Game of Familia

Année : 2017
Catégorie : Shonen
Genres : Fantastique / Drame / Action / Ecchi / Isekai
Dessinateur : Mikoto YAMAGUCHI
Scénariste : Mikoto YAMAGUCHI
Date de parution : 30/03/2022
Éditeur : Meian
Nb volumes VO : 8 (En cours)
Nb volumes VF : 3 (En cours)

Dans l’optique de tester à chaque fois les nouveautés de chez Meian, nous n’avons pas hésité longuement à prendre ce nouvel Isekai.

Pour commencer, voici la présentation de l’éditeur :

Survivre tout en protégeant ma famille dans ce monde où des monstres cruels sèment le chaos…
Depuis la mort de son père, Sasae vit avec sa belle-mère et ses deux soeurs avec qui il n’est pas lié par le sang. Soudainement, un jour, ils se font invoquer dans un autre monde qui a besoin de leur aide. Mais afin d’acquérir la force nécessaire pour se battre et sauver ce monde, on leur apprend qu’ils doivent faire un lourd sacrifice. Et si les femmes de la famille ont toutes des talents extraordinaires, Sasae, lui, n’est qu’un jeune homme parfaitement ordinaire ! Mais pour soutenir sa famille, il va faire une proposition surprenante…

L’épopée dark fantasy commence !

À la fois sexy et débordant d’action, Game of Familia reprend avec beaucoup de maîtrise les poncifs de l’isekai tout en l’épiçant légèrement, grâce à une galerie de personnages bien plus attachants qu’ils n’y paraissent ! Sasae a beau faire pâle figure à côté de ses soeurs, il saura vous prouver que » normalité » ne rime pas nécessairement avec » inutilité « … Mais… À quel prix ?
(Source : https://www.meian-editions.fr/meian/produit/game-of-familia-tome-1-livre-manga/3438)

Extrait : https://www.meian.fr/preview-meian/#/lecteur/3438

Je tiens à préciser que ce dernier fait parti de la collection Daitan !

Sans titre 3

Pour se dissocier des licences aux purs codes Shônen, Seinen et Shôjo, la collection Daitan! vous proposera un assortiment de titres mettant l’accent sur l’audace et la témérité qu’il serait bien difficile de cataloguer dans de simples cases ou de genres.
Pouvant autant traiter de thématiques décalées, sensibles, osées ou subversives, toutes les séries à venir vous promettent des expériences absolument uniques !

Donc bien évidemment ce manga n’est pas à mettre dans les mains des plus jeunes…

Comme à mon habitude, j’aimerais que l’on s’intéresse un peu aux auteurs qui se cache derrière ce manga.
Nous avons une histoire de Yamaguchi Mikoto et des dessins de D.P

Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant la Bibliographie conséquente de Yamaguchi Mikoto qui me permet d’ailleurs de comprendre un peu mieux pourquoi le contenu de ce manga est si spécial…
Pour ce qui est des titres qui sont sortis en France, nous avons Scumbag Loser un titre en 4 tomes que je vous conseille ; Friends Games que j’aimerais beaucoup acheter ; l’excellentissime DEAD Tube, bref que des titres assez particuliers.

Et du côté des titres qui sont sortis au Japon, nous avons GUNxCLOVER ; Mayonaka no X Giten ; Kurenai no Ansatsusha ; Gakuen Dragon Slayer ; Yojouhan Isekai Kouryuu Ki ; Tamarowa – 100% Kin Meate Shisan 35 Oku no Ikemen wo Meguru Wake Ari Kanojotachi no Tamanokoshi Battle Royal ; Shinigami-sama ni Saigo no Onegai wo RE.

Pour ce qui est du dessinateur, Nautiljon nous apprend qu’il ou elle avait déjà travaillé avec le scénariste sur GUNxCLOVER et avant cela sur un seinen du nom de trash (The Legendary Killer « Bullet & Francesca ») qui n’est pas sorti par chez nous.
Il est bon de savoir également que c’est un/e mangaka qui est surtout dans le milieu du Hentaî et j’ai encore une fois envie de dire que ceci explique cela.

Avant de vous donner mon avis je tiens aussi à dire qu’avec l’achat des deux premiers tomes nous avions eu la chance de recevoir plusieurs goodies du manga, ce qui fait toujours bien plaisir : Un magnifique poster, un marque page et et même un ex-libris.

Voici à présent notre avis sur les deux premiers tomes.

Alors que Cyril a trouvé sa lecture problématique avec un manque d’approfondissement, au contraire j’ai trouvé la mienne plutôt fluide et agréable, sans aucun souci de compréhension.

