-tu-peux-soulever-tome-1-livre-manga/3445)

Extrait : https://www.meian.fr/preview-meian/#/lecteur/3445

Concernant le scénariste, il ne s’agit pas d’un illustre inconnu puisque vous avez sans doute déjà entendu parler de son manga Kengan Ashura édité par Meian également.
Il existe également un autre titre : Kengan Omega qui pour le moment n’est pas édité en France et qui se situe deux ans après le dernier tournoi Kengan.

Pour ce qui est du dessinateur, voici ce que j’ai trouvé sur Nautiljon : Auteur d’un Doujinshi en rapport avec Kagerou Project connu sous le nom de Kagerou Days dj.
Sa première oeuvre officielle est Danberu nan kiro moteru? prépubliée dans le Ura Sunday. (Source : https://www.nautiljon.com/people/maam.html)

Il existe un anime que vous pouvez retrouver sur ADN.
https://animedigitalnetwork.fr/video/dumbbell-combien-tu-peux-soulever

Voici à présent mon avis concernant ces deux premiers tomes :

Alors que je pensais que j’allais vous en faire une mauvaise critique et bien je l’ai vraiment apprécié. Et je suis sincère quand je vous dis ça.
Pourquoi ? Parce que ce manga, bien qu’il soit indéniablement léger est écrit avec intelligence. La preuve en est qu’à la fin l’on retrouve tout un tas de références à de vrais ouvrages qui démontrent que derrière il y a une vraie recherche sur le sujet et c’est important.
C’est un manga qui permet aux novices de se réconcilier avec la salle de sport, parce que oui il est question de salle de sport et de musculation (pour ceux qui n’auraient pas lu le résumé). Nous allons y apprendre les bons gestes, les bonnes postures, y trouver des astuces, les exercices conseillés pour travailler telle ou telle zone de notre corps, des conseils également nutritionnels où il ne sera pas question forcément de privation, etc…
Le personnage principal qu’est Hibiki c’est un peu toi, un peu moi qui ne mange pas forcément correctement, qui fait des écarts, mais qui veut atteindre un objectif et qui pour cela va franchir pour la première fois une salle de sport. Parfaite novice elle ne demande qu’à apprendre.
Et pour l’accompagner, elle qui est en plus de cela un peu cancre, pourra compter sur l’une des meilleures élèves du lycée complètement accros à la muscu et entraîneur vraiment pas banal au physique gonflé à bloc.
D’autres personnages vont bien évidemment ensuite les rejoindre au cours de la lecture…

Ce qui ressort de ce manga c’est aussi le fait que je trouve qu’il est très positif, en effet à aucun moment il est dans le jugement, au contraire. Je le trouve très motivant et comme il montre également des exercices à faire chez nous sans pour autant avoir besoin d’acheter un abonnement dans une salle, j’avais presque envie de m’y mettre.

Suite à mon post sur instagram, j’ai eu certains retours sur lesquels je ne peux pas fermer les yeux et j’avoue qu’au tout début du tome l’on pourrait retrouver quelque chose de l’ordre de la grossophobie mais pour moi cela s’apparente plutôt à la description de ce que peuvent vivre les personnes en surpoids.
L’on peut aussi faire remarquer que le personnage principal est loin d’être gros selon nos critères occidentaux. Mais personnellement je pense que les complexes sont personnels et si pour moi 5 kilos en plus ou en moins cela ne change pas grand-chose, je sais que pour certaines filles cela peut être très mal vécu, donc sur ce point-là je préfère ne pas émettre de jugement.
J’ajouterais en plus de cela un aspect plus technique, le manga nous offre une vision global des exercices que l’on peut faire en salle ou à l’extérieur, hors ils ne sont pas forcément adapté pour une personne obèse qui nécessite bien évidemment une prise en charge toute particulière. D’ailleurs peut être que ce point sera abordé plus tard dans le manga ? Je ne sais pas.
En effet, qu’en est t-il des personnes ayant une mobilité réduite ou qui doivent faire attention à certaines zones de leurs corps. C’est intéressant comme sujet.

Avant de conclure je voudrais m’attarder sur un autre point que je trouve important concernant ce manga c’est la qualité des dessins et le côté Ecchi. Si nous n’avons pas forcément des arrières plans de malade, la plastique des demoiselles est à tomber.

Bref, un manga qui mérite vraiment que l’on s’y intéresse. A voir peut être sur la durée, car je pense qu’à un moment l’on risque d’avoir fait le tour des divers exercices et l’on retombera peut être dans du shonen classique en milieu lycéen, mais sinon pour moi ces deux premiers tomes sont très encourageant et j’ai clairement envie de lire la suite des aventures de ces demoiselles.

Est-ce que ce manga vous intéresse ?
Si vous lisez cette série, n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire.

Vous pouvez retrouver les différents tomes parus à ce jour ou à paraître ainsi que leurs résumés directement sur la page de l’éditeur.
(Il vous suffit de cliquer sur les images ci-dessous)

Je vous invite à suivre Meian sur les réseaux sociaux…

04 01 03 02

Si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.
CatZ

Publicité

5 réflexions sur “Dumbbell : Combien tu peux soulever ?

  1. Hello, merci pour ton avis sincère. Je sens qu’il faut que je me remette au sport. Je ne suis pas sportive (du tout même) mais mon corps le demande, je le sens. J’ai des douleurs abominables au dos mais je sais que si j’avais le dos musclé ça me ferait du bien. Alors peut-être que ce manga pourrait me motiver à aller à la salle? Belle journée à toi

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s