En ce qui concerne l’histoire, je trouve qu’elle fait preuve tout de même d’originalité dans le fait que nous avons affaire à une « famille » et non uniquement un personnage seul et c’est ensemble qu’ils vont combattre les méchants pour sauver ceux qui les ont invoqués.
Cette dernière est composée de trois filles, trois sœurs, dont une plutôt jeune ce qui pourrait poser des problèmes à certains ; ainsi qu’un jeune homme dont l’une des sœurs est tout simplement sa belle-mère, son père s’étant marié avec elle avant de décéder. Vous en déduirez donc qu’il n’y a aucun lien de sang entre eux et c’est important pour la suite…

Car pourquoi cette œuvre est issue de la collection Daitan ? Et bien tout simplement car nous allons y retrouver beaucoup de scènes à caractère sexuels, des viols, etc… le viol semblant d’ailleurs être quelque chose d’assez banal dans ce monde de Fantasy.
Pour autant l’histoire reste tout de même développée, et cet aspect n’est pas au détriment de celle-ci dont ça ne me dérange pas outre mesure, je suis même plutôt amatrice de la beauté des traits des jeunes demoiselles que l’on retrouve ici… Avouez… les dessins sont tout de même pas mal et vise sans doute à séduire un public avant tout masculin en allant clairement toucher leurs fantasmes… (la lycéenne, la chef d’entreprise en costume, les créatures mi femme/mi animal…).

Le jeune homme quant à lui n’est pas du tout dénué d’intérêt, alors qu’au départ je le trouvais un peu lisse… c’est clairement le héros de l’histoire et tout n’est apparence… Mais je ne vous en dirais pas plus et je vous laisse découvrir à quel point il peut être surprenant.
En plus, afin de posséder des pouvoirs, il ne va non pas acquérir de l’expérience, ou recevoir direct des compétences par une divinité, non ! Il va simplement se lier avec des esprits avec qui il va cohabiter… devenant ainsi le personnage over cheaté de l’histoire.

Pour le reste nous sommes dans de l’Isekai, complot et combats stratégiques sont donc de la partie.
Pour le moment j’ai hâte de lire la suite, à voir sur le long terme.

Mon avis sur le tome 3 :

Un troisième tome que j’ai trouvé dans l’ensemble assez agréable à lire même si je vous avoue que je n’aurais pas été contre un petit récapitulatif en début de tome toujours agréable pour ceux qui comme moi oublient la moitié.
Fort heureusement je pouvais me fier à mon précédent avis.

Un tome où tout ne se passe pas forcément super bien pour nos personnages, surtout pour la pauvre Manako qui va se retrouver malmenée mais fort heureusement elle échappera au pire…
Encore une fois, nous allons pouvoir admirer ses magnifiques courbes et son tempérament de guerrière, dans un lieu régit par la loi du plus fort.
Sasae quant à lui, fidèle à lui-même, va élaborer une stratégie des plus machiavélique afin d’arriver à ses fins. Mais attention tout de même, car il n’est pas seul dans ce jeu de dupes opposant un roi tyrannique à l’apparence de lézard à sa descendance.
Espérons qu’il ait le coup d’avance lui permettant de gagner face à ses adversaires.
La plus jeune sœur quand elle se place en véritable observatrice de ce qui se passe tout en accompagnant son frère.

Bien qu’il soit évident que ce manga ne soit pas une œuvre philosophique, nous retrouvons tout de même quelques phrases pleines de sens bien placées sur le pouvoir de la force par opposition à celui de l’intelligence et les rapports existants entre les faibles et les forts.
Je rappelle bien évidemment que ce manga est issue de la collection Daitan ! Et de se fait il n’est absolument pas à mettre dans les mains des plus jeunes. D’ailleurs les moralisateurs qui hurlent au scandale face au non respect du consentement dans les mangas pourraient monter au créneau dans cet univers où le viol est quelque chose de très banal.

Bref, un isekai osé et original avec une histoire qui tient tout de même la route où il est questions de conflits entre les royaumes et de stratégies dans un univers de fantasy (classique), des personnages à la plastique agréable et quelques scènes qui auraient leur place dans un hentaï, voici les ingrédients qui composent ce manga que je conseille aux amateurs du genre.

Je tiens à remercier l’éditeur pour l’envois de ce tome 3.

Est-ce que ce manga vous intéresse ?
Si vous lisez cette série, n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire.

Vous pouvez retrouver les différents tomes parus à ce jour ou à paraître ainsi que leurs résumés directement sur la page de l’éditeur.
(Il vous suffit de cliquer sur les images ci-dessous)

Je vous invite à suivre Meian sur les réseaux sociaux…

04 01 03 02

Si vous avez des questions à me poser je suis à votre disposition.
CatZ

6 réflexions sur “Game of Familia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s